Un projet de loi pour revaloriser les retraites des militaires

Le ministère de la Défense nationale a élaboré un avant-projet de loi sur la revalorisation des pensions et des retraites des anciens militaires. Cet avant-projet, dont Algeriepatriotique détient une copie, est une modification du code des pensions militaires qui date de 1976 et qui est, de ce fait, dépassé. La nouvelle mouture est dictée par l’évolution de la situation et l’avènement de nouveaux cas qui ne sont pas prévus dans le texte régissant actuellement les pensions et les retraites des anciens militaires. D’après l’exposé des motifs, ce texte permettra de réparer certaines injustices et de prendre en charge de nouvelles catégories qui ne figurent pas dans les dispositions actuelles. Outre une revalorisation conséquente et globale des pensions de retraite pour amortir l’inflation qui affaiblit le pouvoir d’achat de cette catégorie, l’avant-projet de loi prévoit l’institution de pensions pour les ayants droit des militaires, appelés ou rappelés décédés en service. Cette disposition, une fois le texte de loi promulgué, aura un effet rétroactif. Les militaires appelés et rappelés du service national blessés dans le cadre d’opérations de maintien de l’ordre, de lutte anti-terroriste ou déclarés inaptes pour infirmités ou maladies imputables au service ou aggravées par le fait du service sont, bien entendu, concernés par ces nouvelles dispositions. Dans le cadre de cette nouvelle loi, la pension de retraite devra être calculée sur la base des cotisations des militaires de carrière ou contractuels. L’Etat prendra en charge toutes les dépenses supplémentaires qui seraient générées par cette nouvelle disposition. Le seuil de la revalorisation des pensions de retraite sera fixé par le ministère de la Défense nationale, selon des critères objectifs. Les pensions pour invalides seront calculées, quant à elles, sur la base du Salaire national minimum garanti (SNMG). Cet avant-projet de loi semble ainsi répondre un tant soit peu aux appels des différents collectifs et mouvements représentant les retraités de l’armée mais aussi les appelés et les rappelés.
R. N.

Comment (34)

    guermi
    31 mars 2017 - 17 h 06 min

    Je crois qu’il n’yaura jamais
    Je crois qu’il n’yaura jamais de revalorisation.nous attendons depuis des années et rien ne vient,aucune information aucun écrit .pourquoi?a t-on dépense l argent destine aux retraites militaires.les lois ont été votes approuvées et signées depuis des années et toujours rien.beaucoup de nos compagnons et camarades decedent sans voir leur quotidien s ameliore.alors basta et dites nous svp la vérité.

    abdellah
    15 mars 2017 - 18 h 23 min

    retraité militaire avec un
    retraité militaire avec un salaire de retraite qui ne convient pas a ma situation familliale dont j’ai envis de connaitre
    est ce que il y a de régulisation pour cette catégorie

    rafik
    15 juin 2016 - 17 h 21 min

    Je ne voudrais pas vous faire
    Je ne voudrais pas vous faire changer d’Avis….la vérité est plurielle…mais la réalité des ex-militaires (comme je me plais de les appeler) est très singulière….je vous donne un exemple concret …..Moi…je suis au chaumage de puis que j’ai quitté les rangs suite à ma demande faite il y a 18 ans de cela…une demande survenue après 18 ans de loyaux services….18 ans…où l’année se compte triple…18 ans…où la patience est seul recours….l’Algérie d’autre foi n’était pas cette Algérie moderne et Forte…cette Algérie où le Général est tout aussi justiciable qu’un simple soldat…..Bref !…..beaucoup de mes droits les plus absolus ont étaient bafoués de manières spectaculaires…Et la patience est restée à chaque foi mon seul recours…..ma demande de radiation était aussi un ultime recours….il y a 18 ans de cela le MDN m’a rendu à la vie civil avec une pension de 6500 dinars…moi…qui depuis l’âge de 16 ans et 4 mois , je n’ai rien épargné pour que vive l’Algérie tout en prenant mon mal en patience, le mal d’être Orphelin dans les rangs , c’est terrible…….tu vois la vie distante de toi…tu vois le bonheur t’échapper…et…la ration d’injustice est vraiment double……Enfin !….je soufre le martyre aujourd’hui plus qu’hier…moi et ma femme au foyer ainsi que mes 4 enfants scolarisés…une pension de 27000 DA plus 900 d’allocations et puis 5000 DA de prime pour femme au foyer……c’est ça la dignité grandiose dans laquelle vivent les ex-militaires ?……..nous sommes disciplinés…nous aimons notre pays…nous respectons tellement notre peuple et notre attachement est si fort que nous gardons silence…mon dernier grade fut ; Sergent Chef dans la Marine Algérienne…mes enfants sont les citoyens de demain,,, qu’en faites vous..Je voudrais poursuivre le MDN en justice…mais j’ai peur pour mes enfants…je voudrais tant parler de justice au grand jour…mais mon pays a encore besoin de mon sacrifice……vous voyez,,,, la vérité est plurielle…mais c’est à chacun sa réalité. .

