Le chargé d’affaires allemand convoqué au ministère des AE

Le chargé d'affaires de l'ambassade d'Allemagne en Algérie a été convoqué par le ministère des Affaires étrangères et des explications lui ont été demandées suite aux informations faisant état de mauvais traitement infligé par les autorités de l'aéroport de Frankfurt à des ressortissants algériens, a indiqué mercredi le porte-parole du ministère, Amar Belani, dans une déclaration écrite.

Le chargé d'affaires de l'ambassade d'Allemagne en Algérie a été convoqué par le ministère des Affaires étrangères et des explications lui ont été demandées suite aux informations faisant état de mauvais traitement infligé par les autorités de l'aéroport de Frankfurt à des ressortissants algériens, a indiqué mercredi le porte-parole du ministère, Amar Belani, dans une déclaration écrite.
Ainsi, «le chargé d'affaires de l'ambassade d'Allemagne en Algérie a été sitôt convoqué par le ministère des Affaires étrangères, le 16 mai 2012, et des explications lui ont été demandées au sujet du mauvais traitement subi par ces ressortissants algériens pourtant détenteurs de visas Schengen».
«Le diplomate allemand a fait montre de compréhension à l'égard de la réaction de la partie algérienne et s'est engagé à saisir immédiatement sa tutelle à ce sujet», a ajouté le porte-parole. «Il convient de signaler, par ailleurs, a encore précisé M. Belani, que l'ambassadeur d'Allemagne en Algérie sera reçu au ministère des Affaires étrangères dès son retour à Alger.»
Il s’agit de deux cadres de l’Enag (Entreprise nationale des arts graphiques) qui s’étaient rendus en Allemagne à l’invitation des organisateurs d’un Salon professionnel. La police allemande des frontières leur avait visiblement reproché d’avoir obtenu leurs visas Shengen auprès du consulat de France à Alger. Ils avaient été retenus et maltraités dans l’aéroport de Frankfurt avant d’être refoulés vers Alger.
 

Commentaires

    Anonyme
    23 mai 2012 - 14 h 32 min

    Je trouve ça injuste,c’est du
    Je trouve ça injuste,c’est du racisme.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.