Selon une source autorisée : «Pas de médiation algérienne dans la crise du Golfe»

Abdelkader Messahel. New Press

La capitale algérienne renoue avec sa fonction diplomatique qui en fait actuellement le lieu d’un ballet dont les acteurs sont le Qatar, les Emirats arabes unis et l’Iran, autrement dit les protagonistes de premier plan de la crise qui secoue depuis le 5 juin dernier la région du Golfe.

Aujourd’hui, c’est le ministre qatari des Affaires étrangères, Soltan bin Saad al-Muraikhi, ainsi que le ministre au cabinet de la Présidence des Emirats arabes unis, Fares Al-Mazroui, qui sont à Alger pour rencontrer notre ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, et dimanche, selon une source autorisée qui l’a révélé à Algeriepatriotique, ce sera au tour du ministre iranien des Affaires étrangères.

Cela ne signifie pas, précise notre source, que l’Algérie s’est dotée d’un statut de médiateur dans cette affaire, bien que le chef de la diplomatie qatarie ait indiqué que l’objectif de sa visite en Algérie était «l’examen des relations bilatérales et des derniers développements survenus au Golfe entre notre pays et l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis et le Bahreïn». Mieux, le ministre qatari semble vouloir solliciter l’Algérie pour remplir ce rôle de médiateur. Dans une déclaration à la presse à Alger, Soltan bin Saad al-Muraikhi a fait observer que «l’Algérie, en tant que grand pays dans le monde arabe, peut, de par son influence dans la région, jouer un rôle dans les relations interarabes».

On rappelle que l’Algérie, par le biais d’un communiqué du ministère des Affaires étrangères, a réagi dès le début de la crise entre le Qatar et ses voisins, en faisant part de sa grande préoccupation face à «la dégradation des relations entre certains pays du Golfe et de la région et leurs répercussions sur l’unité et la solidarité du monde arabe». Elle avait appelé au dialogue «comme seul moyen de régler leurs différends et de transcender les divergences qui peuvent naturellement surgir dans les relations entre Etats».

L’Algérie a réaffirmé à cette occasion les principes qui guident sa politique étrangère «en toutes circonstances» : bon voisinage, non-ingérence dans les affaires internes des Etats et respect de leur souveraineté nationale. Cette démarche est reconnue et saluée par ses partenaires, comme l’a fait ce jeudi le ministre qatari des Affaires étrangères qui a qualifié d’«honorable» la position de l’Algérie à l’égard de la crise entre son pays et ses voisins du Golfe, notamment à travers son appel à faire prévaloir le dialogue.

Le Qatar tente de sortir de l’isolement créé par la décision prise le 5 juin par l’Arabie Saoudite et plusieurs pays arabes de rompre les relations avec Doha, rejoint à différents degrés par d’autres Etats qui ont soit rompu eux aussi leurs relations diplomatiques, soit annoncé une diminution du niveau de ces relations. De l’autre côté, la Turquie a carrément soutenu le Qatar, tandis que l’Iran a fait part de sa disposition à l’aider à surmonter les conséquences de l’embargo aérien, terrestre et maritime qui lui est imposé par ses voisins hostiles. Le Koweït et Oman, quant à eux, ont fait montre d’une neutralité plutôt bienveillante à l’égard de Doha.

L’Arabie Saoudite veut être le leader d’un Golfe qui serait tourné contre l’Iran, selon les vœux de Washington exprimés dernièrement par Donald Trump, au cours de sa visite à Riyad. Mais, pour le moment, l’effet d’entraînement voulu par Riyad ne s’est pas produit. Dans le monde musulman, par exemple, le Pakistan a annoncé sa réticence à rompre les relations diplomatiques de son pays avec le Qatar qui semble avoir, lui aussi, les moyens financiers de faire réfléchir ceux qui seraient tentés de s’aligner sur la position de l’Arabie Saoudite.

