Un journal espagnol s’interroge : où sont les cinquante harraga algériens ?

Ibiza harraga
Les autorités espagnoles a et algériennes restent sans nouvelles des harraga. D. R.

Par Houari A. – «Une cinquantaine de personnes ont disparu après avoir quitté l’Algérie mardi 8 novembre dernier, en tentant de rejoindre les côtes d’Ibiza dans une petite embarcation», indique le journal espagnol Ultima Hora, selon lequel l’alerte a été donnée par une ONG dédiée à l’identification des migrants arrivant sur les côtes espagnoles. «Comme on ne sait pas où ils se trouvent ou s’ils se trouvent ou non sur le territoire espagnol, aucun protocole de recherche n’a été activé», rapporte le média.

Les migrants ont quitté la région de Boumerdès, dans le nord de l’Algérie, la semaine dernière. Ils l’ont fait à bord de deux zodiacs en direction des Baléares. L’un d’eux est parti mardi 8 novembre avec 10 hommes algériens et entre 10 et 13 Maliens à son bord. Dans le second bateau, parti le 9 novembre, 27 hommes algériens y étaient embarqués, selon Ultima Hora, qui se réfère à la présidente de l’ONG Cipimd International pour l’identification des migrants disparus. «Après avoir repéré un petit bateau avec 23 personnes à son bord à Ibiza le 9 novembre, on a d’abord pensé qu’il s’agissait d’un des deux cités, mais l’information a été rapidement démentie car aucune des familles n’a reçu de communication de leurs proches», explique la présidente de cette association. «C’est un fait significatif car ils appellent toujours, généralement pour signaler qu’ils sont bien arrivés à destination», a-t-elle souligné. «Pour le moment, près de dix jours plus tard, il n’y a toujours aucune communication d’aucun des cinquante passagers», fait-on remarquer.

«Il convient de noter qu’à ces dates Ibiza et Formentera ont été touchées par un front froid, qui a été associé à une tempête, provoquant de fortes pluies, si bien que les conditions de mer dans cette zone du sud de la Méditerranée occidentale n’étaient pas idéales pour des traversées dans de telles conditions», relève Ultima Hora, qui ajoute que, pour le moment, «rien ne prouve qu’une recherche officielle ait été activée pour retrouver ces personnes car leur trajectoire est totalement inconnue». «On ne sait pas si les bateaux ont fait naufrage ou s’ils ont fini par débarquer dans un autre point de la Méditerranée, hors du territoire espagnol», se demande le média.

H. A.

Comment (13)

    Brahms
    19 novembre 2022 - 5 h 06 min

    Les passeurs s’enrichissent à fond,

    La traversée coûte en moyenne 3000 € par migrant. C’est la destruction de la Libye qui a permis de générer ce flot continue de migrants.

    Petit rappel, le 30 novembre 2010, le Colonel Kadhaffi disait ceci ;

    «Si vous voulez stopper l’immigration clandestine, aidez la Libye !» Dans un discours fleuve en ouverture du sommet Europe-Afrique, hier à Tripoli, le dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi, n’y est pas allé de main morte en réclamant à nouveau «au moins 5 milliards d’euros» par an à l’Union européenne pour contenir le flux des migrants africains vers l’Europe. Sinon, a-t-il averti, son pays «ne sera plus le garde-côtes de l’Europe». Le colonel libyen avait déjà posé sa demande lors d’une intervention à Rome, en août dernier, mais les responsables européens l’avaient qualifiée «d’exagérée». Quatre-vingts dirigeants européens et africains sont réunis jusqu’à ce soir à Tripoli pour ce troisième sommet Europe-Afrique.

    Or, sur la chaine CNEWS, les journalistes occultent cette réalité et ne pipent pas un mot sur les responsables de cette tragédie à savoir, le duo d’incompétents (Nicolas Sarkozy & Bernard Henry Lévy) qui avaient décidé de bombarder la Libye pendant 2 ans avec leur copain Cameron l’anglais.

    Résultat des courses : Tous ces migrants vont essentiellement vers l’Angleterre et l’Europe prouvant in fine l’incompétence notoire du trio (Sarkozy – Lévy et Cameron).

    Enfin, la Turquie a bien repris le discours du Colonel Kadhaffi pour demander 06 milliards d’euros à l’Europe pour le motif « trop de migrants » issus des guerres en Irak et Syrie.

    Tous ces migrants ne sont en réalité que les conséquences des guerres lancées à l’aveuglette sur la Libye, l’Irak et la Syrie donnant par un effet domino ces flux continuent de migrants vers l’Europe.

    Voilà, la réalité.

      Anonyme
      23 novembre 2022 - 0 h 57 min

      certains m ont dit qu’ ils préféraient être en prison en France que de retourner au bled…
      après il ne faut pas étonner qu’ on ne soit plus respecté à l étranger..un pays qui ne s occupe pas de sa jeunesse ne sera jamais respecté.

      Anonyme
      23 novembre 2022 - 21 h 17 min

      Vous avez raison Brahms.
      La Libye été détruite de façon programmée avec un projet, les maîtres d’ouvrage (les pays du golf avec les petrodollars) et les maîtres d’œuvre (Égypte, Turquie, et les occidentaux), des objectifs à atteindre et parmi ces objectifs terroriser la population par toute sorte de peur, création de mafias; la population affolée et abandonnée elle-même cherchera alors son salut quelque soit le prix.

