Le père de Mohamed Merah se confie à Algeriepatriotique

M.-B.-A. Merah. D. R.

Algeriepatriotique : Dans un livre à paraître prochainement, votre fils Abdelghani vous impute «la dérive criminelle» de Mohamed. Que répondez-vous à cela ?

M.-B.-A. Merah : Que puis-je vous dire ? Il y a une très grande différence entre lui et son frère Mohamed. Abdelghani est un homme sans foi, qui n’a jamais pensé à son avenir et qui ne s’occupe même pas de ses parents. Il veut créer des problèmes pour parasiter l’affaire de son frère Mohamed. Son frère Abdelkader est en prison et il ne prend même pas de ses nouvelles ; il ne lui a jamais rendu visite. Maintenant, il se plie aux desiderata des familles des victimes pour démolir son frère qui est en prison et pour que la vérité sur la mort de Mohamed ne voie pas le jour. Ce n’est ni Mohamed ni Abdelkader qui ont commis des erreurs, c’est plutôt lui qui les cumule. Comment voudriez-vous que quelqu’un qui ne s’occupe pas de ses parents s’occupe de ses frères ? C’est inimaginable.

La presse française vous attribue un passé peu reluisant et vous accuse de vivre de la contrebande et du trafic de drogue. Vous avez nié tout en bloc, mais votre fils persiste à vous accabler. Pourquoi s’acharne-t-il ainsi contre son propre père ?

Sans moi, Abdelghani serait un clochard actuellement. C’est grâce à moi qu’il est devenu un homme, et cela vaut également pour ses frères. Si on ne me croit pas, qu’on aille demander à ses frères et sœurs ; ils vous diront comment je m’occupais d’eux. D’ailleurs, je continue à ce jour. Leur mère est encore en vie, vous pouvez lui demander aussi. Je ne suis coupable de rien. Le fait de m’accuser d’être un trafiquant de trafic de drogue est un mensonge. Abdelghani ne peut pas m’accuser de quoi que ce soit, car c’est lui qui est dans le tort en reniant sa famille.

Votre fils vous accuse ainsi que votre famille d’être acquis aux thèses du FIS dissous et d’être des sympathisante du GIA, à tel point, écrit-il, qu’il étaient, lui et ses frères, prédestinés à être des «hors-la-loi». Que répondez- vous à cela ?

Tout ce qu’il dit est absolument faux. Nous n’avons rien à voir avec le FIS ni avec le GIA. Nous sommes une famille croyante et qui respecte les lois de notre pays. Tous mes enfants été élevés d’une manière correcte et suivant les préceptes de l’islam. Leur mère peut en témoigner. Mohamed, Abdelkader et Souad étaient très pieux. Mon autre fille, Aïcha, par contre, n’était pas très pieuse, mais cela ne l’empêchait pas d’être une femme rangée, contrairement à son frère Abdelghani qui n’a pas cessé de nous créer des problèmes.

Quel genre de problèmes ?

Trop porté sur la boisson, il devient tellement violent qu’il casse tout sur son passage et va jusqu’à se mutiler. D’ailleurs, son corps est complètement lacéré. Il s’est écarté de la famille et lui a préféré sa compagne juive qui l’a éloigné de sa religion. N’importe qui, que ce soit en Algérie ou en France, vous le confirmera. Après mon divorce d’avec sa mère, il venait chez moi (en France, ndlr) et, profitant de mon absence, saccageait la maison. Même ma voiture y passait. Il m’a empoisonné la vie et mon calvaire n’a cessé que lorsque je suis rentré en Algérie.

Les accusations que votre fils Abdelghani porte contre vous émanent-elle de lui ou est-il manipulé, selon vous ?