Houari Achouri

Comment (39)

    Anonymous
    16 juin 2017 - 22 h 07 min

    Qu’ils aillent au diable.
    Qu’ils aillent au diable. Les rabibocher pour Qu’ils nous tombent dessus. Nos gouvernants devraient pourtant savoir, eux qui ont connus De Gaulle que le principe des États forts est celui de diviser pour régner ! Et puis ça m’étonnerait fort que les ben khalifa ben souliman ben hamza ben hilal ben ila akhirihi….en appellent à l »Algérie pour une médiation eux qui ne ratent pas une occasion pour nous uriner dessus. Car eux pensent qu’ on est des petits et souvent nos dirigeants leur donnent cette impression. Soyons sérieux et revenons aux valeurs sûres C’est à dire que nous sommes un peuple méditerranéen un peuple dont les ancêtres ont côtoyé l’empire romain, l’empire grec , un peuple dont l’histoire est 100 fois plus riche que celle d’un minuscule Qatar ou de la désertique Arabie yahoudite. Qu’ils s’entre tuent. Après tout quand l’algerie vivait sa décennie noire ces pays désertiques jouissaient et se réjouissaient. Ils se permettaient même de financer des Algériens pour tuer d’autres algériens. Alors pour cette petite embrouille désertique entre ces pays zarab fantoches qui sont des bases militaires américaines , jouissons à notre tour. C’est une jouissance comme celle que J’ai quand je prends mon premier verre de Hamoud Boualem après la chorba du ftour en ecoutant wahda khfifa ta3 el hadj gierrouabi Allah yrahmou. C’est une sensation exceptionnelle que le bédouin d’Arabie ne peut pas connaître vu qu’il n’a pas la chance de boire du hamoud et qu’il n’a pas la chance d’avoir un cheikh guerrouabi.
    Un peuple qui joue au ballon en 4×4 C’est pas un peuple, C’est une erreur ! C’est une  » ignominie  » comme dirait Said à Rachid !! Saha shorkom




    0



    0
    Catharsis
    16 juin 2017 - 16 h 23 min

    Cette querelle entre
    Cette querelle entre chameliers , dépasse les deux principaux protagonistes. De toute manière les deux sont des ennemis de l’algerie .Alors qu’ils aillent au diable tous les deux .
    Ce conflit ne nous regarde pas plus que le conflit entre le Rwanda et le Zaïre .
    Je n’ai aucune sympathie pour ses monarchies obscurantistes .




    0



    0
      Kouzeh
      17 juin 2017 - 10 h 38 min

      C’est le qatar-zis!
      C’est le qatar-zis!




      0



      0
    anti-khafafich
    16 juin 2017 - 15 h 59 min

    nous ne sommes pas des
    nous ne sommes pas des zarbikos, qu’avons nous gagné avec ces enturbannés du golffe kharabique, que de retard scientifique et technologique, du terrorisme et du charlatanisme. Votre « monde » kharabe on s’en tape, foutez nous la paix espèce de zarbikos !




    0



    0
      m.omar
      17 juin 2017 - 8 h 35 min

      leur vendre de la pomme de
      leur vendre de la pomme de terre subventionee par l algerie sur le dos du consomateur algerien et dont la semence est immportee a coup de devises qui va dans les comptes offshore des affairistes vereux quil achètent de l’immobiliers dans les plus beaux quartiers de paris! drole de pays ….!




      0



      0
    Anonymous
    16 juin 2017 - 11 h 26 min

    Il faut tout simplement se
    Il faut tout simplement se referer à notre bon vieux bon sens hérité de nos aieux et commun à tous les Algeriens. Par instinct tout algerien est contre les Hagarines d´où qu´ils viennent ; or ces pays qui quémandent aujourd´hui notre aide sont de veritables hagarines qui n´hesitent pas à ecraser avec toute leur puissance et leur arogance les femmes et les enfants du Yemen et de la Syrie ….Ils n´ont aucune compassion pour le faible et le pauvre malgré leur arogante richesse qui´ils étalent sans honte , comme tout parvenu, à la face du monde…leur incurie est sans fin et sans limite ; ce sont les nouveaux pharaons (avec l´abscence du goût et la culture en moins)… En mots simples : Notre diplomatie est et doit être dictée par la compassion vis à vis du faible et du démuni; par notre combat ancestral contre la Hogra ; par la rodjla , cet attribut intraduisible qui caracterise l´Algerien en A majuscule …Principes qui nous ont permis de resister dans la dignité , à toutes les adversités à travers les ages. Donc , on doit dire, en guise de réponse diplomatique à ces pays ,  » … on est gêné, désolé…l´Algerie n´ aime pas les rekhas. »




