Des supporters du MOB empêchés de rejoindre Mohammadia

Apparemment, les supporters des équipes algériennes de football n’ont pas retenu la leçon des incidents de Saïda de la semaine dernière. Samedi matin, au niveau de la bretelle de l’autoroute Est-Ouest menant à la daïra de Mohammedia, des supporters du SAM ont bloqué la route pour empêcher ceux du MO Béjaïa de rejoindre le stade abritant la rencontre SAM-MOB. Le premier cité joue sa survie en Ligue 2 et le second vise l'accession en Ligue 1.

Apparemment, les supporters des équipes algériennes de football n’ont pas retenu la leçon des incidents de Saïda de la semaine dernière. Samedi matin, au niveau de la bretelle de l’autoroute Est-Ouest menant à la daïra de Mohammedia, des supporters du SAM ont bloqué la route pour empêcher ceux du MO Béjaïa de rejoindre le stade abritant la rencontre SAM-MOB. Le premier cité joue sa survie en Ligue 2 et le second vise l'accession en Ligue 1.
Selon notre correspondant local, environ une trentaine de bus et une soixante de voitures immatriculées de la wilaya de Béjaia ont été interdit d’entrée au chef-lieu de la daïra de Mohammadia par des groupes de supporters excités qui ont voulu rendre, selon eux, la pareille à «leurs homologues» de Béjaïa, «accusés» d’avoir fait de même au match aller.
Afin d’éviter le pourrissement, les supporters de Yemma Gouraya ont préféré faire demi-tour, alors que d’autres, environs une centaine, ont pu rejoindre la ville de Mohammadia pour y suivre la rencontre qui, rappelons-le, s’est terminée sur une victoire des locaux.
Après les stades, le phénomène de la violence est «transféré» vers les lieux publics avec tous les dangers qui peuvent en découlés. La sonnette d’alarme a déjà été tirée, mais…
Larbi G.

Commentaires

    Anonym
    21 avril 2012 - 21 h 01 min

    Réveillez vous contre le
    Réveillez vous contre le pouvoir pas contre les équipes de foot




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.