Humiliation d’Algériens en Allemagne : Alger prépare la riposte

Une source proche du ministère des Affaires étrangères, qui a requis l’anonymat, a indiqué à «algeriepatriotique» que l’Algérie «ne compte pas rester les bras croisés» face à la multiplication des traitements humiliants subis par ses ressortissants dans des aéroports européens. Ainsi, des mesures coercitives à l’égard de ressortissants allemands seraient envisagées, sous la forme d’un durcissement des contrôles qui viseront les avions en provenance d’Allemagne et qui toucheront également les voyageurs des pays dont les autorités aéroportuaires se sont rendues coupables de mauvais traitements à l’égard des Algériens. Cette démarche s’inscrit dans le cadre normal de la règle de réciprocité. Les autorités algériennes avaient pris une première mesure visant à signifier à Bonn leur mécontentement suite à la «séquestration» de plusieurs cadres algériens à l’aéroport de Frankfurt avant leur extradition, alors qu’ils s’étaient rendus dans ce pays dans un but purement professionnel. La convocation du chargé d’affaires allemand aux Affaires étrangères – l’ambassadeur étant absent au moment des faits – n’a eu aucun effet, puisque trois autres cadres ont subi le même sort quelques semaines plus tard et dans les mêmes conditions. Pour rappel, l’Algérie a toujours fait usage de la règle de la réciprocité sans hésitation aucune, à chaque fois que des mesures jugées attentatoires à la dignité des Algériens ont été prises par les autorités consulaires ou politiques d’un pays donné. Ce fut le cas en 1986 lorsque la France avait imposé le visa aux ressortissants algériens. Plus tard, au début des années 1990, un avion de la British Airways avait été prié de redécoller vers Londres après que la PAF algérienne eut autorisé uniquement les passagers de nationalité algérienne à en débarquer. La mesure faisait suite au comportement peu respectueux des agents du service des visas à l’ambassade de Grande-Bretagne à Alger et des agents de la police des frontières à l’aéroport londonien de Heathrow. Plus tard, en 1994, et en réponse à une décision du roi Hassan II d’imposer le visa aux Algériens, suite à l’attentat de Casablanca, Alger avait répondu par la fermeture pure et simple de ses frontières terrestres.
Lina S.
 

Comment (10)

    Anonyme
    22 octobre 2012 - 23 h 17 min

    Et si on parlait des
    Et si on parlait des refoulements de ressortissants algeriens munis de visas en bonne et du forme par la paf de la france.
    En effet, beaucoup d algeriens sont humilies par cette police ce qui nous renvoit a l epoque coloniale.
    Donnons des lecons a ces francais racistes en appliquant le principe de reciprocite .
    Je demande surtout au directeur de la police des frontieres algerienne de durcir les controles concernat les ressortissants de ce pays et riposter aux agissements humiliants de leur police.




    0



    0
    masssinissa
    8 juin 2012 - 19 h 43 min

    Les aeroports coupables sont
    Les aeroports coupables sont tous gérés par des compagnies israeliennes qui savent bien ce qu’elles font!




    0



    0
    mino
    8 juin 2012 - 12 h 17 min

    jai oublier une chose comment
    jai oublier une chose comment ca se fait que toute largent de lalgerie et ses reserves sont dans les banques européennes et il traitent les algeriens de cette manière




    0



    0
    mino
    8 juin 2012 - 12 h 13 min

    cest scandaleux ,le faite
    cest scandaleux ,le faite detre un algerien toute les autorités européenne nous soupconne systématiquement sans parler des humuliations répétée




    0



    0
    massinissa
    8 juin 2012 - 8 h 58 min

    Un jour de l’année 1977, je
    Un jour de l’année 1977, je traversais en bus la frontiére de l’ex-yougoslavie, au poste de controle, le garde frontiére retira les passeports des passagers et se dirigea vers un bureau. Quelques minutes aprés il revint pour dire « tout le monde descend avec baggages pour controle SAUF L’ALGERIE »
    je suis résté pendant tout ce temps la dans le bus et on m’apporta un café.Une fois á Zurich (Suisse), je me suis trompé de sortie alors un policier quitta son poste et m’accompagna jusqu’a la porte d’embarquement, en me souhaitant un bon voyage et le bonjour aux Algériens. Je n’étais ni cadre en mission, ni représentant de l’État Algérien mais un simple touriste avec un passeport ordinaire ou c’était un honneur de dire tout haut JE SUIS ALGERIEN. Aujourd’hui malheureusement on ne vous laisse pas le temps de le dire. Vous étes repéré et retiré des rangs comme un vulgaire bandit pour subir les humiliations voire une expulsion sans aucun motif.
    La faute á qui?




    0



    0
    Maleh
    7 juin 2012 - 18 h 54 min

    Diplomatiquement causant, la
    Diplomatiquement causant, la réciprocité est ce que Alger compte rendre comme monnaie à la t’bahdila des cadres « d’état » algériens par la paf allemande. A l’origine fut l’éthique de réciprocité qui institue que l’on doit traiter l’autre comme on voudrais être traité. Trop beau pour être vrai me direz-vous mais n’ignorez pas que l’éthique n’est pas une règle.




    0



    0
    Nour
    7 juin 2012 - 16 h 39 min

    vive l’Algérie
    vive l’Algérie




    0



    0
    salim
    7 juin 2012 - 14 h 56 min

    Je vous conseille de faire à
    Je vous conseille de faire à l’identique d’un père de famille qui a un enfant turbulent.
    Dès que le père ramène un bibelot ou objet à la maison, l’enfant s’arrange pour le casser quelques jours plus tard. Vase, cadre, petit vase décoratif etc, tout passe à la casse. Dépité, le père décide de sévir, un jour ou il décida de ramener un objet il appela son fils, ouvre le carton d’emballage, sort un bibelot en verre décoré, il le montre à son fils, et il lui donne une bonne raclée, en lui disant si tu le casse, tu recevras le double de ce que tu vient d’avoir.
    Le bibelot resta intact dans la maison, pendant très longtemps.
    Aux responsables de prendre les mesures à l’avance, n’attendez pas à chaque fois de faire de la réciprocité. Donnant ainsi l’impression que vous êtes incompétents et attendez que l’autre vous montre comment et quoi faire.
    Prenez vos responsabilités à l’avance.




    0



    0
    Anonyme
    7 juin 2012 - 14 h 42 min

    Bravo aux autorites algeriens
    Bravo aux autorites algeriens hé comme çà, il doivent apprendre a respecté l’algerie et son peuples.bref je suis heureux et fier de l’algerie,malgré que je suis née en belgique.bref vive l’algerie




    0



    0
    patriot
    7 juin 2012 - 13 h 53 min

    C est une réponse légitime du
    C est une réponse légitime du berger a la bergère.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.