Législatives : Belkhadem agite l’éventail de l’instabilité

De Tindouf, cette wilaya sensible à la frontière avec le Maroc et aux portes du Sahel, Abdelaziz Belkhadem clame la stabilité. «Lorsque nous votons, nous répondons à ceux qui guettent l'Algérie, et nous aspirons à la sécurité et à la stabilité du pays», a déclaré le secrétaire général du FLN dans un meeting populaire, son cinquième depuis le coup d’envoi de la campagne électorale. Qualifiant les prochaines élections législatives «d’étape cruciale» dans l’histoire de l’Algérie, M. Belkhadem place son parti comme l’unique «garant» de la stabilité et de la sécurité du pays. «Le FLN constitue pour l'Algérie une source de stabilité et de prospérité d'où l'intérêt de choisir les listes du parti», a-t-il insisté. Pour étayer ses propos, le secrétaire général controversé de l’ex-parti unique met en avant les «bataillons» de cadres qui, selon lui, «ont su gérer le pays» depuis l’indépendance. Certes, M. Belkhadem n’a pas besoin d’argumenter, la triste réalité de notre pays est plus que parlante. La précarité a atteint des niveaux intenables, frappant une large partie de la population. M. Belkhadem semble omettre de parler du pouvoir d’achat en constante érosion, du chômage endémique, de l’inflation galopante, de la croissance en baisse, du système de la santé dégradé, de la crise du logement aggravée, de l’école sinistrée… Le FLN a-t-il des propositions dans ce sens ? Lesquelles ?

Sofiane B.
 

Commentaires

    Mansour
    18 avril 2012 - 7 h 14 min

    Ni le régime actuel,ni les
    Ni le régime actuel,ni les islamistes ne sont crédibles.Je souhaite que l’Algérie se dote d’un parlement représentatif de la volonté du peuple pour donner un grand coup de pied dans cette foire de cancres.Ils sont tous d’accord pour immobiliser ce pays et servir uniquement leurs intérêts mesquins à défaut de le détruire s’il ne les sert plus.Le pouvoir actuel et les islamistes sont faits de la même pâte,seul le pouvoir les intéresse, le peuple c’est de la garniture.Il faut barrer la route du pouvoir à ces charognards et instaurer un véritable régime démocratique qui suppose alternance au pouvoir,état de droit et indépendance de la justice seuls gages pour que la volonté du peuple ne soit pas détournée encore une fois.Toutes les dictatures sont malsaines mais la dictature théocratique est la plus terrifiante invention des fous du koursi.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.