    Algérien Pur Et Dur
    18 novembre 2022 - 19 h 52 min

    Tres désolant tout ca. Nos jeunes qui continuent a risquer leur vie de cette maniere pour embrasser l’inconnu et la précarité. Il est temps que nos médias se mettent de la partie en montrant la vraie vie menée par ceux qui ont survécu ces traversées: nuits glacées sous les ponts et dans les jardins publiques souvent sans habits d’hiver qu’ils ne peuvent se permettres, galopades effrenées avec la police aux trousses, regards hautains et méprisants des européens ou ceux qui se croient plus européens que les européens, pain et soupe dans les églises et les restos du coeur, et surtout surtout l’effroi au quotidien face a un futur tres incertain. L’état doit aussi fournir un grand effort pour transformer l’Algérie, un pays aux grandes richesses, en un pays que nos jeunes ne veulent plus déserter a tout prix. Pour cela il faut faire revenir les compétences algériennes la ou elles se trouvent comme l’a fait la Coree du Sud et mettre toujours les interets de l’Algérie sous le prisme du pragmatisme pas sous celui du faux sentimentalisme (la fausse « oukhouwa » qui n’est basée ni sur la génétique ni la proximité géographique). Apres plus de 60 ans d’indépendance, on n’a plus le droit de continuer a faire du surplace ou tourner en rond. En attendant ces jours meilleurs inchallah il vaut mieux etre pauvre et « heureux » (du moins parmi la rahma des siens) dans son pays que pauvre, indésirable, et constemment angoissé chez les autres.

      dz
      25 novembre 2022 - 22 h 20 min

      ont creve pas de faim en algerie ils ont qua lever les manches et travailler ras le bol des opportunistes quils aillent en france si ily arrivent? ILS vont dechanters le si bel eldorado travaillent la terre chez toi et arrete tes chimeres a leur risque et peril

    Le Chat Botté
    18 novembre 2022 - 19 h 01 min

    L’illusion et le rêve de l’Eldorado fait miroiter beaucoups de choses aux sans espoirs.
    Le désespoir nous fait miroiter plein de choses comme un assoiffé qui pense avoir vu une flaque d’eau a l’horizon mais à son arrivé il trouvera autre chose que ce qu’il avait pensé et la fin de sa traversée serait ultime et tragique. Le déracinement des peuples et des cultures va crésendo et ça rapporte baucoups aux initiateurs de la cause.

      dz
      20 novembre 2022 - 20 h 40 min

      ces passeurs doivent etres punis avec de la prison pour donner l ex pas de pitie le sahara est vaste pour ces criminels mettrent la ve en danger d autrui

    Lahouaria
    18 novembre 2022 - 14 h 55 min

    Ce Matin j’ai j’ai vu des Harraga débarquer sur une plage de Grande Bretagne, des jeunes gens noirs et basanés, la Vidéo je l’ai trouvé sur une chaine Telegram russe où je suis abonnée, j’ai téléchargé cette vidéo sur mon PC.
    Ces jeunes gens couraient sur la plage pour aller en ville, d’après le clip vidéo, une très belle ville côtière
    Je peux l’héberger et laissé le lien ici

      Anonyme
      18 novembre 2022 - 20 h 29 min

      Faut jamais héberger des inconnus chez sois pour commencer, connaissez vous le pedigree de cette ou ces personnes, pt être des meurtriers des violeurs voleurs ect vous en savez rien et on peut raconter tt et n importe quoi mais ça peut être aussi des gens simple et intègre voulant un avenir meilleur mais ds le doute vaut mieux pas. Maintenant faites ce que vous voulez vous êtes libre mais c est aussi un délit en Angleterre où en France d’héberger des clandestins et vous en subirez les conséquences , c est juste un conseil d un compatriote qui ne veut ni danger ni ennuis ou soucis avec la justice du dit pays pour la compatriote algérienne qui pourrait être ma sœur ou ma fille voir une nièce et même si ils étaient algériens je t aurais dit la même choses, tu connais pas ces personnes si elles sont dangereuses ou pas? T es libre mais AP n est pas un annonceur ni pour ça ni pour autres choses et serais aussi de sa part être dans l irrégularité et l illégalité donc ton complice indirectement aux yeux de la justice anglaise, c est pas son rôle à AP voyons.

      dz
      20 novembre 2022 - 12 h 07 min

      la tres grande majorite des algeriens sont en algerie vivent paisiblement avec leurs salaires et n embetent personne l algerie n y peut rien si il ya des aventuriers qui veulent visiter le soit disant eldorado …

    DZCCA
    18 novembre 2022 - 14 h 36 min

    quest ce quils espere en france des boulots de m…. une vie chere ils ont le droit de rever de l eldorado europeen mais ils vont dechantes enfin si ils sont toujours vivants ?

    Tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir.
    18 novembre 2022 - 10 h 20 min

    Si les barque ont étés retrouver flottantes, et de surcroît ils contenaient leurs effets personnels à l’intérieur des embarcations.
    C’est qu’ils ont certainement dû débarquées dans un lieu désertique ou les ondes satellites ne trouvent pas d’antennes relais.
    Ce qui explique qui ne peuvent contacter leurs familles.
    Fatigué, amoindrie physiquement par les intempéries qu’ils ont subit pendant leurs périlleuse traversée, fait qu’ils ne sont physiquement pas, en capacités d’évoluées rapidement sur terre, vers des zones habitables et où ils pourront se connecter au réseau satellitaire.
    La peur de se faire prendre par les autorités et conduire dans un centre rétention fermé et étroitement surveiller.
    Ils espèrent gagner la France et remonter vers le nord de la France, carrefour européen.
    L’Allemagne, L’Angleterre, la Belgique, la Suisse, le Luxembourg, et l’Italie un eu plus bas sur le sud ouest.
    L’Espagne n’est peut-être pas leurs objectifs finale !!

      dzcca
      20 novembre 2022 - 20 h 47 min

      la justice doit etre implacable avec ces passeur voyoux au meme titre que la corruption la speculation etc faire regner l ordre et le droit replacer une moral en algerie une epee de damocles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.