    Anonyme
    27 juin 2013 - 21 h 03 min

    SOUS OFFICIERS DE CARRIERE EN
    SOUS OFFICIERS DE CARRIERE EN FONCTION OU SOUS OFFICIERS EN RETRAITE C EST LA MEME EN EST TOUJOURS AU DESSOUS D UN SOUS LIEUTENANT C. A.D UN OFF BEBE AUTRE FOIS NOTRE GRILLE SA LARIALE ETAIT PRESQUE FRANCAISE C.A.D IL YA EU DEUX PARAMETRES GENERAUX QUI FIXENT NOS SALAIRES LE GRADE ET L ANCIENNETE APRES 2003 IL RESTE QUE LE GRADE CE QUI EN DEDUIT APRES UNE FLAGRANTE DIFFERENCE DE SALAIRE ENTRE OFF D UNE COTE ET D AUTRE PART LES SOUS ET LES DJENOUDS C EST UNE GRANDE MALAISE ADJUDANT CHEF D UNE GRANDE ANCIENNETE TOUCHE TRES AU DESSOUS D UN SOUS LIEUTENANT TOUT FRAIS AUTRES FOIS LORSQUE L ARMEE ETAIT VRAIMENT POPULAIRE L ADJUDANT CHEF TOUCHAIT AVEC SON ANCIENNETE AUTANT QU UN CAPITAINE C.A.D AVANT L ARRIVEE DE BOUTEF

      Pfffff
      25 mai 2017 - 17 h 49 min

      Un officier restera toujpurs
      Un officier restera toujpurs un officier .petit gamin…

        un citoyen
        13 juin 2017 - 9 h 31 min

        Ce n’est pas un petit gamin
        Ce n’est pas un gamin car ce qu’il dit est une triste réalité, n’en déplaise au petit gars comme toi. Il sait pertinemment qu’au bout d’une certaine ancienneté un lieutenant dépassera le salaire du dit sous officier mais pas celui d’un bleu alors basta.

    Anonyme
    27 juin 2013 - 20 h 50 min

    depuis 2003 l armee n est
    depuis 2003 l armee n est plus l armee populaire il ya eu une separation entre officier et sous officier on peut dire elle devenue une armee royale depuis cette date toute augmentation de salaire la grande tranche est pour les officiers et les miettes pour les autres

    mohamed
    10 juin 2013 - 17 h 04 min

    moi aussi ancien militaire
    moi aussi ancien militaire retraité mendiant. je vous mes collégue il fallait etre a coté de terroristes que de servir cette nation.il falllait etre terroriste. bouteflika nous a eu. il a donné l’argenta tout le monde mais il a oublié volontairement les retraités militaire

    bensaada ahmed
    7 juin 2013 - 9 h 05 min

    salem alikoum. j’ai lu avec
    salem alikoum. j’ai lu avec attention tous les messages concernant l’application de cette loi sur les rappelés. Je trouve que celle ci est enfin justifiée car elle s’est fait attendre, et plusieurs personnes dont je fais partie, non pas hésités a tout abandonner afin de retourner sous les drapeaux pendant la decennie noire et faire taire ces oiseaux de mauvaises augures, que sont les terroristes. Je tenais particulierement a remercier toutes les personnes qui lors de mon parcours militaires ont été la pour moi, notamment Allah i rahmehoum, colonel berrehil, capitaine benouar, les sous officiers et hommes de troupes tombés sous les balles a mes cotés, les militaires blessés, et vous dire que ce fut une fierté et un honneur que de posseder roh watania, n’en deplaise a certains qui haissent l’Algérie, si mon pays a encore besoin de moi, je serai tjr la pour le defendre, merci au 67 bima (bataillon d’infanterie mecanisé autonome de la 8eme B.b) merci a tout mes collegues officiers sous officiers et hommes de troupes, qui ont servis avec moi au 67eme BIMA a mascara puis a bouhanifia, respect et paix a son ame incha Allah a toi le distributeur de roses, qui n’hésitait pas a en donner a tout les automobilistes lors des controles militaires, ton sourire, ta joie ta bonne humeur manque, triste fut ce jour ou tu parti sous l’eclat d’une bombe meurtriere dissimulée par ces traitres de la patrie pres de sidi ali a mascara, mais Allah en a voulu ainsi mon frere, ton sourire est gravé dans ma mémoire, et tahia djazair

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.