France : duel Hamon-Valls pour l’investiture socialiste

Benoît Hamon est arrivé en tête avec un net avantage face à Manuel Valls. D. R.

Benoît Hamon est arrivé en tête, dimanche soir, du premier tour de la primaire organisée par le PS et aborde le second avec un net avantage face à Manuel Valls, grâce au soutien apporté par Arnaud Montebourg, troisième homme comme en 2011.

En fin de soirée, sur quelque 1,33 million de bulletins dépouillés, Benoît Hamon arrivait en tête avec 36,3% des voix, suivi de Manuel Valls avec 31,1%, l’ancien ministre de l’Education creusant davantage l’écart au fur et à mesure de la soirée. Suivent Arnaud Montebourg, avec 17,5% des suffrages, puis Vincent Peillon (6,8%).

Les trois candidats issus des partis partenaires du PS pour cette primaire ferment la marche avec 3,8% pour François de Rugy (Parti écologiste), 2% pour Sylvia Pinel (PRG) et 1% pour Jean-Luc Bennahmias (UDE).

Le bon score de la gauche du Parti socialiste dimanche (près de 55% des voix) et la mise en minorité de la ligne politique et économique du quinquennat incarnée par Manuel Valls, s’ils se confirment dimanche prochain, pourraient faire les affaires d’Emmanuel Macron.

«On voit bien qu’il y a une grande partie du PS qui ne peut pas se retrouver dans la ligne politique de Benoît Hamon, ni dans l’autoritarisme de Manuel Valls», résume un député soutien de Macron. «Cela fait déjà beaucoup d’orphelins… mais nous sommes généreux», ironise-t-il en anticipant de futurs ralliements.

Valls a aussitôt fait monter la pression sur les enjeux du second tour : le choix est «très clair» entre la «défaite assurée» avec Hamon et «la victoire possible» avec lui, ou encore entre les «promesses irréalisables et la gauche crédible».

Mme Pinel a, elle, aussitôt appelé à voter en faveur de l’ancien Premier ministre, «le plus proche de (ses) convictions». M. de Rugy demande à rencontrer les deux finalistes avant de faire son choix. Peillon, qui rêvait d’incarner la synthèse, au centre du PS, n’a pas exprimé son choix pour l’heure.

R. I. 

Comment (26)

    Anonymous
    24 janvier 2017 - 15 h 54 min

    Je vois qu’on s’intéresse
    Je vois qu’on s’intéresse beaucoup aux élections françaises mais quand c’est les élections algériennes , on accepte tout sans bouger.




    0



    0
    TARZAN
    23 janvier 2017 - 22 h 07 min

    la leçon qu’il faut retenir
    la leçon qu’il faut retenir de cette élection est:
    les algériens de france ne sont pas politisés comme le sont les marocains.
    l’esprit nationaliste algérien en france est absent du fait de non soutien à arnaud montebourg qui a du sang algérien.
    l’Etat algérien est complètement coupé de la diaspora algérienne à l’étranger.
    la diaspora algérienne est stérile, divisée et non canalisée contrairement à la diaspora marocaine très soudée et toujours à l’écoute des directyives du makhzen.
    les politqiues français donneront plus d’importance à la communauté marocaine qu’à la communauté algérienne, donc il ne faut s’étonner quand vous verrez des ministres marocains et aucun algérien dans les gouvernements en france. la diaspora marocaine est plus influente que la notre. (…)




    0



    0
      Yamina
      23 janvier 2017 - 23 h 39 min

      Au contraire la communauté
      Au contraire la communauté franco algérienne n’a pas voté pour ce descendant de colons parce qu’elle est très politisée.




      0



      0
        TARZAN
        24 janvier 2017 - 5 h 26 min

        tu viens de salir quelqu’un
        tu viens de salir quelqu’un que tu connais pas.sache que le grand père de montebourg a combattu les français, et leur famille ont soutenu fermement l’indépendance d’algérie. avant de dire du mal sur les gens renseigne toi d’abord, et ne lis pas les torchons marocains qui ,t’ont manipulés. le sud est de la francelà où il y a que les pieds noirs, ont voté tous contre lui




        0



        0
          5colonne
          24 janvier 2017 - 11 h 41 min

          Arrete tarzan d’insisté, les
          Arrete tarzan d’insisté, les algeriens sont instruits et reveillé, pas des colonisé dans leur tete sont libre pas besoin de maitre tu peux plus raconté des histoires a dormir debout




          0



          0
          Baratin socialiste
          24 janvier 2017 - 17 h 27 min

          Baratin.
          Baratin.




          0



          0
      anonyme
      24 janvier 2017 - 0 h 18 min

      Les Marocaines comme Rachida
      Les Marocaines comme Rachida Dati et les filles de harkis comme Jeanette Boughrab sont reçues comme des reines au salon d’honneur de l’aéroport d’Oran par des responsables du gouvernement Algérien, les traitres sont en hauts lieux.




      0



      0
      5colonne
      24 janvier 2017 - 10 h 40 min

      Au contraire ont est tres
      Au contraire ont est tres eveillé,je sais pas dans quel planete tu vis, descend vite L’ALGERIEN c’est fait tellement trahir qu’ils fait plus confiance , en france ils veulent des dati des malek bouti, des bougnouls de service ,




      0



      0
    Ali Ternance
    23 janvier 2017 - 16 h 07 min

    Entre Hamoun et Sbagnouli il
    Entre Hamoun et Sbagnouli il n’y a que 750 Euros de différence!
    Sinon Lalla Aicha ne voit pas encore qui gagner ces elections , l’ odeur du camenbert l’empêche de sentir ce qui se passe en coulisse. Chez nous y a pas a s’ inquiéter personne n’est éternel, un peu de patience….!