    1



    0
    Abou Stroff
    16 juin 2017 - 10 h 56 min

    « Selon une source autorisée :
    « Selon une source autorisée : « Pas de médiation algérienne dans la crise du Golfe » » titre H. A.. je crois que le pouvoir incarné par notre bienaimé fakhamatouhou national est ingrat vis à vis de nos « frères » arabes ». en effet, si nous nous rappelons que nos frères arabes (les régimes archaïques des al-saoud et des al- thani, entre autres) ont utilisé tout leur poids économique et médiatique pour « médiationner » entre l’Etat algérien et la vermine islamiste qui voulait nous déshumaniser en nous renvoyant vers l’âge de la pierre taillée, nous devons leur rendre la pareille en aidant tous les régimes archaïques du moyen-orient à se faire la guerre et à s’entretuer pour qu’à terme la vermine islamiste disparaisse totalement de la surface de la terre.
    PS: trump soutient l’arabie saoudite et lui ordonne d’isoler le qatar. il soutient, en outre que le qatar soutient le terrorisme mais lui fourgue des avions de combat. trump a compris que les régimes arabes sont pourris jusqu’à la moelle. quand va t on observer une attitude aussi intelligente de la part de nos augustes dirigeants?




    0



    0
    Vangelis
    16 juin 2017 - 10 h 30 min

    Au contraire l’Algérie ne
    Au contraire l’Algérie ne devrait pas se tenir à l’écart de ce différend entre des pays du M.O. Elle ne peut pas se cantonner à faire de la médiation dans le Sahel et en Tripolitaine. Elle doit élargir son champ d’action à d’autres régions comme le M.O. C’est une façon d’asseoir son statut de grand pays, de pays de confiance et de pays désintéressé par d’éventuels retours sur investissement, si on peut dire. En outre par son action de ressouder des « ennemis » entre eux, elle ne pourra que couper l’herbe sous le pied de l’entité sioniste qui se réjouit des désaccords entre des pays qui lui sont hostiles en tirant un profit certain.




    0



    0
      Boukhari Badredine
      16 juin 2017 - 13 h 30 min

      L’Algérie ne doit en aucun
      L’Algérie ne doit en aucun cas rester indifférente à ce qui passe dans cette parti du monde où nos frères trouveront certainement une solution à la situation . L’Algérie a raison de ne pas interférer dans les affaires d’autrui puisque à juste raison elle a refuse qu’un pays tiers s’occupe de nos affaires .
      L’Algérie se doit d’apporter sa contribution pour éteindre le feu et non pour exacerber les relations entre les pays frères qui ne s’entendent pas pour le moment mais se trouveront , sous peu , certainement plus proches que jamais ..Il faut le souhaiter.
      Il ne faut pas oublier le jeu trouble de certaines Grandes Puissances et d’Israél qui se frottent les mains et qui se félicitent d’avoir diviser les Arabes sans coup férir . Ils ne souhaiteront jamais qu’une solution soit trouvée pour continuer d’imposer leurs solutions , pour  » casser  » et les diviser, d’avantage les Arabes ,pour asseoir la politique d’Israel et permettre d’assurer sa sécurité, coloniser impunément les terres palestiniennes , Ils ont tout intérêt à voir les Arabes se détruire pour leur vendre plus d’armes ( qu’ils doivent liquider ) et plus d’équipements pour la reconstruction de qui aura été détruit …….Notre ministre a raison de prôner la solution politique et tout autre suggestion relèverait de l’analphabétisme politique . Il a réussi d’ailleurs , pourquoi pas dans ce conflit …….




      0



      0
        Catharsis
        16 juin 2017 - 18 h 19 min

        Israël est l’allié naturel de
        Israël est l’allié naturel de l’arabie seoudite et du Qatar
        Tzipi Livni ministre des AE et chef du parti Kadima disait que la femme de l’émir du Qatar était sa « soeur » ces pays sont en première ligne dans la destruction des états nations arabes qui s’opposaient réellement à Israël ( Irak, Syrie et Yémen ) .
        Ou vous faites exprès de croire que ces deux pays sont anti-israélien , dans quel but ? ou vous ne savez pas de quoi vous parler … Cela fait belle lurette que les arabes ont abondonné les palestiniens , non seulement il ne feront jamais plus la guerre à Israël , mais ils ne gesticulent même plus Dans cette auberge espagnole qu’on appelle l’ONU .




        0



        0
    Barbaroux
    16 juin 2017 - 10 h 01 min

    Le conflit des monarchies
    Le conflit des monarchies wahhabites du golf ne nous concerne pas, l’Algérie doit se tenir le plus loin et le plus neutre possible. .




