Réunion secrète des anciens du FIS dissous et de Rachad à Alger

Une réunion secrète s’est tenue vendredi dernier dans une villa à Bouzaréah, sur les hauteurs d’Alger, entre un groupe d’anciens militants du FIS dissous et des membres toujours actifs de l’association Rachad, a-t-on appris d’une source sûre. A l’ordre du jour de cette rencontre, qui aurait duré plus de quatre heures, le bilan de la campagne du boycott des élections législatives. Si elles sont peu ou pas connues du grand public, les personnes réunies restent très actives sur le terrain, dans les mosquées et les quartiers populaires où elles n’ont cessé de prêcher contre le scrutin du 10 mai. «Ces militants salafistes sont en contact régulier avec des anciens membres fondateurs du parti comme Abassi Madani qui continue à les téléguider de son exil doré à Doha, au Qatar», relève notre source. Les participants à cette réunion ont convenu de poursuivre leur campagne sur le terrain, maintenir leur offensive médiatique à travers les chaînes satellitaires étrangères et renforcer leur présence sur Internet où Rachad anime son propre site web. Dans un appel qu’il a signé en mars dernier au nom du l’ex-FIS, Abassi Madani s’est prononcé pour «un changement radical à travers l’abstention lors du prochain scrutin législatif». L’association Rachad, qui a organisé en janvier dernier à Paris un rassemblement contre le «régime» de Bouteflika, poursuit son offensive contre les législatives. Mohamed Larbi Zitout, co-fondateur de cette association islamiste et ancien diplomate en poste en Libye qui a déserté en 1995 pour rallier les responsables du FIS à Londres, a appelé lui aussi à la «rupture totale avec le système actuel». Selon notre source, ni Hachemi Sahnouni ni le cheikh Mohamed Ali Ferkous n’ont pris part à cette rencontre. Ces deux derniers sont plutôt favorables au scrutin du 10 mai.
Sofiane B.
 

Comment (14)

    ALGERIEN
    7 février 2013 - 21 h 11 min

    donc si ce n’est pas ce
    donc si ce n’est pas ce pouvoir ca sera l’autre !!on ve pas ce regime mais on ve pas de fis la question ke faire,,?? si on revolte on va revivre le meme senario de l égypt les fisistes au pouvoir !! Donc on serais obligé de prendre la fuite . donc la fuite fiha fiha win el harba win




    0



    0
    Anonyme
    9 mai 2012 - 12 h 46 min

    qu’ils aillent au diable ces
    qu’ils aillent au diable ces gens moi personnellement je connais pas ce zitout mais abassi il a beaucoup fait du mal aux algériens laissez nous on paix je ne veux pas être bombardé par le nato mieux vivre pauvre que térorisé bon chance à tous le 10 mai




    0



    0
    Anonyme
    8 mai 2012 - 14 h 59 min

    Un détail: Il semble que la
    Un détail: Il semble que la querelle qui a surgi est le fruit d’une intox.




    0



    0
    Anonyme
    8 mai 2012 - 14 h 57 min

    Interessant de signaler que
    Interessant de signaler que Djamel Eddine Benchenouf a claqué la porte du FCN et de l’initiative. Il ne veut pas s’exprimer sur la question, mais on sent que quelque chose de grave s’est passée dans cet embrouillamini.Il a fermé sa page et son site youtube. Voici le lien de son blog:http://www.soleilalgerie.com/




    0



    0
    Anonyme
    8 mai 2012 - 13 h 47 min

    La patrie ne se résume pas au
    La patrie ne se résume pas au gouvernement ! aller siéger les bureau de vote le 10 mais, ça c’est un geste patriotique ! si vous aimez l’Algérie belle et éternelle, aidez vous en dissociant le pouvoir de la patrie ! et cela ne se ferra qu’avec le boycotte massif ! soyez confiant, soyez fière d’être algérien, cessez de vous rabaisser et croyez à notre force !!

    *************Un Algérien le plus simple qui soit **************




    0



    0
    Dr. Mourad
    8 mai 2012 - 11 h 17 min

    Tout vos commentaires sont
    Tout vos commentaires sont très loin de la vérité et font qu’endurer notre crise interne.
    Regardez comment l’Algérie est gérer pour plus de 50 ans. Les honnêtes Algériens ont bien quitté l’Algérie (beaucoup de docteurs, PhD, et ingénieurs) ont fuit le pays et ils l’ont laissé à la prise de gens incompétents et vous parler d’honnêteté.

