Cet Américain qui distribue les conseils à nos «élus»

L’ambassadeur américain, Henry S. Ensher, est allé en Kabylie pour faire connaître son opinion sur la vie politique en Algérie, prenant même la permission d’interférer dans les affaires algéro-algériennes. Ainsi, dans une conférence de presse animée à Tizi Ouzou, il a annoncé que les Etats-Unis travailleront avec la nouvelle Assemblée populaire nationale issue des élections législatives du 10 mai dernier. Le «printemps algérien» n’a pas les couleurs souhaitées à Washington, qu’à cela ne tienne ! Contre mauvaise fortune, l’ambassadeur fait bon cœur. Il semble admettre que l’Algérie n’est pas n’importe quel pays de la région, c’est l’exception, elle l’a démontré. Pour autant, il n’abandonne pas le ton du donneur de leçons. Il s’adresse à nos élus comme s’ils étaient ses élèves. Il leur conseille de poursuivre les réformes politiques maintenant que les élections sont passées. Son pays, dit-il, «est prêt à travailler avec n’importe quel pays à condition que son gouvernement soit le reflet de la volonté populaire». Au passage, l’ambassadeur avoue qu’à Washington, ses supérieurs sont en retard sur la connaissance des réalités algériennes. La preuve, il est concerné par le «Travel Warning» lancé sur l’Algérie au début du mois de mai par le Département d’Etat, mais ne croit pas un mot de son contenu alarmiste. Lui qui, dans sa carrière, a exercé en Afghanistan et en Irak, en période de guerre, a une autre idée des risques sécuritaires.
Lazhar Houari
 

Comment (2)

    salim
    27 mai 2012 - 0 h 52 min

    « Au passage, l’ambassadeur
    « Au passage, l’ambassadeur avoue qu’à Washington, ses supérieurs sont en retard sur la connaissance des réalités algériennes. »

    Ils admettent ne rien connaitre de l’Algérie, et ils veulent nous donner des leçons ?




    0



    0
    Anonyme
    24 mai 2012 - 17 h 00 min

    Je comprend pas pourquoi le
    Je comprend pas pourquoi le gouvernement et nos services de securités??? Laisse cette ambassadeur us (agent) foutre son nez partout en algerie,et en plus donner des conferences conseil aux algeriens .je suis =-O et :-C cette personne et un vrai danger,pour l’unité et la souveraineté de notres pays.pour preuve..avant d’atterrir chez nous,il a deja fait ces preuves en irak et l’afghanistan????bref l’algerie doit prendre c’est distance avec les usa et l’otan.parce que c’est pas nous amis.il est plus que temps..de nus nous rapprocher de nos vrais amis la russie de mr poutine,pour eviter les guerres et gagner la paix.que dieu tout puissant benit l’algerie et son pleuples de souche




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.