Serait-ce la fin des pyramides d’Egypte ?

Selon plusieurs médias arabes et sites de réseaux sociaux, de prétendus dignitaires religieux musulmans ont appelé à la démolition des grandes pyramides d'Egypte, parmi eux, le cheikh saoudien Ali bin Said al-Rabi’i, qui, selon le site «Light-Dark.net», estime que ces constructions sont les «symboles du paganisme», révélant par la même que le parti salafiste d’Égypte envisagerait depuis longtemps de recouvrir les pyramides de cire.

Selon plusieurs médias arabes et sites de réseaux sociaux, de prétendus dignitaires religieux musulmans ont appelé à la démolition des grandes pyramides d'Egypte, parmi eux, le cheikh saoudien Ali bin Said al-Rabi’i, qui, selon le site «Light-Dark.net», estime que ces constructions sont les «symboles du paganisme», révélant par la même que le parti salafiste d’Égypte envisagerait depuis longtemps de recouvrir les pyramides de cire.
Plus récemment, Abd al-Latif al-Mahmoud, un cheikh sunnite de Bahreïn, président de l’Unité nationale, a appelé le nouveau président de l'Egypte, Mohamed Morsi, à «détruire les pyramides et réaliser ce que le sahabi Amr bin al-As n’a pas été en mesure d’accomplir», faisant allusion, au compagnon du prophète, Amr bin al-As, qui a conquis l'Egypte aux environs de 641 de l'ère chrétienne. Bien que les déclarations des historiens diffèrent, de nombreuses antiquités égyptiennes auraient été détruites sous al-As et le règne musulman qui a suivi, dont la grande Bibliothèque d'Alexandrie, considérée comme dépositaire du savoir païen contraire au Coran.
Le cheikh de Bahreïn estime que la technologie moderne permet de détruire les pyramides. «Il reste à savoir si le président d’Égypte, un Frère musulman, est suffisamment pieux et prêt à compléter le processus d’islamisation entamé par le premier conquérant islamiste de l’Égypte», a-t-il clamé.
Comme en Afghanistan, où les deux bouddhas géants de Bayman ont été détruit par les taliban, provocant l'indignation de toute la communauté internationale, comme à Tombouctou, au nord-ouest du Mali, où la destruction des mausolées de saints musulmans se poursuit, alors qu'ils constituent le patrimoine de l'humanité toute entière, les pyramides d'Egypte auront-elles le même sort ? L'avenir nous le dira.
Hasna B.
 

Commentaires

    Mansour
    11 juillet 2012 - 12 h 29 min

    La bêtise humaine n’a pas de
    La bêtise humaine n’a pas de limite avec ces sectes maléfiques.La réalité est que c’est la religion musulmane bien comprise qu’ils sont entrain de couler avec toute cette violence gratuite.La terre tourne depuis 5 milliards d’années et l’islam n’est là que depuis 1500 ans seulement.L’humanité compte 7 milliards d’êtres humains et seulement 1,5 milliards sont musulmans.Nous sommes donc minoritaires sur la planète terre qui elle n’arrête pas de tourner sur elle-même et autour de notre fabuleux soleil qui lui au moins nous prodigue sans compter sa lumière et la vie.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.