Les Français indignés par le comportement de voyou de Longuet

La classe politique française a vivement réagi ce jeudi aux propos et au geste obscène de l’ancien ministre de la Défense et sénateur, Gérard Longuet, à l’adresse des autorités algériennes sur la reconnaissance des crimes coloniaux par la France. Le président socialiste du Sénat, Jean-Pierre Bel, a exprimé sa «désapprobation» après le geste «grossier» que Gérard Longuet a adressé aux autorités algériennes sur la chaîne Public Sénat. «Les élus de la République ne peuvent à la fois dénoncer les incivilités et avoir de tels comportements», a-t-il observé dans un communiqué. Il a estimé que ce geste, de la part d’un ancien ministre, «ne peut qu’entretenir la guerre des mémoires», alors que le président français François Hollande doit se rendre début décembre en Algérie. Le président du Sénat considère aussi qu’«il est de la responsabilité des représentants de la nation de contribuer au dialogue des mémoires et en particulier à l’intégration du passé colonial de la France dans le récit républicain, et non d’attiser l’ostracisme et le rejet de l’autre». Réagissant aux propos et au geste de Gérard Longuet, le nouveau premier secrétaire du Parti socialiste, Harlem Désir, considère que «le geste de Gérard Longuet illustre malheureusement la brutalité vulgaire d’une certaine droite qui abîme trop souvent le débat républicain». Le président du Cercle d’amitié franco-algérien, Adam Benahmed, s’est dit, au nom de l’ensemble des membres de cette association, «outré» et «scandalisé» par le geste «inélégant et de voyou» de l’ancien ministre Gérard Longuet «envers le peuple algérien». Dans un communiqué, M. Benahmed a appelé «l’ensemble des femmes et des hommes politiques français à la réprobation totale de cet individu qui déshonore la France et les Français, et qui porte atteinte aux relations intenses, riches et amicales qui lient nos deux pays aujourd’hui».
L’ex-ministre de la défense (UMP) est, depuis hier mercredi, au centre d’une polémique, après son bras d’honneur en direction de l’Algérie pendant le générique de fin de l’émission Preuves par 3 de Public Sénat dont il était l’invité. Il réagissait à une question hors micro sur la demande du ministre algérien des Moudjahidine, Mohamed Cherif Abbas, d’une «reconnaissance franche des crimes perpétrés à l’encontre des Algériens par le colonialisme français», en se justifiant que l’Algérie «ravive une plaie entre nos compatriotes».
R. I.

Comment (10)

    jean BLaiZe
    4 novembre 2012 - 23 h 40 min

    J’ai pitié pour lui !!
    J’ai pitié pour lui !! vraiment et sans jeu de mots !!
    car il est PITOYABLE …

    Jean B.




    0



    0
    Anonyme
    3 novembre 2012 - 22 h 16 min

    Ce type illustre bien dans
    Ce type illustre bien dans quel traumatisme se retrouve frança aujourd’hui je dirai même toute cette Europe qui a vécu par la grâce du colonialisme et comme ils n’ont plus rien a bouffer ils rodent encor autour de nous comme des hyènes la preuve en Libye ils sont aller cherche une des réserve les puissante en pib ds le monde vu le nombre de population et le niveau de vie de ses gents la ils les ont complètement dépouiller a un point ou il faudrait des années pour retrouver ce niveau de vie et vous le savez bien que ce n’est que de la jalousie pure et simple regardez bien sa tranche de collabo a ce fils de chien quand il fait ce geste et vous allez comprendre le sem qu’il ce pauvre type de ne plus réussir a ou il a déjà détruit.
    vous connaissez le point en communs qu’ils ont tout c’est sous chiens? la réponse c’est la haine




    0



    0
    france israel
    3 novembre 2012 - 18 h 22 min

    gerard espece de clochard
    gerard espece de clochard




    0



    0
    FAIS
    3 novembre 2012 - 8 h 19 min

    Il ne s’agit pas de discuter
    Il ne s’agit pas de discuter du fond du débat, mais bien de ce geste ! Une honte ! et ce type a été ministre?
    il a eu un comprtement le plus indigne qui puisse exister
    ce n est qu’un faible et voyou je plains sa femme




    0



    0
    TARIK ( B.E.O )
    2 novembre 2012 - 11 h 07 min

    SALAM !
    VOUS VOYEZ MES CHERS

    SALAM !
    VOUS VOYEZ MES CHERS COMPATRIOTES ,J’AI EU RAISON DE HAÏR CETTE FRANCE QUI N’ARRÊTE PAS DE NOUS PROVOQUER ,SOUVENEZ-VOUS DES DÉCLARATIONS DE :BERNARD KOUCHNER ( MAE )QUI DÉCLARAIT HAUT ET FORT QUE L’ALGÉRIE IRA MIEUX SANS CETTE GÉNÉRATION DE RÉVOLUTIONNAIRES,EH BEN JE DIRAIS QUE CETTE GÉNÉRATION LA A MONTRÉE BEAUCOUP DE SAGESSE ET DE RETENUE PAR CONTRE NOUS JE VOUS LAISSE DEVINER LE SCENARIO.
    FAITES GAFFES MANGEURS DE RATS ONT VOUS ATTENDS AU VIRAGE.




    0



    0
    Midway
    2 novembre 2012 - 10 h 02 min

    Rien d’étonnant pour ceux qui
    Rien d’étonnant pour ceux qui croient au pays « des droits de l’homme »!ya qu’à lire sur les forums et certains se mettront à la vraie heure de paris!
    actuellement,ils s’en prennent à Amen Bent.pour des phrases déterrées de 2008!ils savent ce qu’ils font!nous ,on attend encore et toujours de voir;comme des aveugles!




    0



    0
    fiers d etre algerien
    2 novembre 2012 - 8 h 42 min

    geste d ‘ un lâche et en se
    geste d ‘ un lâche et en se penche sur le passer de se minable nous découvrirons que on a abuser de lui dans les maquis d ‘Algérie




    0



    0
    Safa
    2 novembre 2012 - 3 h 39 min

    Ben voyons un ministre de la
    Ben voyons un ministre de la défense ! tout est dit.
    Les autres ministres français sont justes plus courtois mais ils n en pensent pas moins.
    Souhaitons que cette France ne vienne pas nous refaire ce bras d’honneur au Mali…




    0



    0
    Anonyme
    1 novembre 2012 - 23 h 08 min

    il est fini ce type.
    4re

    il est fini ce type.
    4re




    0



    0
    redouane
    1 novembre 2012 - 22 h 19 min

    il est consummé par la
    il est consummé par la haine,et dire qu il a occupé un poste aussi important que ministre de la defense.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.