    0



    0
    Anonymous
    16 juin 2017 - 5 h 21 min

    Ne se mêler des affaires de
    Ne se mêler des affaires de personne et ne laisser personne se mêler de nos affaires. il n’existe pas une seule autre ligne de conduite plus respectable que celle-ci. Si tous les pays restaient à leur place sans foutre le bocson dans les pays voisins, le monde ne serait pas dans cet état de conflits permanent. La position algérienne sera un jour ou l’autre reconnue à sa juste valeur. Elle sera même saluée. Restons sur nos valeurs, soyons cohérents avec nos principes, progressivement la vérité se fera et cela sera apparent pour ceux qui ne parvenaient pas à comprendre notre position tant la propagande contre l’Algérie est puissante de la part de certains pays. Stand up !




    0



    0
    Aliman
    16 juin 2017 - 2 h 35 min

    Bien fait pour leur gueule,
    Bien fait pour leur gueule, ils n ont qu a se bouffer entre eux, le mieux c est de ne rien faire et d observer




    0



    0
    vive l'ALGERIE
    16 juin 2017 - 0 h 02 min

    mr mesahel deverait jeter de
    mr mesahel deverait jeter de l’huile sur le feu et lesser ses chiens s’entretuer entre eux.ca ne sera que benefique pour l’algerie, les musulmans et le monde entier.ils ont fait tellement de mal que le moment de payer et arriver




    0



    0
    RasElHanout
    15 juin 2017 - 23 h 57 min

    Vivement un Printemps
    Vivement un Printemps Civilisationnel dans toutes ces primitives Monarchies Arabes (pays du Golfe – Jordanie – Maroc ) pour faire DÉGAGER ces Roitelets qui ont terni l’image de notre Islam, détruit des pays comme la Syrie, l’Irak, le Yémen, la Libye, massacré femmes et enfants au Yémen et jeté à la rue des millions de réfugiés Syriens, Irakiens, Libyens etc…




    0



    0
    Simply me
    15 juin 2017 - 23 h 53 min

    tout le monde essai
    tout le monde essai (européens, Iraniens, Turques,…) de tirer son épingle du jeux dans des moments pareil, et nous faisons des médiations et faisons la vaisselle au passage des convives (embrouillés) une fois rassasiés, réconciliés et partis bras dessus bras dessous pour mieux manigancer encore contre nous.




    0



    0
    BabElOuedAchouhadas
    15 juin 2017 - 23 h 46 min

    On n’a rien à foutre dans ce
    On n’a rien à foutre dans ce panier à crabes que constituent ces feodales Monarchies Arabes d’autant plus qu’elles ont ouvertement soutenu le Roitelet M6 dans sa colonisation du Sahara occidental et que cette Arabie Yahoudite et cette multinationale qu’est le Qatar ont soutenu le terrorisme salafisto-wahabite en Algerie.




    0



    0
    HANNIBAL
    15 juin 2017 - 22 h 50 min

    Y en a un qui n’est plus en
    Y en a un qui n’est plus en odeur de sainteté le voisin de l’ouest michou VI a voulu jouer les
    entremétteur chose mal vue par la tayhoudie qui s’est sentie outrée que le roitelet soit sortie du rang sans autorisation et qu’une fuite est arrivée chez salman apprenant a ses dépends
    qu’il est trahit par bouffi VI qui continu d’envoyer des agrumes au Qatar en violant l’embargo
    décrété en faisant passer cette escroquerie royale comme un don je dirais sans pudeur qu’il a voulu agrandir ses parts de marchés et toute honte bue envoie son ministre des affaires etrangères par la meme se faire rabrouer et tancer comme il se doit cette remise en place est une humiliation de plus pour le royaume des chimères d’ailleurs al arabya a fait
    voir qu’il avait a faire a un fourbe de leur trempe qui s’assemble se ressemble et les MAE du qatar et des Emirats sont venus en Algerie pas au mokhrib ça prouve encore une fois que l’applat ventrisme de momie VI n’est qu’un jeu de saute mouton et qu’il se retrouve là
    comme le cochonet dans une partie de pétanque alors qu’il tend les mains des deux cotés
    pour soutirer le maximum de ses bienfaiteurs qui ne donne rien pour rien je crois que nous allons assister a un jeu d’équilibriste et ça va etre game over pour tout ce beau monde !!




