Des opérateurs du BTPH tunisiens lundi prochain à Sétif

A la recherche de partenariats avec des opérateurs algériens, des entrepreneurs et industriels du secteur du bâtiment et des matériaux de construction tunisiens séjourneront quatre jours à Sétif dans le cadre d’une mission d’affaires. Placée sous l’intitulé «Rencontres professionnelles tuniso-algériennes dans les secteurs des BTPH et matériaux de construction», la mission tunisienne sera composée de plus de 20 entrepreneurs des secteurs cités, parmi les plus importants en Tunisie.Ils se déplaceront à Sétif du 9 au 12 décembre avec à la clé un programme de contacts ciblés organisé en rencontres business et partenariats avec plus d’une centaine d’opérateurs algériens. Ce déplacement d’opérateurs tunisiens dans la capitale des Hauts-Plateaux est organisé par la mission commerciale tunisienne à Alger «Tunisia Export Alger». Après les rencontres, une réception sera organisée en soirée en l’honneur des entreprises des deux pays et les personnalités de la ville de Sétif, en présence de l’ambassadeur de Tunisie à Alger.
Amine Sadek
 

Comment (5)

    Laetizia
    29 décembre 2013 - 0 h 03 min

    Ce pays est grave! et les
    Ce pays est grave! et les gens dorment, l’école , la vie quotidienne désastreuse en a fait des pantins.




    0



    0
    Inspektor TAHAR
    5 décembre 2013 - 12 h 28 min

    Des opérateurs du BTPH
    Des opérateurs du BTPH tunisiens lundi prochain à Sétif..L Algeie est connue comme une region terrestre sysmique. Si nos frères et voisins Tunisiens ont autant d expertise que les Japonais et les Californiens, dans le domaine du sysmique, une cooperation dans le domaine du batiment pourrait etre profitable. Si non faut etre prudent et voire ls consequeneces a long terme




    0



    0
    zarzor
    5 décembre 2013 - 11 h 34 min

    beaucoup d années a venir
    beaucoup d années a venir seront tres difficile aux tunisiens de par la planette !!!!
    mettez ce commentaire dans un bon casier !!




    0



    0
    00213
    5 décembre 2013 - 10 h 47 min

    Nos voisins de l’Est sont
    Nos voisins de l’Est sont plus que des voisins, ce sont des frères, et il n y a qu’à aller en Tunisie pour entendre de leurs propres bouches les éloges sur notre peuple, notre armée, notre histoire et accessoirement notre gouvernement.
    .
    Mais nous ne devons établir AUCUN partenariat avec les tunisiens pour l’instant et encore moins les faire bénéficier de marché !!
    La cagnotte algérienne ne leur sera pas accessible tant qu’Ennahdha est au pouvoir.
    C’est contre leur gouvernement et non pas contre le peuple qui s’est fait berné.
    .
    Depuis la chute de Ben Ali, le poids des patrons et des syndicats pèse beaucoup plus dans la balance politique tunisienne.
    A travers ce boycott provisoire, il faut leur faire comprendre qu’ils doivent s’impliquer beaucoup plus dans l’élimination de leurs dirigeants soumis à des projets subversifs à notre encontre.
    En espérant que cette ligne soit suivie d’une certaine manière sur le volet touristique, en mettant en place des dispositions contraignantes sur le flux touristique algérien.
    .
    Ce n’est pas une ACTION d’ingérence, mais une RÉACTION face à l’ingérence de ces larbins chez nous.
    C’est en somme un mal pour un bien, et surtout la seule solution pour que nos deux pays retrouvent la stabilité et la prospérité, qui permettront de tourner une page douloureuse de notre histoire commune.




    0



    0
    Benbrahim
    5 décembre 2013 - 10 h 30 min

    Même les Tunisiens et leurs
    Même les Tunisiens et leurs inextricables problèmes vont construire des logements et des routes aux grand fainéants que le pouvoir a fait de nous, en 50 ans d’assistance juteuse.
    Je ne serais nullement étonné mais j’aurais certainement honte, si des Somaliens venaient nous faire des propositions similaires.
    Ils se sont bien vengés des enfants d’Amirouche !
    Jusqu’à quand encore ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.