Explosion de Tlemcen : plusieurs responsables suspendus et déférés devant le juge

Les directeurs des œuvres universitaires de Tlemcen et de la résidence Bakhti Abdelmadjid ont été suspendus de leurs fonctions et déférés pour enquête judiciaire, comme premières mesures prises à l’issue de l’explosion du gaz survenu vendredi soir à la même résidence universitaire, a annoncé ce soir le wali. Cette mesure a touché également le chef du service de la restauration de la cité universitaire, a ajouté le même responsable dans une rencontre avec les étudiants, soulignant que cette décision a été prise pour permettre d’effectuer une enquête approfondie sur les circonstances de cet accident. Pour sa part, le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mohamed Gherras, a annoncé le report du concours national d’accès à l’Ecole préparatoire des sciences économiques, commerciales et de gestion de Tlemcen ainsi que les examens de fin d’année dans cette école pour les étudiants affectés par cet accident. Il a affirmé que l’administration «œuvrera à trouver une solution pour héberger ces étudiants en attendant la réparation des infrastructures endommagées». L'accident, qui s'est produit lors du dîner, a provoqué la mort de huit étudiants originaires des wilayas du centre du pays (Bouira, Blida, Béjaïa et Tizi-Ouzou) et d'une femme, âgée de 54 ans, travaillant dans les cuisines de la résidence universitaire. Vingt-neuf blessés sont gardés à l'hôpital sous surveillance médicale, dont 27 en chirurgie générale pour recevoir les soins intensifs, alors que deux autres grièvement blessés sont en réanimation, le troisième ayant succombé à ses blessures ce soir.
Agence

Comment (2)

    haddou A
    1 juin 2012 - 17 h 46 min

    IL FAUT CHERCHER LES CAUSES
    IL FAUT CHERCHER LES CAUSES ET LES ORIGINES DE CES EXPLOSIONS ET INCENDIES.
    La recrudescence des explosions du gaz et des incendies d’immeuble en Algérie ,sont devenus un souci majeur pour les services des secours et de la protection civile :a forte raison lorsqu’il s’agit de catastrophes mortelles.
    Cette recrudescence d’incendies graves tient en grande partie à la concentration des différents appareils de comptage ( électricité, gaz, eau) dans une seule niche au rez de chaussée des immeubles d’habitation.
    Les explosions de gaz débouchent souvent sur des incendies et explosions des compteurs électriques regroupés et tout lecteur attentif de la presse nationale serait en mesure d’y trouver d’autres preuves.
    Or , depuis l’arrivée du compteur électronique d’électricité , la presse a relevé des dizaines d’incendies de ces appareils et les dégâts matériels et humains qu’avaient engendré dont :
    • La catastrophe DU 20/09/2007 de la tour de 20 étages de BEL AIR ORAN d’ou on déplore un mort par asphyxie au CO2 et les habitants de cet immeuble pointent un doigt accusateur en désignant le mauvais fonctionnement des compteurs électriques qui ne sont pas à leur premier défection,
    • La catastrophe du :27/09/2007 de la cité tazaghart achour à BOUIRA d’ou 05 personnes sont mortes et quatre autres brûlées à cause d’un incendie suivi d’une explosion de gaz au niveau de la cage d’escalier de l’immeuble et dont l’origine serait un court circuit au niveau d’un compteur électrique.
    LE dernier évènement c’était: Explosion de 50 compteurs électriques a AIN TURCK ORAN le :06/05/2012 et a fait un blessé grave.
    qu’attendent les pouvoir publiques pour que d’autres catastrophes de ce genre ne se reproduisentplus?
    les pouvoir publiques ont-il une idée sur la qualité des compteurs électriques montés par une société appartenant a sonelgaz eleulma setif(voir le soir d’Algérie du 14/01/2012)et ECCHOUROUK DU 18/03/2012
    POUR SAVOIR PLUS SUR CES HISTOIRES D INCENDIES DE CES COMPTEURS D4ELECTRIQUE SUR INTERNET FAIRE CELA/
    INCENDIES DES COMPTEURS ÉLECTRIQUES EN ALGÉRIE.




    0



    0
    Karim
    26 mai 2012 - 22 h 07 min

    Un cousin de mon père est
    Un cousin de mon père est mort il y a 2-3 mois à l’age de 54 ans, son fils l’a desormais rejoint puisqu’il fait parti des étudiants morts dans l’explosion…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.