Qu’est-ce qui dérange dans la tribune retirée sur la visite de Macron à Alger ?

Monde tribune
Caroline Monnot (à gauche) dirige une conférence de rédaction du Monde. D. R.

Par Abdelkader S. – Après la censure de médias russes, voici venu le tour de penseurs français d’être atteints, à leur grand dam, par les ciseaux de l’imprimatur. L’historien Paul-Max Morin, professeur à la prestigieuse Ecole des sciences politiques de Paris, a vu sa tribune sur le dernier voyage d’Emmanuel Macron en Algérie retirée par la direction du journal Le Monde qui a présenté ses excuses au président français et tenté d’expliquer son geste par un argument bateau, selon lequel le propos sur lequel s’est basé l’auteur pour rédiger son article avait été mal interprété.

«Nous avons décidé de retirer de notre site la tribune du politiste Paul-Max Morin sur le récent voyage d’Emmanuel Macron en Algérie, publiée jeudi 1er septembre. Ce texte reposait sur des extraits de citations qui ne correspondent pas au fond des déclarations du chef de l’Etat. Si elle peut être sujette à diverses interprétations, la phrase une histoire d’amour qui a sa part de tragique prononcée par M. Macron lors de la conférence de presse n’évoquait pas spécifiquement la colonisation, comme cela était écrit dans la tribune, mais les longues relations franco-algériennes», a justifié le journal proche du Parti socialiste.

Mais qu’est-ce qui a horripilé l’Elysée pour qu’il ordonne à un média d’effacer une analyse académique d’un spécialiste de l’histoire de la Guerre d’Algérie ? «Les déclarations de 2017 [faites par Macron, ndlr] positionnaient le candidat à la présidentielle en homme neuf, capable d’assumer le passé colonial, renvoyant de fait ses concurrents à leur propre incapacité. L’Algérie devenait la jambe gauche du président du en même temps. Depuis, la droitisation du paysage politique français a amené Emmanuel Macron à durcir sa ligne. Ainsi, en octobre 2021, il recyclait l’idée que la France aurait fait l’Algérie, déclarant : est-ce qu’il y avait une nation algérienne avant la colonisation française ? Ça, c’est la question. En janvier 2022, il reconnaissait le massacre impardonnable pour la République des victimes de la rue d’Isly [à Alger, en 1962], soutiens de l’Organisation de l’armée secrète», écrit l’auteur de l’ouvrage intitulé Les Jeunes et la Guerre d’Algérie.

«Qu’elle ait été prononcée spontanément ou non, poursuit l’universitaire, la réduction de la colonisation à une histoire d’amour parachève la droitisation d’Emmanuel Macron sur la question mémorielle. Elle s’inscrit dans la continuité d’une idéologie coloniale qui n’a jamais cessé d’utiliser des euphémismes pour masquer les réalités sociales et politiques.» «Ces déclarations, argumente-t-il, constituent de plus une rupture majeure avec celles des anciens présidents français en visite en Algérie.» Il rappelle, pour appuyer son propos, la visite que l’ancien président français Nicolas Sarkozy avait effectuée en Algérie en 2007, visite durant laquelle il déclarait que «le système colonial était injuste par nature» et qu’il «ne pouvait être vécu autrement que comme une entreprise d’asservissement et d’exploitation». L’auteur censuré rappelle également le déplacement de François Hollande à Alger, le 19 décembre 2012, à l’occasion duquel il «reconnaissait devant les parlementaires algériens les souffrances que la colonisation a infligées au peuple algérien».

Pour Paul-Max Morin, «l’annonce de la création d’une nouvelle commission d’historiens, cette fois franco-algériens, est également problématique». «Elle laisse entendre que le travail de recherche et de précision sur les faits n’aurait pas été effectué», explique-t-il, en estimant que «fort heureusement, les historiens et les historiennes des deux côtés de la Méditerranée n’ont pas attendu la parole présidentielle pour travailler».

Cette censure a soulevé une vague d’indignation dans les milieux intellectuels français qui voient le champ des libertés rétrécir chaque jour un peu plus.

A. S.

Comment (21)

    Anonyme
    5 septembre 2022 - 15 h 29 min

    La presse francaise est libre juste quand il s´agit de dénigrer ls Algériens, leur pays, leur religion et tout ce qui se rapporte à eux.

