Recueillement à la mémoire de feu Boudiaf à l’occasion du 20e anniversaire de son assassinat

Une cérémonie de recueillement à la mémoire du président défunt Mohamed Boudiaf a eu lieu vendredi au cimetière d'El-Alia à l'occasion du 20e anniversaire de son assassinat en 1992.

Une cérémonie de recueillement à la mémoire du président défunt Mohamed Boudiaf a eu lieu vendredi au cimetière d'El-Alia à l'occasion du 20e anniversaire de son assassinat en 1992.
Ont assisté à cette cérémonie des membres de la famille du défunt, ses compagnons de lutte ainsi que d'anciens officiers supérieurs de l'Armée nationale populaire et des personnalités nationales. Après la lecture de la Fatiha, une gerbe de fleurs a été déposée sur sa tombe.
Le président Boudiaf avait été assassiné le 29 juin 1992 à la maison de la culture de Annaba alors qu'il prononçait un discours.
L'ancien chef du gouvernement Rédha Malek a souligné dans une allocution que cette cérémonie, organisée par les amis du défunt, était aussi l'occasion de rappeler les qualités du défunt, affirmant que le moudjahid Boudiaf a œuvré «dès son retour d'exil, à sortir le pays des crises meurtrières et à le remettre sur la voie du développement en instaurant une justice intègre».
«Ce que Boudiaf a fait pour le pays restera gravé dans l'esprit des jeunes et dans la mémoire des Algériens.» «Il avait répondu à l'appel de la nation pour sortir l'Algérie de la situation dramatique qu'elle vivait et restaurer la paix», a-t-il ajouté.
Le défunt était aussi l'un des artisans de la glorieuse révolution de Novembre et de l'Indépendance, a-t-il également rappelé, affirmant que «nous devons rester fidèles au message de Boudiaf qui demeurera un symbole dans notre histoire et pour les générations futures».
R. N.
 

Comment (2)

    Antar
    30 juin 2012 - 16 h 02 min

    Est ce vrai que Boudiaf a
    Est ce vrai que Boudiaf a reçu de Khider une partie de l’argent du FLN déposés dans une banque suisse depuis la Révolution et que Khider avait refusé de les rendre au Conseil de la Révolution et qu’avec cet argent a acheté la villa et l’usine de Kenitra avec la protection de Hassan II. Chose que Boumediene n’a jamais pardonné. D’autant plus selon ces renseignements Ait Ahmed aurait reçu 6 millions de dollars de Khider pour le roulement du parti FFS, Boumaza et l’ancier ministre de la justice sous Benbella auraient aussi reçu une partie de cet argent. Khider voulait que cet argent se consacrait pour l’opposition.




    0



    0
    Anonyme
    30 juin 2012 - 7 h 41 min

    نظرية المؤامرة و
    نظرية المؤامرة و الإستثمار
    لماذا لم يعدم بومعرافي ؟ خذا دليل تواطؤ النظام ؟
    أما لو أعدم بومعرافي لخرج الجميع ليقول إنهم يقومون بطمس و مسح الجريمة و بومعرافي……شهيد؟
    نفس النظرية في كنيدي و السادات و بوتو و ……….محمد مراح؟
    الناس تعشق المؤامرة و و كم من كتاب ألف لمقتل لكنيدي مرة اليعود و مرة المخابرات و الروس ووووووو فقط لأن المجرم أعدم أما الجزائر بومعرافي حي و الحقيقة في فمه
    فيديو مهم بلحاج يصف بوضياف بالطاغوت
    و الطاغوت حكمه الموت
    /watch?v=WnwMuugwYU8




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.