Les Algériens créent leur Conseil d’immigration à Paris

Des Algériens résidant en France viennent de créer un Conseil national de l’immigration (CNI) en Europe. Basé à Paris, ce conseil, qui vient de voir le jour, se veut la voix des Algériens dans le Vieux Continent. Son objectif, comme l’a souligné son président et fondateur, Mohand Barache, est «de constituer une force de proposition, de mobilisation et d’action au service de la promotion des valeurs démocratiques, d’une politique réformatrice et modernisatrice au service de l’intérêt général de l’Algérie et de la communauté algérienne établie en France, en Europe et plus largement à l’international». Autre but : lutter contre le racisme et l’exclusion sous toutes ses formes, et réussir le pari de l’intégration républicaine à l’échelle européenne et internationale. Autrement dit, assurer aux ressortissants algériens une intégration sociale à travers l’éducation, la formation, la santé et l’emploi, et une intégration économique à travers la création d’entreprises et le développement de l’esprit d’entrepreneuriat chez les émigrés algériens. Le CNI vise également «à développer, organiser et représenter en Algérie le mouvement citoyen pour la démocratie et la promotion des libertés individuelles, à promouvoir l’idée de conscience et de responsabilité individuelle et collective de la citoyenneté, et l’exercice des droits devoirs et des droits civiques en phase avec les valeurs universelles». Ce conseil envisage enfin de faire partie de la vie politique algérienne à travers sa participation aux élections nationales et locales en présentant des candidats démocrates et laïcs. Il compte également œuvrer pour la construction d’une passerelle de coopération euromaghrébine. C’est une première pour la communauté algérienne à l’étranger qui cherche à s’organiser pour mieux défendre ses intérêts.
Sonia B.

Comment (3)

    Anonyme
    11 septembre 2012 - 18 h 18 min

    Bonne chance pour les bonnes
    Bonne chance pour les bonnes et louables initiatives. J’imagine qu’ils vont se doter d’un site internet si ce n,est pas déjà fait.




    0



    0
    Belaid
    11 septembre 2012 - 7 h 52 min

    éviter la politique n’est pas
    éviter la politique n’est pas la solution pour nous les Algériens car à cause de ce comportement nous nous retrouvons avec des députés complètement C***. et ces députés seront appelé à occuper des poste ministériels ou autre s’il n’y a pas mieux!!!!!

    Cordialement.




    0



    0
    chark
    10 septembre 2012 - 20 h 03 min

    trés bonne initiative qui
    trés bonne initiative qui doit rester surtout apolitique , c’est la condition « sine qua none  » pour sa réussite de ce projet qui faisait défaut , sans tarder il faut créer une banque au service de cette communauté qui aurait pour objectif de finaliser des projets d’investissements , et la possibilité d’emprunter pour l’achat d’un logement pour les personnes à faible revenu en europe , bon vent, et felicitation à ce CNI !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.