Consultations gratuites au profit des malades chroniques

Les personnes atteintes de maladies chroniques bénéficieront, à partir de la prochaine rentrée sociale, de consultations gratuites dans le cadre du dispositif de conventionnement médecin-sécurité sociale, a-t-on appris dimanche auprès du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale. «Désormais, les malades chroniques auront la possibilité de choisir leur médecin de famille (généraliste et spécialiste) défini dans une liste de médecins conventionnés établie par l'organisme de la sécurité sociale, afin de bénéficier de consultations et d'actes médicaux gratuitement, a indiqué à l'APS, le directeur général de la Sécurité sociale au ministère, Djaouad Bourkaib. Cette mesure qui était destinée uniquement aux retraités et leurs ayants droit depuis l'année 2009, sera élargie aux 2,8 millions de personnes atteintes de maladies chroniques (26 groupes de maladies chroniques dont le diabète, l'hypertension, les maladies cardiovasculaires, rénales et respiratoires chroniques), bénéficiaires d'une couverture sociale à 100%. M. Bourkaib a annoncé que «certaines maladies nécessitant des soins lourds et coûteux seront introduites prochainement dans la liste des maladies chroniques afin de garantir une priorité en couverture sociale au profit des personnes atteintes. Dans ce sens, il a déclaré que «la liste de maladies chroniques sera prochainement actualisée en prenant en compte des critères scientifiques basés sur les données de l'évolution épidémiologiques ». Le dispositif de partenariat médecin-sécurité sociale qui compte actuellement 2 400 médecins conventionnés a pour objectif d'assurer une meilleure organisation du recours au système d'offre de soins. «Une amélioration du suivi médical des assurés sociaux et de leurs ayants droit, et le développement d'un partenariat médecin-sécurité sociale pour la promotion de la qualité des soins, de la prévention et de la rationalisation des dépenses de santé», figurent parmi les objectifs de ce dispositif, qui connaîtra des actualisations dans toutes ses dimensions, a-t-il déclaré. En 2013, le dispositif de conventionnement du médecin traitant-sécurité sociale sera généralisé à tous les assurés sociaux. Le système tiers payant institué par la législation de sécurité sociale évite à l'assuré le paiement direct des frais de soins de santé lorsqu'il s'adresse à une structure de soins ou de services liés aux soins. L'organisme de sécurité sociale procède au règlement des montants des prestations à l'établissement ou au professionnel de la santé conventionné, l'assuré est dispensé de tout paiement lorsqu'il est pris en charge à 100% conformément la réglementation en vigueur, c'est le cas notamment des malades chroniques.
R. N. /Agence
 

Commentaires

    la crise
    4 juillet 2012 - 19 h 45 min

    c’est bien consulter
    c’est bien consulter gratuitement ….

    de toute facon meme les medicaments seront gratuits puisqu’il n’y a rien en pharmacie le malade n’aura rien a debourser .

    A ++




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.