Procès Khalifa bis, pourquoi le retard ?

Le procès des accusés dans l'affaire de la caisse principale d'El-Khalifa Bank, jugés par le tribunal criminel de Blida en 2007, et dont la Cour suprême a accepté le pourvoi en cassation, devrait être un véritable procès bis avec l’occasion donnée à la justice de rattraper les gros bonnets qui ont été épargnés en 2007. Est-ce cette éventualité qui explique le retard mis à faire repasser l’affaire El-Khalifa Bank devant le tribunal ? Elle n’est pas programmée pour la session criminelle en cours qui se termine le 16 mai 2012, selon les propos du procureur général près la cour de Blida, Bacha Boumediene, rapportés par l’APS. Le dossier qui se trouve actuellement au niveau du parquet de la Cour suprême n’est pas encore parvenu au tribunal de Blida. De plus, toujours selon M. Bacha, «aucune priorité et aucune attention particulière ne seront accordées à cette affaire» qui, a-t-il dit, «suivra l'ordre chronologique des affaires». «Si le rôle le permet, l'affaire sera programmée pour la prochaine session criminelle», a-t-il ajouté.
L'extradition du principal acteur de cette affaire, Abdelmoumène Khalifa, n'est pas un préalable à la tenue du procès bis. Le procureur général a indiqué qu'il sera jugé seul dès son extradition et le reste des accusés dans l'affaire comparaîtront, à ce moment-là, en qualité de témoins.

R. O.
 

Commentaires

    Antar
    3 avril 2012 - 16 h 36 min

    Bof, c’est un vieux sujet
    Bof, c’est un vieux sujet passons aux choses sérieuses.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.