Quatre islamistes ayant agressé des policiers à Marseille libérés par peur d’émeutes

Deux policiers ont été blessés et un troisième mordu à la main lors d’un contrôle d’identité d’une femme intégralement voilée à Marseille. Les faits se sont déroulés dans la nuit de mardi à mercredi et rapportés par le journal français Le Point. Postés à quelques encablures de la célèbre mosquée Es-Sunna, dans le 3e arrondissement, ces policiers ont aperçu une femme au voile intégral. Ils se sont donc approchés d’elle pour procéder à la vérification de son identité, conformément aux dispositions de la loi sur le voile intégral adoptée en 2010. La jeune femme, âgée de 18 ans, a vivement refusé de se soumettre au contrôle. Le ton est monté et des badauds se sont joints à cette altercation pour défendre la femme. Les choses se sont vite gâtées. Une bagarre a éclaté. La femme voilée a mordu la main d’un policier, tandis que deux hommes ont agressé les deux autres. L’arrivée des renforts a permis l’arrestation de quatre personnes dont la femme voilée. Elles ont été placées en garde à vue avant qu’elles soient remises en liberté. Ces quatre personnes vont néanmoins être présentées devant la justice. Selon un responsable de la police, cité par Le Point, leur remise en liberté a été décidée pour éviter des troubles à leur public en ce mois sacré de Ramadhan. Cette interpellation pourrait être considérée par les milieux salafistes comme une attaque à l’islam et aux musulmans et risque de provoquer des échauffourées dans cette ville à forte concentration de Français de confession musulmane. La loi sur le voile intégral adoptée en 2010 autorise la police à procéder à des vérifications d’identité des femmes à la burka. Mais les policiers sont confrontés à chaque fois au refus catégorique des personnes voilées de décliner leur identité. Cette loi a été vivement critiquée par les milieux islamistes et salafistes qui la considèrent comme une stigmatisation des musulmans de France.
Sonia B.

Comment (6)

    pat
    21 août 2012 - 10 h 54 min

    @lillois la liberté des uns s
    @lillois la liberté des uns s arrêté ou commence celle des autres. Dans un pays démocratique on respect les lois de la république. Le mini short n est pas interdit ni le nikab. Il l est juste dans les lieu publique. En revanche il est interdit de se soustraire à un contrôle d identité. Mais pourquoi pas envisagé de vivre tous sous voile intégral. Quelle belle société on va avoir!




    0



    0
    Anonyme
    26 juillet 2012 - 20 h 55 min

    Je connait très bien cet
    Je connait très bien cet mosquée,qui es requérante par des salafistes et de takfiristes




    0



    0
    Adel
    26 juillet 2012 - 17 h 41 min

    La liberté Mr zizou c de
    La liberté Mr zizou c de pouvoir mettre ce qu’on veux un micro short ou un voile integral.




    0



    0
    lillois
    26 juillet 2012 - 12 h 55 min

    la police doit rester mettre
    la police doit rester mettre du terrain quelque-soit les dégàts; nous payons des armes qu’ils s’en servent.




    0



    0
    Idir
    26 juillet 2012 - 11 h 51 min

    Pas des islamistes mais des
    Pas des islamistes mais des gens musulmans normaux messieurs dames arreter vos betises svp.




    0



    0
    zizou
    26 juillet 2012 - 8 h 31 min

    bientot il va y avoir une
    bientot il va y avoir une afghanisation de la france ;foutez les tous en prison; ces barbus ne meritent pas de vivre dans un pays democrate mais c’est tant pis pour la france car trop de concessions leur ont été faites IL FAUT REAGIR TRES VITE ET TRES FORT SINON ADIEU LA LIBERTE




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.