    Note: je ne suis pas un Fisiste mais un Algérien berber/arabe qui aime son pays. Par contre je m’oppose à ces voleurs qui se croient d’honnêtes et de patriotes.




    0



    0
    SALAMA FI RASNA
    7 mai 2012 - 22 h 29 min

    on mangera du pain sec et de
    on mangera du pain sec et de l eau ,prisonnier de nos faux c de politiciens voleurs et profiteurs ,mais on voudras jamais d islamistes ,precheurs de haine et de violence .LAISSEZ NOUS EN PAIX
    ce sont nos jeunes qui construiront leur avenir ,sans alliance externes ,no occidentale ni orientales !




    0



    0
    Mansour
    7 mai 2012 - 8 h 48 min

    Il ne faut pas croire ce que
    Il ne faut pas croire ce que disent ces gens là.On se souvient de ce que disaient leur gourou Abassi en 1991 « harb khidaâ »(la guerre est ruse). Contrairement aux gens du RCD qui sont sincères lorsqu’ils prônent le boycotte ,les islamistes toutes loges confondues sont fourbes et rusés.Qu’ils soient dans les maquis,dans les mosquèes,dans les partis politiques,à l’intérieur du pouvoir etc…les islamistes n’ont qu’une seule obsession:prendre le pouvoir,tout le pouvoir pour instaurer leur dictature féroce pour faire encore couler des fleuves de sang et de larmes.Ceux qui les ont crées et engraissés portent une lourde responsabilité devant l’histoire des hommes et ces gourous se reconnaitront et Dieu reconnaitra les siens dixit Lavigerie.




    0



    0
    Anonymeabdelmalek
    7 mai 2012 - 8 h 08 min

    l’avenir est aux jeunes pour
    l’avenir est aux jeunes pour construire une ALGERIE belle et pleine d’avenir :pour ce construire :la religion est dans lkes coeur construire ce trouve dans les bras : et la science par le cerveau : tout le reste n’est que voyeurisme.




    0



    0
    Maysar
    6 mai 2012 - 21 h 03 min

    L’ex FIS n’a aucune emprise
    L’ex FIS n’a aucune emprise sur la décision des Algériens de participer ou de boycotter les prochaines élections! Les Algériens n’iront pas voter,simplement parce qu’ils ne trouvent aucune utilité à ces élections ! Alors ,au lieu d’écouter le peuple et analyser les raisons de ce désenchantement général ,et on veut agiter la menace du retour de l’ex FIS pour pousser les Algériens à voter ,dans des élections auxquelles ils ne croient pas !




    0



    0
    Anonyme
    6 mai 2012 - 20 h 16 min

    n’importe quoi !!!
    n’importe quoi !!!




    0



    0
    Erradjel
    6 mai 2012 - 19 h 52 min

     » Les Chiens aboient, la
     » Les Chiens aboient, la caravane passe  » Ni l’Ex Fis, ni Zaatout ou Zitout ou je ne sais quoi, n’arrêteront la marche de l’Algérie. Ces gens là, sont déjà classés dans les tiroirs de l’histoire. C’était hier, c’est fini pour ces Cons. Qu’ils vivent à l’aumône de leurs maîtres-occidentaux en attendant le Jugement dernier et, Ce jour là, ils paieront pour le sang qu’ils ont fait couler. Mille hommes de leur espèce, ne valent un seul pied de Louiza Hanoun ! A bon entendeur salut.




    0



    0
    Anonyme
    6 mai 2012 - 18 h 47 min

    c’est gent la leur seul but
    c’est gent la leur seul but c’est de declanché une guerre en algerie et revenir on arrière et au temps du terrorisme il ne veule pas la stabilité de notre beaux payé .moi j’incite tout le monde a allez voté ne laissons pas notre payé s’arriérer




    0



    0
    Anonyme
    6 mai 2012 - 15 h 27 min

    A mon avis ils ont pas
    A mon avis ils ont pas compris que l’algerie n’est pas le Ouatar pourquoi obliger les a devenir comme eux laisser nous tranquille




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.