Les islamistes veulent réoccuper le terrain par les œuvres caritatives

La mouvance islamiste se lance déjà dans la course à la Chambre basse. Elle veut s’assurer une longueur d’avance en courtisant l’électorat avant même que les autres partis n’entrent en scène. En effet, des actions sont menées ces derniers jours par des islamistes, en occupant le terrain et en investissant dans le social via des actions caritatives qui leur permettent d’effectuer un travail de proximité à l’effet de susciter la sympathie des populations. Cela a été constaté sur les hauteurs d’Alger, à Bouzaréah, où des quantités importantes de victuailles ont été entreposées dans un local relevant des Scouts musulmans d’Algérie. Pourtant, les personnes chargées de mener cette opération n’ont rien de scouts et leur accoutrement renseigne on ne peut mieux sur leur tendance.
Ces denrées sont appelées à être distribuées localement sous forme de bons alimentaires au profit des citoyens éprouvés par la vague de froid qui a sévi à travers tout le pays ces derniers jours. Si l’objectif était réellement humanitaire, ces produits auraient dû être distribués au moment des intempéries et non pas à l’approche d’échéances électorales, d’autant plus que la vague de froid sibérien est déjà derrière nous.
Interrogés, les riverains ne voient pas d’un bon œil cette exploitation de leurs difficultés sociales : «Nous refusons de faire l’objet d’une récupération politique sous le couvert de la solidarité. Nous ne marchandons pas nos problèmes», s’insurge l’un d’eux. Echaudé par l’expérience du passé, où l’ex-FIS agissait de la même sorte, notre interlocuteur n’a pas manqué de nous rappeler comment le foncier avait été morcelé et cédé, à Bouzaréah, à la même époque, contre des sommes modiques, sans qu'aucun acte de propriété ne leur fût attribué, et ce, pour gagner les voix des habitants de la commune. Mais les acquéreurs de ces terrains ont déchanté dès qu’ils ont eu vent du caractère illégal de cette vente, ce qui a induit l’annulation des décisions qui leur avaient été remises par le P/APC FIS.
Par cette action, les islamistes démontrent que leurs méthodes insidieuses n’ont pas bougé d’un iota depuis 1990.
Adel Hakimi

 

Comment (2)

    rezki
    26 février 2012 - 9 h 25 min

    encore les islamistes !
    encore les islamistes ! qu’ils aillet apprendre la religion avant de vouloir faire de la politique. les islamistes sont l’énnemis de l’Islam. il faut combattre se fléau




    0



    0
    djamel de FOUGEROUX
    25 février 2012 - 21 h 59 min

    je suis tout à fait d’accord
    je suis tout à fait d’accord avec l’article. ces islamistes veulent gagner le terrain par des actions hypocrites. ces des verreux et ils veulent acheter l’électeur par un sac de semoule. ils veulent passer ça pour une bonne action. allah la yetkbel allihoum




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.