Les deux. C’est bien lui qui dit cela, car il est contre nous tous : sa mère, sa sœur, ses frères… Mais je n’écarte pas l’hypothèse qu’il ait été payé pour gêner l’affaire en cours. Il n’a pas agi seul, j’en suis convaincu. Quand son frère est décédé et que nous voulions rapatrier sa dépouille en Algérie pour l’y enterrer, il n’a pas voulu et a exigé qu’il soit inhumé en France. Je lui ai dit que Mohamed avait, de son vivant, émis le vœu d’être enterré en Algérie, mais il n’a rien voulu savoir. Par ailleurs, quand il a su que j’avais déposé plainte contre la DCRI, il s’est mis dans tous ses états. Il m’a tenu ces propos : «Honte à toi ! Pourquoi t’attaques-tu à la France ?» Je lui ai répondu que je n’attaquais pas la France mais plutôt les services de sécurité qui ont encerclé mon fils durant 32 heures et l’ont exécuté, alors qu’ils pouvaient l’arrêter vivant. Je lui ai dit que même si son frère avait commis tous les crimes qu’on lui impute, la police n’avait pas à le tuer. Il y a une justice pour le juger.

Pourquoi s’oppose-t-il au procès ?

Il a peur que nous soyons tous expulsés de France, surtout qu’Abdelghani est le seul parmi tous mes enfants à ne pas posséder la nationalité française. Il l’a demandée plusieurs fois, mais elle lui a, à chaque fois, été refusée parce que c’est un repris de justice. Il n’est détenteur que d’une carte de séjour renouvelable qui pourrait lui être retirée.

Comme vous, des familles des victimes ont déposé plainte contre la DCRI…

J’ai porté plainte pour connaître la vérité sur l’assassinat de mon fils et eux, de leur côté, veulent savoir pourquoi et comment leurs enfants ont été tués. J’ai entendu dire qu’eux-mêmes ne croyaient pas trop que Mohamed soit réellement l’assassin. Puisque les responsables de la DCRI disent qu’ils savaient que c’était lui le tueur des trois militaires, pourquoi, alors, ne l’ont-ils pas arrêté avant qu’il ne tue les trois élèves de l’école juive ? Ces responsables ont prétendu que mon fils Mohamed avait passé plusieurs communications à l’étranger. Pourquoi ne l’ont-ils pas appréhendé à ce moment-là ? Il y a aussi cette histoire d’Afghanistan dont je n’étais pas au courant. Sa mère, elle, savait. Comment s’est-il procuré le visa ? A son retour d’Afghanistan, la police s’est présentée chez sa mère et lui a demandé d’informer Mohamed qu’il devait se présenter au commissariat de Saint-Etienne. Chose qu’il a faite. Après un court interrogatoire, il a été relâché. Puisque la police était au courant de son voyage, pourquoi ne l’a-t-elle pas arrêté ? S’il avait été mis en prison, il n’aurait pas tué tous ces gens.

Que diriez-vous aux familles des victimes si vous les rencontriez ?

Je leur dirais que si mon fils était véritablement l’assassin de tous ces innocents, c’est qu’il y a été poussé. Si ce n’est pas lui, je m’en remets à Dieu pour lui rendre justice.

Avez-vous cru dès le départ que votre fils était innocent ?

Au début, je croyais que c’était lui l’assassin. Mais chemin faisant, et à la lumière des premiers éléments de l’enquête, je commence à croire que mon fils n’a rien à voir avec les tueries de Toulouse.

Soyez plus clair…
Comment admettre qu’un jeune homme de 23 ans ait le courage de tuer trois militaires et des enfants avec lesquels il n’a aucune relation et rentre chez lui pour dormir en toute tranquillité, comme si de rien n’était ? C’est impossible. Le premier réflexe d’un criminel c’est de s’assurer que personne ne l’a reconnu et d’aller se réfugier quelque part. C’est une évidence, à mon sens. Je crois qu’il s’agit plutôt d’un plan ourdi pour soutenir la campagne électorale de Sarkozy. Les artisans de ce plan ont utilisé Mohamed à qui ils ont endossé toutes ces tueries. La cote de Sarkozy n’avait-elle pas grimpé dans les sondages ? Un autre fait non négligeable : la dame française, qui dit avoir vu l’assassin des militaires, a bien dit que l’assassin était blanc de peau, corpulent et avait une marque sur le visage. Pourquoi les enquêteurs n’ont-ils pas pris ce témoignage en considération ?