    0



    0
      Mohamedz
      16 juin 2017 - 0 h 00 min

      Le fils du Glaoui voulait
      Le fils du Glaoui voulait avoir le beurre, l’argent du beurre et même le fil pour couper le beurre.




      0



      0
    ZINOU
    15 juin 2017 - 21 h 51 min

    c’est bien ce ministre
    c’est bien ce ministre Soltan bin Saad al-Muraikhi,qui un jour a dit que votre tour viendra après la Syrie et bien il a vue juste seulement c le tour du Qatar après la Syrie pas L’ALGERIE




    0



    0
      Mouloudeen
      16 juin 2017 - 0 h 07 min

      Le peuple algérien ne doit
      Le peuple algérien ne doit pas avoir la mémoire courte surtout quand on sait que les plus importants ennemis du pays du Million et demi de Martyrs sont bien ces feodales Monarchies Arabes ( Marokistan- Arabie Yahoudite et ce machin dit Qatar).




      0



      0
    Au diable!
    15 juin 2017 - 21 h 34 min

    VIVE Monsieur Messahel!
    VIVE Monsieur Messahel!




    0



    0
    Dziri dz
    15 juin 2017 - 20 h 23 min

    Le Qatar isolé dans sa région
    Le Qatar isolé dans sa région et l’Arabie Saoudite cherchant a se réservera le rôle de gendarme et de chef de file de la région et du monde sunnite acheté grâce aux sous gaspillés avec le parapluie américain nommé Trump. Et l’Algérie dans tout cela ? Les dirigeants du Conseil de Coopération du Golfe *CCG) l’ont annoncé clairement: Pas de médiation hors CCG (ou peut être américaine). Ce n’est pas le vague communique du Ministère algérien des Affaires Etrangères qui risque d’octroyer le statut de médiateur a l’Algérie. Chacun de protagonistes arabes cherche un alignement pur et simple d’Alger sur ses thèses. Mais que gagnerait notre pays dans ce contexte? Rien! Et qui pourrait faire tonner la voix de l’Algérie dans l’arène diplomatique arabe? Le Président? En a t il les capacités physiques pour cela? Pas envident.




    0



    0
    anonyme117
    15 juin 2017 - 19 h 57 min

    Les occidentaux ont besoin de
    Les occidentaux ont besoin de crée un nouveau front pour écouler leurs armes et les Arabes bêtes comme leurs pieds vont tomber dans le piège. l’Algérie, ne doit pas se mêlé qu’ils s’entre tues sous les applaudissements des Israéliens et de tous les marchands d’armes.




    0



    0
    flicha
    15 juin 2017 - 19 h 51 min

    Vasco da Gama n’a pu
    Vasco da Gama n’a pu découvrir la route vers l’Inde que grâce à la discorde qui régnait jadis déjà entre les arabes, ils sont fourbes de naissance.




    0



    0
    UN SPECTATEUR
    15 juin 2017 - 19 h 49 min

    KAYNA KHOYA EL BESE
    KAYNA KHOYA EL BESE MANDEKHLOUCHE ROHNA FIHOUM AYRAYHA TETKHELETE FELGOLF……TAHYA ELDJAZAIR




    0



    0
    Anonymous
    15 juin 2017 - 19 h 38 min

    ces bouffons du golf sont
    ces bouffons du golf sont responsables de la mort de centaines de milliers d’innocents en Syrie,Lybie,Yemen,Iraq…et tout ce cirque entre eux me fait penser a des larrons en foire.




    0



    0
    Gazouze
    15 juin 2017 - 18 h 57 min

    Je pense que l’Algérie avait
    Je pense que l’Algérie avait un rôle a jouer…




    0



    0
      Kader
      16 juin 2017 - 0 h 42 min

      On laisse ce rôle à ta
      On laisse ce rôle à ta Prostituée M6 qui paraît-il à des atouts dans ce rôle d’entre-metteuse envers ses protecteurs.




      0



      0
    Nobody Paris
    15 juin 2017 - 18 h 46 min

    QATAR BASE MILITAIRE USA –
    QATAR BASE MILITAIRE USA – voir vidéo –
    https://www.youtube.com/watch?v=i6mEo6W2Hfk

    QUE LES RATS ROITELETS SE BOUFFENT ENTRE EUX. MIEUX VAUX QUE CES NUISIBLES SORTENT DE NOTRE CHAMP VISUEL. BON DEBARRAS.




