L’auteur du film anti-islam arrêté jeudi à Los Angeles

L'homme à l'origine du film islamophobe qui a déclenché une vague de protestations violentes contre les missions diplomatiques américaines dans le monde arabe et musulman a été arrêté jeudi 27 septembre, à Los Angeles. Il est soupçonné d'avoir enfreint les règles de sa liberté conditionnelle liées à une condamnation, rapportaient jeudi des médias américains. Nakoula Basseley Nakoula, 55 ans, le producteur présumé du film L'Innocence des musulmans qui dépeint le prophète Mohamed d'une manière jugée offensante, avait été condamné en 2010 pour fraude bancaire et aurait enfreint les règles de liberté conditionnelle liées à cette condamnation. Dans le cadre de sa mise à l'épreuve, il n'était pas autorisé à utiliser Internet sans la permission de son agent de probation, explique le Los Angeles Times. Le cinéaste avait déjà été brièvement entendu par la police le 15 septembre. Depuis il se cachait et n'avait plus été vu. La police avait aidé sa famille à le rejoindre deux jours plus tard. Nakoula, connu également sous le nom de Sam Bacile, doit comparaître devait un tribunal fédéral du centre de Los Angeles jeudi après-midi. La vidéo de 14 minutes a déclenché des violences meurtrières à Benghazi, en Libye, durant lesquelles l'ambassadeur américain en Libye, Chris Stevens, et trois autres diplomates américains ont été tués le 11 septembre. En février 2009, la justice l'avait accusé d'avoir utilisé illégalement avec des complices les identités de clients de plusieurs agences de la banque Wells Fargo en Californie et d'avoir récupéré ainsi plusieurs centaines de milliers de dollars.
R. I.

Commentaires

    MADJID
    28 septembre 2012 - 18 h 28 min

    BONJOUR
    VOILA LES GRAND PAYS

    BONJOUR
    VOILA LES GRAND PAYS QUAND EN TOUCHE A LEURS INTERES MÊME LEUR
    PROPRE CITOYEN EN LE CONDAMNE PAS COMME LE NOTRE




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.