Nombre de touristes au Sud : les faux chiffres de Smaïl Mimoun

Les opérateurs de tourisme du Grand Sud contestent vivement les derniers chiffres fournis par le ministre du Tourisme, selon lesquels Tamanrasset aurait reçu, durant la saison 2011-2012, 35 000 touristes. Pour ces opérateurs, représentant plus de 80 agences, les données présentées par Smaïl Mimoun sont «fausses et dénuées de tout fondement». «Le ministre a indiqué que Tamanrasset a reçu 35 000 touristes durant la saison qui vient de s'achever. A moins que je sois aveugle, je n’ai pas vu autant de touristes dans cette wilaya. Au contraire, cette saison est la plus mauvaise pour nous. A moins que le ministère ait comptabilisé les travailleurs étrangers présents sur le territoire de notre wilaya, je ne vois pas comment il a pu obtenir ce chiffre pour le moins inexact sinon irréel», a souligné un propriétaire d’une agence touristique, contacté par «algeriepatriotique». Selon lui, le nombre de touristes étrangers entrés dans la wilaya de Tamanrasset n’aurait pas dépassé les 300 durant toute la saison, attestant de la faillite totale du secteur dans le Grand Sud où le nombre de touristes étrangers diminue d’année en année pour devenir presque insignifiant en 2012. Ainsi, les opérateurs de tourisme dénoncent l’attitude du ministère qui feint d’ignorer «la réalité dramatique et catastrophique» du secteur qui meurt à petit feu en fournissant de «faux chiffres». «Dire que nous recevons des cohortes de touristes alors que nous sommes presque totalement à l’arrêt ne fait qu’aggraver notre situation», a ajouté notre interlocuteur qui lie cette désertion du Grand Sud par les touristes étrangers au climat d’insécurité qui règne à nos frontières. Le gouvernement algérien a d’ailleurs interdit le Tassili aux touristes étrangers, en raison, justement, de cette situation sécuritaire qui ne prête pas à l’optimisme. «Nous ne sommes pas restés les bras croisés et nous avons tenu au courant le ministre de cette situation. Nous lui avons remis un rapport détaillé sur l’état du secteur dans le Grand Sud et sur la diminution importante de notre activité», signalent les opérateurs qui lancent un véritable cri de détresse à l’adresse du gouvernement dont ils espèrent qu’il agisse vite pour sauver la prochaine saison touristique.
Sonia Baker

Comment (2)

    krimo2012
    25 avril 2012 - 13 h 21 min

    en plus, ce ministre est
    en plus, ce ministre est d’obédience islamiste: mentir, c’est un péché, n’est-ce pas!




    0



    0
    DMX23
    24 avril 2012 - 21 h 50 min

    li yahseb bel zayed yelga el
    li yahseb bel zayed yelga el nakess




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.