Reddition de l’«émir» de katibat «El-Forkane» à Tizi Ouzou

L'«émir» de katibat «El-Forkane» qui évolue dans les maquis des localités du Sud de la wilaya de Tizi Ouzou, dont Draâ El-Mizane, Boghni et Ouadhias, s’est rendu lundi dernier aux forces de l’Armée nationale populaire (ANP) dans la région d’Ouadhias, a-t-on appris mercredi de sources sécuritaires.

L'«émir» de katibat «El-Forkane» qui évolue dans les maquis des localités du Sud de la wilaya de Tizi Ouzou, dont Draâ El-Mizane, Boghni et Ouadhias, s’est rendu lundi dernier aux forces de l’Armée nationale populaire (ANP) dans la région d’Ouadhias, a-t-on appris mercredi de sources sécuritaires.
Selon les mêmes sources, il s’agit d’un ancien terroriste dénommé Heddad Fodhil, alias «Abou Dedjana», âgé de 45 ans. Ce terroriste, originaire de la wilaya de Boumerdès, avait rejoint les maquis terroristes au début de la décennie noire, a-t-on précisé. Lors de sa reddition, il avait remis aux services de sécurité son arme, une kalachnikov.
Cet «émir» qui était avec un terroriste capturé par la police samedi dernier dans la ville des Ouadhias, à 37 km au sud de Tizi-Ouzou, avait, avant sa reddition, réussi à prendre la fuite, a-t-on indiqué de même source sécuritaire.
R. N.
 

Commentaires

    Anonyme
    5 octobre 2012 - 9 h 15 min

    Il a trops tué des innocents
    Il a trops tué des innocents , il faut qu’il se repose, profitant de la loi du Wiam. Mais cette loi ne va pas faire revenir les morts ! alors ce sinistre personnage doit passer en justice d’abord…… et pendu peut être




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.