Dix tonnes de cuivre récupérées dans une grande opération

Dix tonnes de cuivre récupérées, sept trafiquants appréhendés et plusieurs moyens de transport saisis, tel est le bilan d’une grande opération menée par les gendarmes relevant du 2e commandement régional des gardes-frontières, à l’ouest du pays. Selon notre source, ces quantités impressionnantes de cuivre se déclinent en câbles téléphoniques et électriques à l’état brut, en déchets de cuivre emballés dans des palettes et en tuyauterie de plomberie sanitaire sauvagement arrachés par les sbires de la mafia du cuivre. Selon notre source, cette marchandise était destinée à être acheminée vers Oujda, au Maroc. Mais c’était compter sans les sentinelles de la Gendarmerie nationale qui ont exploité de précieux renseignements faisant état d’un grand convoi qui devait rallier, de nuit, la bande frontalière algéro-marocaine. Des renforts ont été envoyés pour appuyer les unités en embuscade, alors que des barrages de contrôle avaient été dressés sur l’autoroute reliant Oran à Tlemcen, mais aussi sur l’axe Remchi-Maghnia. Une fois n’est pas coutume, les sept contrebandiers n’ont pas réussi à prendre la fuite, et ce, malgré l’obscurité. En effet, les GGF, qui ont intercepté le convoi composé de plusieurs véhicules, dont des voitures de haut de gamme, ont activé les éclairages pour mieux cerner les contrebandiers. En plus des dix tonnes de cuivre, ces derniers étaient en possession de plus de 10 000 litres de carburant, près d’une tonne de produits alimentaires, de laine et autres produits très prisés sur le marché d’Oujda.
Yanis B.
 

Comment (2)

    Mansour
    7 septembre 2012 - 8 h 33 min

    Le Maroc nous envoie de la
    Le Maroc nous envoie de la drogue et toutes sortes de sorcelleries et achète le cuivre que ses agents infiltrés récupèrent en sabotant les infrastructures de l’Algérie.Dernièrement le train de banlieue Alger-Thènia a été immobilisé pendant plusieurs jours parce que des trafiquants de cuivre ont volé 50 mètres de câble.Ce n’est que la partie visible de l’iceberg des coups bas que nous inflige notre vicieux voisin de l’ouest en y incluant le MUJAO spécialement crée pour nuire à l’Algérie.Mais le mal est beaucoup plus profond et la meilleure réponse est de les attaquer avec leurs propres armes.




    0



    0
    Antar
    6 septembre 2012 - 18 h 22 min

    Ce n’est pas un délit mais un
    Ce n’est pas un délit mais un crime économique les auteurs sont selon la législation passible de 20 ans de réclusion criminel.
    Par ailleurs ils aussi inculpés de sabotage et destruction de biens public pour transfert vers un pays dont la frontière est officiellement fermée, des biens de l’Etat. Une trahison aussi.

    Le nouveau Premier ministre a déclaré qu’il doit nettoyer le pays de la mafia, est bien qu’il commence par ces saboteurs en instruisant la justice de frapper fort et sans ménagement !!!!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.