    Responsable mais Pas Coupable
    5 septembre 2022 - 10 h 00 min

    Les Faits sont Connus et le Tribunal de l’Histoire a déjà rendu son VERDICT.
    RECONNAISSANCE et JUSTICE c’est la seule Voie sérieuse de sortie de ces Histoires d’Histoire.
    Oui la FRANCE devra reconnaître les Crimes de la Colonisation.
    Oui l’ALGERIE en tant que PEUPLE et en Tant que PAYS est Éligible a des Réparations pour le Préjudice causé.
    Malheureusement il faut Ménager les “Rentiers “ de l’ALGERO-PHOBIE.
    Et pour finir, d’autres se retrouvent obligés de faire dans la Censure contre des Esprits libres qui osent dénoncer les Manœuvres d’EVITEMENT d‘une Simple RECONNAISSANCE de FAITS.
    Et pourquoi pas ressortir un concept Fumeux du genre “Responsable mais pas Coupable”

    Belveder
    4 septembre 2022 - 11 h 30 min

    C est tres Simple en FRANCE
    la GAUCHE et ses relais considérent que MACRON n en fais pas assez sur la question Méomorielle dans le dossier Algerie ce qui est une hypocrise puisque eux meme au pouvor n ont rien fait
    La droite et ses extremes considerent que MACRON en fais assez trop en terme de rapprochement et condamnation du colonilaisme
    LES PRESIDENTS algeriens et francais ont décidé d ignoré ce Débat et d avancer

    louni
    3 septembre 2022 - 13 h 56 min

    Ils ont bien fait de l’ avoir retiré, je n’ aime pas du tout cette expression.

    Le Bérbère.
    3 septembre 2022 - 13 h 02 min

    Rappelez vous bien de cette tradition en France qui consiste à chaque fin de scrutin présidentiel , le nouveau élu (le président français qu’il soit de gauche ou de la droite ou de centre) se précipite vers le numéro 39 de la rue Broca dans le cinquième arrondissement de Paris pour exprimer son allégeance, son obedience, son soumission, son correlation) à cette institution qui gouverne la France et qui possède l’ensemble de parc médiatique dont le journal le Monde fait parti, alors forcément la direction de journal le Monde rendra service à Macron en censurant l’intervention de L’historien Paul-Max Morin .. la France française n’existe plus, elle n’existe plus ni sur le plan politique , ni militaire ni monétaire . La France a créé des béni oui oui en Algérie durant sa compagne coloniale barbare et à son tour elle à subit le même sort. Les béni oui oui français font légion en ce moment .

    Abou Stroff
    3 septembre 2022 - 7 h 11 min

    « une histoire d’amour qui a sa part de tragique ».
    voilà donc la quintessence de la colonisation résumé par le président français.

    je pense, malgré la modestie qui m’étouffe, que macron confirme ce que j’ai déjà écrit sur le sujet.
    macron, en particulier et la classe politique française, dans sa quasi globalité, sont persuadés que l’Algérie a été, est et sera un colonie française (une maitresse?) et que la colonisation ne fut qu’une étape dans le processus de séduction de l’Algérie par la france.

    comme chacun le sait, les amoureux ne font, en général qu’un et malgré des disputes passagères mais régulières, ils reviennent toujours l’un vers l’autre (avec plus de tendresse?) et reprenne comme si de rien n’était.

    en termes crus, en visitant l’Algérie, macron et la classe politique française se sentent en terrain conquis et considèrent que nos augustes dirigeants sont à leur service et doivent le montrer en exhibant tous leurs complexes d’infériorité (d’où l’ascendant remarquable et remarqué de macron sur le président algérien et le ton condescendant du premier nommé lorsqu’il s’adresse aux algériens).

    moralité de l’histoire: il n’y en a aucune, à part le constat incontournable que le censure en france est une affaire franco-française et qu’en tant qu’algérien, nous devons nous concentrer sur le défense de nos intérêts bien compris et rien d’autre.

    Tin-Hinane
    3 septembre 2022 - 2 h 45 min

    Mais bien sur qu’il y’a de la censure en France et une sacrée censure ! Personne n’est libre de parole en France, ni les media qui sont sommes de débiter des mensonges et que des mensonges. Les citoyens non plus ne sont pas libres de parole, ils chuchotent en regardant de tous les côtés tellement ils ont peur et quand à ceux qui n’ont pas peur on ne les voit pas et on ne les entend pas.
    Que quelqu’un qui ne connaît rien ni à l’Algérie ni à l’amour vienne parles « d’une histoire d’amour avec l’Algérie » laisse pour le moins songeur. Ce qui est plus grave c’est la création de cette commission d’historiens mixtes est plus inquiétante, commission qui sera évidemment sous le commandement de benjamin Stora. C’est une absurdité et une aberration, après tous les méfaits et crimes ignobles qu’ils ont commis maintenant ils veulent détourner notre histoire.

