Boxe : le sélectionneur national Aggoune démissionne

Comme annoncé précédemment par Algériepatriotique, l’entraîneur de la sélection algérienne de boxe, Azzedine Aggoune, a annoncé, mercredi à Alger, qu’il mettait un terme à sa mission à la tête de la sélection algérienne de boxe au lendemain des jeux olympiques de Londres où l’Algérie était représentée par 8 pugilistes.

Comme annoncé précédemment par Algériepatriotique, l’entraîneur de la sélection algérienne de boxe, Azzedine Aggoune, a annoncé, mercredi à Alger, qu’il mettait un terme à sa mission à la tête de la sélection algérienne de boxe au lendemain des jeux olympiques de Londres où l’Algérie était représentée par 8 pugilistes.
«Ma mission au sein de la sélection algérienne est terminée après avoir dirigé le groupe qui a pris part aux Jeux olympiques de Londres, et ce, conformément à ma décision de quitter la sélection juste après la fin des Jeux», a déclaré Aggoune lors d’une conférence de presse consacrée à la participation algérienne aux JO de Londres.
L’entraîneur national s’est longuement étalé sur la préparation de son groupe en prévision des Jeux olympiques à travers les stages et combats-test qui ont été programmés depuis le début de l’année 2012.
«Je peux vous dire que le programme tracé par la direction technique et la Fédération algérienne a été exécuté dans sa globalité, excepté le stage de Milan qui concernait deux boxeurs, en l’occurrence Benchebla et Bouloudinet», a-t-il dit.
L’Algérie a pris part aux Jeux olympiques de Londres avec huit boxeurs, un record en Afrique voire aux JO, mais aucun d’entre eux n’est parvenu en demi-finale, synonyme de médaille de bronze. Analysant les résultats de la sélection nationale au rendez-vous londonien, Aggoune a déploré l’arbitrage qui a privé les algériens de plusieurs podiums.
«L’arbitrage n’a pas été à la hauteur de cet événement en frustrant, par des décisions injustes, des boxeurs jeunes, à l’instar de Ouadahi (56 kg) et Benchabla (81 kg) en quarts de finale. L’arbitrage, composé en majorité d’arbitres issus du continent européen et asiatique, a fait dans la partialité flagrante», a déploré Azzedine Aggoune.
A ce titre, Aggoune a annoncé qu’il a saisi officiellement le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour contester la défaite de Abdelhafid Benchebla (81 Kg) contre l’Ukrainien Gvozdyk Oleksandr aux points (17-19), pour «violation des règlements» de la Fédération internationale de boxe (AIBA).
«Le Comité olympique algérien a formulé des réserves qui ont été rejetées par la commission technique de l’Aiba. Après avoir constaté que nous avons été spoliés de médailles évidentes, avérées et réelles, maintenant je peux vous annoncer que j’ai saisi officiellement le TAS, l’affaire est en cours».
«Abdelhafid Benchebla était déclaré perdant avant d’entamer le combat face à l’Ukrainien, parce qu’il y avait deux juges européens (slovaque et italien) au sein de la commission des juges, ce qui est interdit par les règlements généraux de l’AIBA», a-t-il précisé.
Sur les problèmes qui ont émaillé le groupe avant et pendant les JO, Azzedine Aggoune s’est dit très affecté par des articles de presse qui «ont accusé les boxeurs algériens de vol».
«Comment peut-on nous accuser de vols de vélos dans un village olympique. Jamais le comité d’organisation des JO n’a accusé les boxeurs algériens de vol. Contrairement aux JO de Pékin 2008, où les vélos étaient mis gracieusement au profit des athlètes, cela n’a pas été le cas à Londres. Le Comité olympique algérien devait louer des vélos pour les athlètes algériens, chose qui n’a pas été faite et c’est ce qui a provoqué cette confusion», a-t-il révélé.
R. S.
 

Commentaires

    Lemajd
    22 août 2012 - 23 h 16 min

    Je ne connais pas M. Aggoune
    Je ne connais pas M. Aggoune ,mais je pense que tout est son honneur d’avoir fait le bilan puis de se retirer compte tenu des resultats negatifs de nos boxeurs mais ça ne veut pas dire que nos representants etaient mauvais au contraire connaissant les européens et leur complexes ,8 Algeriens ne pouvaient jamais passer.Enfin encourageant nos sportifs et prions Dieu que les autres à leur tete M.Djiar ,se retirent apres avoir fait le bilan ,comme des sportifs.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.