L’ANP expose le véhicule blindé Nimr qui sera construit en Algérie

Les visiteurs de l'exposition de l'Armée nationale populaire (ANP) «Mémoires et réalisations» ont pris connaissance, jeudi à Alger, du véhicule blindé Nimr pour le transport des troupes qui sera construit en Algérie après la signature de l'accord de partenariat entre le Groupement pour la promotion de l'industrie mécanique (Epic-Gpim) du ministère de la Défense nationale et le Groupe émirati Tawazun. Le directeur des industries militaires, le général-major Rachid Chouaki, accompagné de la délégation émiratie, a indiqué à ce propos que le partenariat algéro-émirati, consacré par la signature ce matin des actes de création de la société à capitaux mixtes dénommée «Nimr-Algérie. SPA», était fondé sur le «principe de confiance liant les deux pays frères». Pour sa part, le président exécutif du groupe Tawazun, Seif Mohamed Hadjiri, a indiqué que le partenariat algéro-émirati «est fondé sur le principe de complémentarité industrielle entre les deux pays», soulignant que la commission mixte «Nimr-Algérie» était un projet «parmi d'autres conclus». S'agissant des spécificités techniques du véhicule Nimr, Seif a souligné que le véhicule «est passé depuis 2002 aux Emirats arabes unis par plusieurs étapes et a obtenu un certificat de qualité de plusieurs centres internationaux spécialisés», ajoutant que «plusieurs essais ont démontré sa conformité aux exigences des forces armées des deux pays». Le président du conseil d'administration de la société «Nimr-Algérie», le colonel Abdelghani Badaoui, a souligné de son côté que «la création de la société mixte algéro-émiratie qui produira le véhicule Nimr en Algérie avec une main d'œuvre algérienne permettra la création de 400 à 450 emplois». Le ministre délégué auprès du ministre de la Défense nationale, Abdelmalek Guenaizia, en présence du président du Groupe Tawazun émirati avait présidé, ce matin, au siège du ministère de la Défense nationale, la cérémonie de signature des actes de création de la société «Nimr-Algérie. SPA» dans la wilaya de Khenchela. La signature de ces actes s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du protocole d'accord algéro-émirati pour la coproduction de véhicules spéciaux.
R. N.
 

Commentaires

    Ezzine
    21 juillet 2012 - 14 h 48 min

    La construction du véhicule
    La construction du véhicule blindé « Nimr » pour le transport des troupes ne risquerait-il pas d’être désavantageux pour notre pays en cas de guerre.
    Pour parer à toute éventualité si besoin est l’Emirat Arabe Unie n’est en réalité qu’un pays-annexe de l’industrie occidentale.
    Cette riche principauté du Golfe est-elle réellement la libre-propriétaire de son savoir-faire, technologie, autonomie, efficacité, et disponibilité, etc.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.