Paris et Alger se sont fixés octobre pour régler plusieurs problèmes

La France et l'Algérie se sont mises d'accord pour régler, d'ici à la fin octobre, plusieurs problèmes, a déclaré mardi soir le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, en évoquant des questions notamment de «propriétés immobilières» et «d'écoles» à ouvrir. «Nous sommes tombés d'accord avec nos amis algériens pour dire, septembre-octobre, on boucle tous ces dossiers», a affirmé le MAE français lors d'une audition publique devant la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale, rappelant s'être rendu récemment en Algérie pour une première visite «très positive». «Nous avons prévu la concrétisation d'un partenariat nouveau de très haut niveau qui pourrait être signé (…) à l'occasion (d'un) voyage du président français (François Hollande) en Algérie» en principe à la fin de l'année, a-t-il indiqué. «Nous avons fixé des dates. A la fin octobre, l'ensemble des dossiers que nous avons à traiter doit être prêt.» Parmi cet ensemble, «j'ai mis sur la table et je mettrai sur la table un certain nombre d'éléments : des questions de circulation (des personnes), mais aussi des questions pas simples de propriétés immobilières», a-t-il précisé. «Nous avons pas mal de compatriotes qui ont des propriétés là-bas, qui voudraient les vendre mais qui n'y arrivent pas», a ajouté le ministre. «Nous-même, l'Etat, nous avons trois propriétés que nous avons achetées après 1963, incontestables dans leurs titres de propriété. Pour le moment, nous n'arrivons pas à les vendre alors que nous avons des clients», a-t-il dit. Le ministre a précisé qu'il y avait aussi des questions d'écoles. «Nous voulons ouvrir trois écoles là-bas et il y a une école ici (en France) qui existe et qui n'a pas un statut clair».
R. I.
 

Commentaires

    Nazim
    28 juillet 2012 - 21 h 15 min

    Une propriété à vendre par-ci
    Une propriété à vendre par-ci et une école à ouvrir par-là, voilà donc les supers grands projets et chantiers qui vont aider « à sceller définitivement l’amitié entre nos 2 grands pays ». Décidément,ce va-t-en-guerre de Fabius commence sérieusement à m’inquiéter.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.