Tentative avortée d’une attaque terroriste en Kabylie

Une nouvelle attaque terroriste a été repoussée ce week-end dans la région de Thakhoukht, à 25 km de Tizi-Ouzou, par les éléments de l’Armée nationale populaire. Selon notre source, le groupe armé, composé d’une dizaine d’individus, a voulu créer une diversion aux services de sécurité afin de desserrer l’étau autour d’un important campement terroriste, encerclé depuis plus de quinze jours dans la région de Berekmouche, entre Aïn El-Hammam, Béni Yenni et Larbaâ Nath-Irathen. L’accrochage a duré une dizaine de minutes avant que les hordes criminelles ne prennent la fuite vers le maquis des Ouacifs. Ce matin encore, des rafales de tirs ont été entendus aux environs de la forêt de Boudafel, attenante aux maquis de Mekla, où un jeune militaire est décédé accidentellement, il y a cinq jours. Des unités héliportées sillonnent cette région appuyées au sol par des patriotes pour débusquer un autre groupe armé. Il y a lieu de signaler que les terroristes ont provoqué, en moins d’une semaine, plus de 20 foyers d’incendie pour brouiller les maquis et prendre la fuite. En panne de nourriture et de soutien logistique, les terroristes sont piégés par une opération de ratissage d’envergure en Kabylie. Nous y reviendrons.
Yanis B.
 

Comment (2)

    Anonyme
    6 juillet 2012 - 23 h 04 min

    qu’ils crèvent tous comme
    qu’ils crèvent tous comme des rats (qu’ils sont d’ailleurs)!!




    0



    0
    Anonyme
    6 juillet 2012 - 19 h 42 min

    VIVE ANP
    VIVE ANP




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.