Sellal : «Une évaluation sera établie après le retour de l’EN au pays»

Abdelmalek Sellal, Premier ministre. New Press

Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a indiqué dimanche qu’une «évaluation» sera faite concernant la prestation de la sélection algérienne de football en Coupe d’Afrique des nations (CAN-2017), qui se déroule au Gabon, après le retour de l’équipe au pays. «Une évaluation sera établie après le retour de l’équipe nationale au pays», s’est contenté de répondre M. Sellal aux journalistes en marge des travaux de la première réunion de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), entamés au Palais des nations (Alger).

Tenus en échec d’entrée par le Zimbabwe (2-2), les Verts ont sérieusement hypothéqué leurs chances de qualification aux quarts de finale suite à la défaite concédée face à la Tunisie (2-1), avant d’affronter lundi le Sénégal pour le compte de la troisième et dernière journée (groupe B). M. Sellal a ajouté, par ailleurs, que le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, pris d’un malaise au Gabon, était «en train de se soigner».

Avec un point en deux matches, le destin de l’Algérie n’est plus entre ses mains. Les Verts auront besoin de l’emporter face au Sénégal, déjà qualifié, et attendre une défaite des Tunisiens face au Zimbabwe pour espérer animer les quarts de finale de la compétition.

R. S.

Comment (9)

    Mandy
    23 janvier 2017 - 11 h 32 min

    Encore une khardja du MENTEUR
    Encore une khardja du MENTEUR es qualité du système…. comme si c’était vrai qu’il va établir ou demander une « évaluation » à leur mafieux « HAWHAWA »….. ils font tous « hamham !!! ». Makane walou…… ghir al haff wal lahff !!! ROUHI YA DZAYER… ROUHI !!! KLAK BOUBI……




    0



    0
    CHIBL
    23 janvier 2017 - 9 h 56 min

    Le Premier ministre
    Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a indiqué dimanche qu’une «évaluation» sera faite concernant la prestation de la sélection algérienne de football en Coupe d’Afrique des nations (CAN-2017), cela démontre bien que l’équipe nationale est l’équipe du pouvoir qui endort le peuple avec le foot et la religion,sinon comment un premier ministre s’intéresse t il a cette équipe?




    0



    0
    Algérien
    23 janvier 2017 - 9 h 53 min

    Dès que notre Raouraoua
    Dès que notre Raouraoua National sera dans une meilleure condition physique … il ira de nouveau en France pour faire ses petites courses et nous trouver notre prochain sélectionneur national … (il a droit encore à 15 erreurs de casting… Lol)…
    Le pays ou personne ne rend compte à personne … un laboratoire ce pays !!!




    0



    0
    Anonymous
    23 janvier 2017 - 9 h 15 min

    Que l’on ramène le meilleur
    Que l’on ramène le meilleur ministre du monde s’il ne change pas ses collaborateurs rien ne changera depuis l’équipe Djiar. C’est comme pour les TICs depuis le passage de MB à AT et au MPTIC qu’il dirige toujoursp pour injecter la médiocrité.




    0



    0
    5colonne
    23 janvier 2017 - 0 h 01 min

    Eclairé nous deja sur l
    Eclairé nous deja sur l’affaire gourcuf imposé par le dryan ministre franci et depart forcé WAHID HALLILOZIC il est la le veritable problème , parce que la suite ont la connaissais deja a l’avance la destruction de l’equipe nationnal




    0



    0
    Kahina
    22 janvier 2017 - 23 h 05 min

    Il fallait réagir avant. Les

    Il fallait réagir avant. Les signe de la débâcle se faisaient sentir depuis des mois.

    Toujours en retard




    0



    0
    Anonymous
    22 janvier 2017 - 22 h 59 min

    Ca devient fatiguant ce foot.
    Ca devient fatiguant ce foot. Oui comme vous dites Monsieur Mello, il n y a pas eu de Lumière, il y a eu juste les Ténèbres et les hurlements des loups habillés en Berger.




    0



    0
    pomme
    22 janvier 2017 - 21 h 22 min

    il ne se passera rien, kawkaw
    il ne se passera rien, kawkaw est protégé.




    0



    0
    MELLO
    22 janvier 2017 - 20 h 16 min

    Revenons aux Jeux Olympiques
    Revenons aux Jeux Olympiques de RIO-2016, le même scénario a été vécu.
    Souvenons nous de la déclaration de Toufik Makhloufi: «Tout le peuple algérien, tout les Musulmans doivent être fiers de cette médaille! Sauf… les dirigeants qui n’ont pas été à la hauteur de leur mission» martèle le champion algérien. «Des moyens sont octroyés pour soutenir le sportif algérien et le sport, malheureusement les responsables en Algérie trahissent les objectifs du peuple algérien». Au retour de la délégation, le MJS avait déclaré que toute la lumière sera faite sur ce scandale. Il n’y avait ni lumière, ni suite. Les loups ne se dévorent pas entre eux.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.