    0



    0
    Majid
    15 juin 2017 - 18 h 41 min

    Il faut arrêter de se mentir.
    Il faut arrêter de se mentir. L’Algérie est sur le plan international totalement insignifiant. Ne nous donnez pas le poids que nous n’avons pas. Régllons d’abord les gros problèmes internes auxquels nous faisons face en ce moment




    0



    0
      Benyahia
      16 juin 2017 - 2 h 30 min

      L’Algérie est respectable et
      L’Algérie est respectable et respectée(meme par ses ennemis)et sa diplomatie a toujours eu un poids non négligeable sur la scène internationale.Ces inombrables succés diplomatiques depuis des décennies par example,en sont témoin.Ce n’est pas pour rien que l’Algérie a été connue il n’y a pas longtemps sous les sobriquets d’enfant terrible des pays non-alignés et mecque des révolutinnaires.Et aujourd’hui,c’est toujours le passage obligé des grands de ce monde sur bien des dossiers brulots.
      L’Algérie a toujours eu un role a jouer sur la scène internationale et ce role est d’actualité a ce jour.




      0



      0
    DZIRI
    15 juin 2017 - 18 h 31 min

    les deux protagonistes de la
    les deux protagonistes de la crise arabe du Khalidj dont des etats terroristes : le Qatar et l’Arabie saoudite .. les algériens n’ont aucune médiation à faire entre ces deux monarchies féodales et esclavagistes wahabistes ennemis de la liberté , de l’Humanité et de l’Algérie ; protégés par leurs tuteurs US et Israéliens .. mais les pires mercenaires de ces deux royaumes terroristes sont Daesh , FIS , Talibans et surtout les frères musulmans égyptiens d’Égypte et d’Algérie , les plus fanatiques




    0



    0
    Kouzeh
    15 juin 2017 - 18 h 31 min

    Rien à cirer de leurs
    Rien à cirer de leurs chikayates!!!




    0



    0
    Lyes Oukane
    15 juin 2017 - 18 h 13 min

    Bonsoir à toutes et à Tous .
    Bonsoir à toutes et à Tous . Dès que quelqu’un a mal à la tête ,il court vers l’Algérie pour se faire soigner . Pourtant c’est en se penchant sur les faux problèmes des autres qu’on finit par basculer dedans et là , tous les protagonistes nous reprocherons , en coeur , d’avoir pris partie pour l’un ou pour l’autre .Sage décision de notre MAE . Chacun sa mère ( de ) !




    0



    0
    Méditorial
    15 juin 2017 - 18 h 08 min

    Trés bonne nouvelle! Ne
    Trés bonne nouvelle! Ne mettez pas le doigt dans ce guêpier!
    1) Que Doha arrête le financement de « el-magharibia » qui diffuse les appels a la haine du plus grand traître à notre nation hébergé par cet état.
    2) Les problèmes de leadership et d’idéologie entre sunnites-wahhabites et chiites par Arabie saoudite et Iran interposés doivent rester au levant! on sait ce que nous a coûté la décennie noire quand chacun d’eux tirait les ficelles.
    Méditerranée! c’est le bon Dieu qui t’a donnée…. comme le dit la chanson.




    0



    0
      Algerien pur et dur
      16 juin 2017 - 3 h 44 min

      Il faut se mefier aussi des
      Il faut se mefier aussi des messages colportees par certaines chansons. En effet, certaines disent aussi que la mediterranee est la frontiere entre l’intelligence (c’est a dire eux sortis des grottes et qui se croient maintenant etre le nombril du monde) et l’idiotie (c’est a dire nous). Les chanson fafa, il faut s’en mefier et ne pas les repeter sans d’abord etre conscients de leur veritable portee.




      0



      0
    Anonymous
    15 juin 2017 - 18 h 03 min

    L’Arabie ne veut aucune
    L’Arabie ne veut aucune mediation elle attend les instructions de Trump.Pendant ce temps le president ne se presse pas ,c’est mauvais pour ces ventes d’armes.




    0



    0
    Anonymous
    15 juin 2017 - 17 h 52 min

    Algerie arabe? C’ est nous
    Algerie arabe? C’ est nous prendre pour des canards sauvages en quete de maitres!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.