FFS : Samir Bouakouir exclu et Karim Tabbou suspendu

Le premier secrétaire national du FFS, Ali Laskri, a suspendu Karim Tabbou, député et ancien premier secrétaire, et a exclu Samir Bouakouir, représentant du parti à l’étranger, a indiqué la direction du parti dans un communiqué rendu public en fin d’après-midi. «Le premier secrétaire national, Ali Laskri, a mis fin ce jour à la mission de Samir Bouakouir en sa qualité de représentant du FFS à l’étranger», précise-t-on dans un communiqué laconique.  Samir Bouakouir a été nommé à ce poste le 9 décembre 2011. Aucune raison n’est invoquée pour justifier cette sanction. Karim Tabbou, quant à lui, a été suspendu de toute activité au sein et au nom du parti. Cette décision a été prise, est-il souligné dans un autre communiqué, suite « aux comportements et propos indignes qu’il a tenus publiquement contre le parti et ses instances». Ali Laskri a précisé que sa décision a été prise «conformément aux statuts et chartes du parti». Ainsi, Karim Tabbou sera traduit et aura à répondre devant la commission nationale de médiation et de règlement des conflits pour des fautes du 3e degré. Ces fautes sont «non-respect des fondements et objectifs des statuts et chartes du parti, dénigrement du parti, de ses militants et de ses dirigeants par des déclarations publiques et écrites, refus volontaire d’exécuter les directives des instances du parti, confiscation de documents du parti et enfin diffusion de rumeurs, dénigrement des cadres dirigeants». Ces sanctions interviennent quelques jours seulement après la note de Hocine Aït Ahmed qui a ordonné au secrétariat national de prendre des mesures disciplinaires contre tous ceux qui ont eu «des comportements fractionnels» et sanctionner «les chantages à la dissidence et toutes les formes de pressions que des individus ou des groupes d’individus ont menées en direction du parti lors de la campagne électorale».
Sonia B.

Comment (3)

    abdallah du cnapest
    1 juin 2012 - 0 h 43 min

    tabou exclu !!!! un
    tabou exclu !!!! un dispositif tactique du ffs .
    ca rentre dans la nouvelle strategie du parti
    bonne chance camarades




    0



    0
    kareherrokhs
    30 mai 2012 - 20 h 17 min

    c’est tj la manipulation de
    c’est tj la manipulation de la derniere minute…sivoussuivez le vent vous avez tort…ne jamais nager au sens des vages de cette aimable algerie




    0



    0
    Anonymous Algeria
    30 mai 2012 - 19 h 15 min

    Trop tard…
    maintenant qu’il

    Trop tard…
    maintenant qu’il est député, ça ne sert à rien de l’exclure, de le suspendre ou quoi que ce soit!
    Tabbou a été contre la participation du FFS aux législatives, Il n’a pas bougé le petit doigt lors de la campagne électorale, le FFS aurait du prendre des décisions plus tôt que ça, j’irai même encore bien plus tôt, à savoir il y a 10 ans, lors de son entrée au secrétariat national.
    Lors de ses mandats comme premier secrétaire, il a imposé ses boys dans toutes les fédérations et les sections du partis, il a « normalisé » le parti, en le banalisant, et en le poussant même je dirai vers l’anonymat!
    aujourd’hui ils lui donnent une occasion en or de se faire « martyr » et « héros », à savoir s’il démissionne du parlement!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.