    Anonyme
    2 septembre 2022 - 23 h 07 min

    Pour Paul-Max Morin, «l’annonce de la création d’une nouvelle commission d’historiens, cette fois franco-algériens, est également problématique». «Elle laisse entendre que le travail de recherche et de précision sur les faits n’aurait pas été effectué», explique-t-il, en estimant que «fort heureusement, les historiens et les historiennes des deux côtés de la Méditerranée n’ont pas attendu la parole présidentielle pour travailler».

    Heureusement que Paul-Max Morin ne précise pas :
    Et que dans l’ensemble du cursus scolaire tous cycles confondus on apprend aux enfants et jeunes français les résultats de ce travail en l’intégrant dans les divers programmes de l’éducation, l’enseignement secondaire et supérieur.
    Ce gars là n’est pas pour aimer un Benjamin Stora qui œuvre dans ce sens.

    Elephant Man
    2 septembre 2022 - 22 h 18 min

    LA COLONISATION FRANÇAISE EN ALGÉRIE réduite à «..une histoire d’amour qui a sa part de tragique..» →→→ ???!!!
    Encore une fois ici c’est L’ALGÉRIE pas la narco-terroriste-pédophile-monarchie création lyautey 1912 .
    La colonisation française et la guerre d’Algérie encore une énième fois est LA PLUS BARBARE qui ait jamais existé à côté Hitlet fait office de saint.
    Pour faire court.
    Pour le reste où sont passées toutes ces ONG BIDONS et autres tartufferies et RSF pour hurler à la liberté d’expression de censure et liberté de pensée unique…..certainement du côté de la Guillotière et je ne suis pas charlie 😁

    Anonyme
    2 septembre 2022 - 20 h 00 min

    Le maroc pleurniche auprès de la France car il n’a pas apprécié la visite de Macron en Algérie. Ces pleurnicheries ont commencé par l’annulation du laissez-passer permettant d’accueillir un imam marocain expulsé de France. Des pleurnicheries qui ont monté d’un cran en devenant carrément du ndib. Le maroc vient en effet d’actionner ses neddabettes pour organiser une soi-disant « manifestation de soutien à l’imam marocain » à Paris contre une soi-disant « islamophobie d’état »… ça c’est le côté comique de l’histoire… il y a une autre facette beaucoup moins drôle, c’est que beaucoup de paumés-acculturés-abrutis Algériens vont tombé dans le piège de la perfidie marocaine et iront soutenir des manigances marocaines qui sont clairement contre l’Algérie

    la suppression de cet article dérangeant pour macron, confirme qu'il n'y a plus de démocratie en france
    2 septembre 2022 - 19 h 28 min

    non seulement il n’y a plus de démocratie en france, mais le président de la france a le pouvoir total sur la presse. voilà pourquoi la manifestation des journalistes de france tv devant notre ambassade à Paris, ils ont souillé par des mensonges médiatiques notre pays, a été ordonné par l’elysée. personne ne peut me contredire la dessus. pour faire sortir delahousse (journaliste pour people) de son bureau pour aller soutenir un pseudo journaliste tunisien khaled drareni, agent pour les services étrangers, il n’y a que la présidence française qui peut le faire. j’aurais aimé que tebboune pose la question à macron pour savoir qu’est ce qui l’a motivé à le faire? le journaliste drareni était il leur agent puisqu’il était fautif sur toute la ligne.

      Chaoui-arguez
      4 septembre 2022 - 14 h 06 min

      Khaled Drarni est un journaliste algérien et non tunisien

        Anonyme
        4 septembre 2022 - 18 h 08 min

        Plus français qu algérien, bcps de portraits d hommes enfermés ds le monde n ont pas eu le privilège d être afficher sur les grdes mairies donc grandes villes de France. Ben oui je comprends pas que les autres détenus algériens politiques ou opposants ne sont affichés sur leurs façades en France ? C est un bon français avt tout et comme on aime France , docile apprivoisé et soumis. Que demande le peuple, hein ? Il s est grillé à vie au bled ce type forcément ça va le suivre tte sa vie et on lui reprochera tjrs cette incartade vis à vis de l Algerie , son pays à la base. Je me trompe ? …

