Un maire québécois s’attaque ouvertement aux origines algériennes d’une candidate

L’affaire a fait couler beaucoup d’encre au Canada et continue de faire la Une des médias québécois. Jean Tremblay, maire de Saguenay, a tenu des propos peu amènes à l’endroit de Djemila Benhabib, candidate péquiste dans le comté de Trois-Rivières, aux élections législatives québécoises. Ce maire, qui s’autoproclame protecteur de la chrétienté du Québec, s’est attaqué sans vergogne aux origines algériennes de cette candidate dont le seul tort est d’avoir défendu ardemment ses idées sur la laïcité. «Ce qui me choque, c’est de voir que nous, les mous, les Canadiens français, on va se faire dicter comment se comporter, comment respecter notre culture par une personne qui arrive d’Algérie», a-t-il déclaré sur une radio locale. Le premier magistrat d’une ville aussi grande, ouverte et inclusive que Saguenay, a évoqué cette candidate avec une forte dose de mépris et d’arrogance, la traitant d’étrangère qui n’a donc pas droit à la parole : «Notre culture du Québec, notre drapeau du Québec, elle le sait que c’est la croix chrétienne qu’il y a là-dessus ? Je n’aime pas que ces gens-là viennent ici et nous établissent leurs règles.» Aveuglé par son anti-arabisme patenté, il est allé jusqu’à confondre son engagement pour la laïcité avec une forme de prosélytisme. Ses propos ont suscité un véritable tollé au Canada. Les condamnations fusent de partout. Le Collectif citoyen pour la démocratie à Saguenay a vivement réagi, qualifiant ces propos de «xénophobes » et demandant au maire de les retirer et de s’excuser publiquement. «Les opinions personnelles dont il a fait l'étalage sans le discernement dont on est en droit de s'attendre contribuent à accroître les tensions identitaires en plus de provoquer des dérapages xénophobes», a dénoncé ce collectif pour lequel les propos de Jean Tremblay sur la charte de la laïcité masquaient mal une vision xénophobe, voire raciste de la société. Aussi, hier soir, une manifestation a été organisée pour dénoncer la sortie radiophonique de Tremblay. Mme Benhabib est une militante laïque qui s'est prononcée contre le crucifix à l'Assemblée nationale. Depuis qu'elle est candidate, elle a décidé de se rallier à la position du Parti québécois. Et elle suit les positions et le programme de son parti. Les attaques qu’elle a subies ravivent les tensions identitaires au Canada. Au Québec en particulier.
Sonia B.

Comment (5)

    sofiane,
    23 août 2012 - 17 h 55 min

    bonjour à tous;
    Ils font ça

    bonjour à tous;
    Ils font ça pour nous provoquer parce qu’ils savent que nous sommes, pour la plupart impulsifs, alors, SVP permettez-moi de vous demander, à tous les algériennes et algériens dans le monde, gardez votre calme face à ce genres de bassesses.




    0



    0
    Anonyme
    23 août 2012 - 1 h 18 min

    Parlez de ce qui se passe au
    Parlez de ce qui se passe au pays s’il vous plaît. De l’intolérance, de l’injustice, de l’Etat de non droit. Au Québec, Etat de droit, c,est juste une jute oratoire ce dont vous parlez dans cet article.




    0



    0
    Lemajd
    22 août 2012 - 23 h 25 min

    Merci à ce monsieur tremblay
    Merci à ce monsieur tremblay de faire campagne pour mme benhabib.On lui souhaite du succes à celle qui est d’origine algerienne.




    0



    0
    Anonymous
    22 août 2012 - 22 h 22 min

    Ya si Algerien,
    oui tout les

    Ya si Algerien,

    oui tout les moyens et pretextes son bon quand il s agit du pouvoir.

    C est une meme une des meilleur citation de Mr. Nezzar dans son interview a el Nahar TV, que vous pouvez voir et entendre sur youtube.com

    Et puis pourquoi voulez vous avoir le pouvoir a l etranger etant d origine algerienne, puisque les algeriens ne se supporte meme pas entre eux comme les syriens?

    We are Anonymous. We are Legion. We do not forgive. We do not forget. Expect us.




    0



    0
    algerien
    22 août 2012 - 16 h 12 min

    en France ils nous accusent
    en France ils nous accusent de ne pas respecter la laicité, et au Québec ils nous accusent de vouloir imposer la laicité.

    Comme quoi tous les prétextes sont bons …




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.