Les pauvres meurent la nuit

Merzak aussi est mort cette nuit. Mais, lui, avait la fatalité chevillée au corps. Miséreux, malade, isolé, vivant dans un taudis sur la terrasse d’un immeuble qui menace ruine, avec une famille à qui la dèche et la déveine collent comme un sort qui prend plaisir à les faire souffrir. Il sera enterré aujourd’hui par une poignée de voisins charitables qui invoqueront la miséricorde de Dieu pour lui et pour eux. Il continuera de pourrir sous terre, après une vie passée à moisir sur l’escalier du bâtiment, n’en voulant à personne de ce que le destin lui a ôté le plaisir d’exister. Il n’avait ni envie de vivre ni hâte de mourir. Il attendait son heure. C’est tout. De son linceul où il attend d’être mis en terre, Merzak monterait peut-être au ciel heureux si vous étiez nombreux à lire ces quelques paroles en l’air. Je vous tends ma main, à la place de la sienne qu’il n’a jamais tendue, pour que vous priiez pour Merzak, parti la nuit venue, sans avoir eu la chance d’être adoré comme on adule une cantatrice. Soyez nombreux à l’accompagner par vos pensées, même si, la gorge serrée par la main terrible de l’infortune, il n’a jamais chanté.
M. A.-A.
 

Comment (4)

    Moutanawer
    21 mai 2012 - 17 h 44 min

    Allah yerehmou , ce n est pas
    Allah yerehmou , ce n est pas l ALgerie de Boutef qui a fait ce pauvre MErzak ya si maysar Mai’s plutot le cumule de la desastreuse gestion depuis l independance…L ere Bouteflika fut la meilleurs depuis l independance il n y a qu a voir les accomplissements aero port metro autoroute millions de logements plus de 200 MIlliards $ de reserves et plusieurs tonnes d or …etc
    Ce lui qui ne reconnait pas cet accomplissement est simplement un ingrat demuni de toute objectivite




    0



    0
    Maysar
    18 mai 2012 - 21 h 35 min

    Lui, Merzak c’est un sans
    Lui, Merzak c’est un sans voix parmi les millions de sans voix . C’est un humble parmi les humbles qui triment toute leur vie pour joindre les deux bouts ,qui vivent dans l’anonymat et meurent dans le dénuement total!
    Voilà l’algérie de Boutef qui ne reconnait que les puissants!
    Dors en paix Merzak ,tu es le peuple !




    0



    0
    rym
    18 mai 2012 - 21 h 16 min

    lahe yarahmou ou iwasa3e
    lahe yarahmou ou iwasa3e a3lihe!!!!!! ina li lahi ou ina ilayhi raji3oune….




    0



    0
    rym
    18 mai 2012 - 21 h 15 min

    lahe yarahmou ou iwasa3e
    lahe yarahmou ou iwasa3e a3lihe!!!!!! ina li lahi ou ina ilayhi raji3oune….




    0



    0

Les commentaires sont fermés.