    Anonyme
    2 septembre 2022 - 19 h 26 min

    Nous l avons dit et répété depuis une décennie . La France est entrée dans un Processus de Fascisation qui prend ses racines dans l arrivée au Pouvoir de Mitterand ( Dieu pour les intimes ) et surtout sa Camarilla de Nazisionistes qui ont jeté les fondements de la Fascisation de la Société française en infiltrant toutes les Institutions de la République avec , une OPA sur les Mer..ias Lourds qui a permis à des Zintellectuels INCULTES , FAUSSAIRES , IMPOSTEURS mais surtout Porte voix de leur « PATRIE » l Entité Sioniste qui genocide en Palestine , de Matraquer depuis près de 3 Décennies le cerveau des pooovres français crédules sur le prétendu Danger des Musulmans en général et des Algériens en Particulier avec , il faut le reconnaître , beaucoup de «  Doigté «  et de mise en scène à en vomir .
    L apothéose de ce travail est la MISE AU PAS de la Le Pen sous la houlette du ………..CRIF , chose que son P… de Géniteur a refusé tout au long de sa vie Politique malgré les Dîners d Alcôve et les rencontres /Promesses des Meneurs genre les propriétaires de DARTY , les Lazard , les Rothchilds etc…….
    Maintenant , le peuple français est mûr pour une vie d indigènes aux ordres du CRIF , nouvelle appellation donnée à l Ex UGIF ( Collaborateur de la Gestapo et des SS dans la dénonciation et le Déportation des «  juifs Étrangers » …Sic!!!!!!!!) au lendemain de la Libération de la France .
    Tout ça … pour ça…..

    Paul-Max Morin a mis le doigt sur les contradictions de macron....
    2 septembre 2022 - 19 h 05 min

    l’article de Paul-Max Morin est digne des vrais Français démocrates, humains et braves, que nous avons connus, et qui deviennent, hélas, rares dans les médias, la preuve on les censure, et qui ont soutenu notre indépendance et qui condamnent les crimes coloniaux. l’auteur, rappelle que macron est téléguidé par l’extrême droite. la colonisation passe du « crime contre l’humanité » à « l’histoire d’amour » et ce qui a échappé à nos journalistes dans nos médias officiels mais pas aux intellectuels sur les réseaux sociaux.
    l’auteur relève aussi les contradictions, ces commissions, finalement fantoches, payées il y a quelques mois pour faire le travail de mémoire et qui n’a pas été fait !
    l’auteur a été très clair, cette visite est un fiasco total sur tous les plans et pour tout le monde. et je me suis toujours posé la question pourquoi avons nous escorté l’avion de macron par nos su30? ce geste n’est pas anodin et ila un sens et un but bien précis!

      El houari
      2 septembre 2022 - 21 h 20 min

      Oui vraiment pas anodin !! Le message est clair

    dz
    2 septembre 2022 - 18 h 20 min

    la droite est mines de l interieur par l extreme droite la gauche dans une moindre mesure la france flanche a l extreme droite cest un secret pour personne je conseille aux immigres algeriens de se preparer un avenir en algerie ou ailleurs et d economiser car les prochaines annees vont etre compliquees pour les algeriens c est mon avis mais prevoir c es mieux

      Luca
      2 septembre 2022 - 18 h 25 min

      C’est tres clair , la France bascule dans un fachisme de grande ampleur. Tout est fait pour ça , et il n’y aura aucun miracle si Macron et les notaires du crif ninterdisent pas l’extrême droite

    Luca
    2 septembre 2022 - 18 h 06 min

    Le monde c’est pas français, tout comme Libération, L’Express, tout pratiquement tout les médias appartiennent à des franco israélien, c’est pour ça que je peux pas regarder, le niveau intellectuel est bas. Ils pensent avoir de l’influence avec les médias, alors que c’est un pouvoir qui n’est efficace que si il y a une histoire réelle derrière

      Belveder
      2 septembre 2022 - 19 h 54 min

      Vous en avez pas marre de ce discours …

        Luca
        2 septembre 2022 - 20 h 45 min

        La question n’est pas si j’en ai marre , on peut avoir marre de tout dans la vie. En tout cas les israélites n’en ont pas marre de tuer des palestiniens, et le Maroc pays vendu cent fois n’en a pas marre de mentir et de se comporter comme une midinette , alors que l’état sahraoui doit et sera une réalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.