Plus de 6 000 médecins formés en Algérie exercent à l’étranger

Le nombre de médecins formés en Algérie et qui sont partis à l'étranger pour exercer le métier est de plus de 6 000 a indiqué, mercredi à Alger, le Pr Moussa Achir, pédiatre à l'hôpital Birtraria. «Plus de 6 000 médecins ayant suivi leurs études en Algérie ont quitté le pays pour exercer le métier à l'étranger, notamment en France», a précisé le Pr Achir dans une intervention à la conférence consacrée à la prise en charge de la santé du citoyen dans la région du Maghreb. Alors que les établissements de santé en Algérie souffrent d'un manque d'encadrement surtout des spécialistes, et faute de prise en charge, plusieurs médecins préfèrent aller à l'étranger, a-t-il regretté. L'intervenant a mis l'accent sur la nécessité de trouver une solution à cette situation par la prise en charge des préoccupations des médecins. «Nous ne pouvons pas demander à un médecin spécialiste d'aller travailler au sud si les conditions sociales ne lui sont pas favorables», a-t-il expliqué. Soulignant, par ailleurs, que l'Algérie est en retard en matière de technologies nouvelles, le professeur Achir qui est aussi chef de projet télémédecine-télédiagnostic à l'hôpital Birtraria, a plaidé pour la mise en place d'un système de télémédecine dans toutes les structures hospitalières. Pour parer à ce manque d'encadrement, l'Algérie est appelée à développer les nouvelles technologies dont la télémédecine pour que les médecins puissent donner leurs avis médicaux à distance, une solution pratiquée dans les pays développés qui est moins coûteuse et moins pénible pour le patient, a conclu Moussa Achir.
R. N.

Commentaires

    TRIPODE
    4 octobre 2012 - 20 h 52 min

    Que dire d’un médecin qui
    Que dire d’un médecin qui déserte et qui manifeste une fierté non dissimulée à soigner de vieux français et qui s’émeut que son cher papa ou sa chère maman soit mal soignée chez nous. La vie n’est pas faite de beurre et de miel. L’égoisme d’une certaine élite ne fait qu’enfoncer le pays dans sa débandade. Quelle différence entre le déserteur lettré et le saboteur inculte ? Pas grand chose




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.