    0



    0
    nouari019
    23 janvier 2017 - 11 h 41 min

    Valls ce berger catalan il
    Valls ce berger catalan il peut trouvé un job a la Knesset pour ciré les pompes a son frère ce chien de Netanyahou ,le diable en personne !!!.




    0



    0
    Moh
    23 janvier 2017 - 10 h 36 min

    Les descendants des colons et
    Les descendants des colons et harkis sont déçus par l’élimination de leur candidat Montebourg.




    0



    0
      anonyme
      23 janvier 2017 - 12 h 43 min

      J’ai eu la même pansé que
      J’ai eu la même pansé que vous, merci.




      0



      0
      anonyme
      23 janvier 2017 - 17 h 03 min

      Salut Moh,

      Salut Moh,

      Ce n’est pas cette défaite qui empêchera les « visites familiales » à la région de Frenda région de la harkia Kaida Hlima car il a de solides contacts avec des membres du gouvernement originaires de cette région, comme sa compatriote Rachida Dati les « visites familiales » continueront.
      Va savoir ce qui y a derrière ces visites..




      0



      0
    el hadj
    23 janvier 2017 - 9 h 34 min

    c est avec un grand intérêt
    c est avec un grand intérêt que le citoyen algérien suit les primaires françaises organisées dans la transparence et le libre choix des électeurs ;de candidats jeunes ;Benoit Hamon ne en 1967 et autres;ce qui explique l efficacité de la gestion par un renouvellement du personnel politique contrairement a ce qui se passe chez nous ou des grabataires s accrochent encore au fauteuil pour leur seul intérêt au mépris du développement du pays et de l amélioration de sa gestion .transposer cette façon de faire chez nous est une utopie pour le moment face a cette inertie du système et l emprise oligarchique des décideurs tuteurs auto proclames de la volonté populaire.




    0



    0
      TheBraiN
      23 janvier 2017 - 10 h 10 min

      N’est-ce pas en France qu’ils
      N’est-ce pas en France qu’ils ont fait « passer » une constitution Européenne malgré le refus (via un référendum libre et transparent) des Français ????




      0



      0
        Logique
        23 janvier 2017 - 22 h 32 min

        Sans parler du 49.3 qui ont
        Sans parler du 49.3 qui ont passé sans l’avis du peuple et comme ce semblant de dictature avec leurs état d’urgeance qui permet de surveiller en faite le peuple à leurs insu !!




        0



        0
        Complément
        24 janvier 2017 - 12 h 17 min

        Lisbonne Portugal 2007 après
        Lisbonne Portugal 2007 après un refus en France 2005

        Toujours un plaisir à Vous lire sur AP

        Salutations




        0



        0
          TheBraiN
          26 janvier 2017 - 9 h 35 min

          Absolument !

          Absolument !
          Même en Corée du Nord , ils n’auraient jamais osé faire ça MDR !
          Réciproquement aussi ! Merci




          0



          0
    TheBraiN
    23 janvier 2017 - 8 h 55 min

    « Monsieur normal bis » Benoit
    « Monsieur normal bis » Benoit Hamon va faire le lièvre , à « l’insu de son plein gré » , pour Fillon .
    La finale Le Pen-Fillon sera « épique » !
    Let the show begin !!!!




    0



    0
      nouari019
      23 janvier 2017 - 11 h 46 min

      vous avez entièrement raison
      vous avez entièrement raison ,mais a mon avis les deux kif kif ont une haine viscérale envers les musulmans…leur cheval de bataille.




      0



      0
        TheBraiN
        25 janvier 2017 - 8 h 27 min

        Tout le personnel politique
        Tout le personnel politique Français est raciste (« arabophobe » , « négrophobe » et islamophobe) , certains le montrent , d’autres un peu moins !




        0



        0
    aissa
    23 janvier 2017 - 8 h 54 min

    un duel mort de rire quand c
    un duel mort de rire quand c est fini il mange dans la meme table des pantins c est tout ce qui sont pour trompé le peuple




    0



    0
    5colonne
    23 janvier 2017 - 7 h 05 min

    Tous kif kif,il finiras
    Tous kif kif,il finiras comme vals reich, aucune confiance c’est genetique, finis le temps des reves messieurs , eux c’est eux , nous c’est nous




    0



    0
      Thor
      23 janvier 2017 - 7 h 48 min

      Et ton « nous » c’est qui?
      Et ton « nous » c’est qui?




      0



      0
      5colonne
      23 janvier 2017 - 8 h 18 min

      DZ DZ
      DZ DZ




      0



      0
    Anonymous
    22 janvier 2017 - 23 h 59 min

    Excellente nouvelle. Valls
    Excellente nouvelle. Valls est un apprenti dictateur et mieux vaut Hamon, Hamon était meilleur que Montebourg, Peillon et Valls : il n’est pas versatile, ni dépressif, ni frappé d’autoritarisme narcissique. il ne s’est pas sali par les mots ni par les actes. De surprise en surprise, c’est l’ancien parti socialiste qui va mourir. Il peut gagner contre Marine Le Pen, mais perdra contre Fillon et se sera en ballotage avec Macron.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.