A ce point vous êtes certain que ce n’est pas votre fils qui a commis tous ces meurtres ?

Avec tous les faits qui sont apparus durant l’enquête, ce ne peut pas être mon fils le coupable.

Qu’advient-il d’Abdelkader et Souad ?
Abdelkader est en prison injustement. C’est un homme pieux qui n’a jamais eu de problèmes. La justice aurait pu lui accorder la liberté provisoire, au lieu de le maintenir ainsi derrière les barreaux. Je savais que mes enfants étaient sous surveillance. Ils n’avaient rien à voir avec le FIS même si leur accoutrement peut prêter à équivoque. Souad porte le jilbab (voile intégral) et c’est ce qui lui a valu d’être placée sous surveillance. D’ailleurs, elle a eu beaucoup d’autres soucis. Elle m’a raconté qu’elle avait été inquiétée par les autorités espagnoles alors qu’elle se rendait en Espagne. Je lui ai conseillé de retirer son voile aux frontières et de ne le remettre qu’une fois qu’elle aura passé la frontière, mais elle refusait catégoriquement.

Avez-vous sollicité la justice française pour accorder à votre fils Abdelkader la liberté provisoire ?

J’aimerais que la justice le fasse. Si réellement il est coupable de quoi que ce soit, l’enquête le révélera. Je ne comprends pas pourquoi il a été emprisonné injustement, d’autant que son avocat a prouvé qu’il était innocent de toutes les accusations qui ont été portées contre lui.

Des indiscrétions parlent d’un probable abandon des poursuites. Est-ce vrai ?

Non, ce n’est pas vrai. Je vais poursuivre la police française jusqu’à mon dernier souffle. Je suis prêt à tout perdre pour que la vérité éclate. Je poursuivrai les assassins de mon fils jusqu’au bout.

Interview réalisée par Mohamed El-Ghazi

Comment (15)

    syriano
    31 janvier 2013 - 16 h 20 min

    Merah etait un agent de la
    Merah etait un agent de la DCRI,qui avait fait plusieurs voyage en israel,c’etait un jeune qui a été manipulé par les services secrets francais.
    Mohamed Sifaoui est tout sauf un journaliste,il est d’une malhonneté qui n’a point d’egal que l’infini.
    Une crapule,vermine,a la solde des sionistes,voila ce qu’est mohamed sifaoui…un chien de l’humanité,c’est une expression car en realité le chien a plus de dignité que cette homme qu’est sifaoui




    0



    0
    Anonyme
    20 novembre 2012 - 8 h 17 min

    Toute la France est le Monde
    Toute la France est le Monde sait que le Tueur au Scooter est de Type Europeen , et que Mohamed est Innocent d’apres les Temoins des Meurtres .Corpulent , yeux Bleux Cicatrice …ect . La France sait au travers dfe tous les Elements de l’Affaire que c’est Un Coup Monte’ Politico Electoraliste. Pour reelir Sarkosy ,et que Mohamed est un element exterieur a l’Affaire est introduit pour lui faire porter le chapeau .




    0



    0
    Anonyme
    15 novembre 2012 - 22 h 10 min

    Courage Mr Merah, nous sommes
    Courage Mr Merah, nous sommes avec vous et votre famille! C’est le prix a payer quand on est musulmans et qu’on tient a sa religion. Cela est tombé sur Mohamed mais ça aurait pu etre n’importe lequel d’entre nous!
    Quant a votre fils Abdel Ghani, qui ne mérite no son nom ni son prénom, sachez que meme Le Prophete Nouh que la paix soi sur Lui, avait un fls que le deluge a noyé. Ce mauvais fils paiera pour avoir vendu sa famille et surtout ses parents, chose que meme les non-musulmans ne font pas!
    Salam et qu’Allah vous renforce dans votre foi et votre détermnation! Amin!




    0



    0
    Omar
    13 novembre 2012 - 14 h 04 min

    Ya França wech raki rafda
    Ya França wech raki rafda !!!!!!!!!!!!!




    0



    0
    Times
    13 novembre 2012 - 13 h 35 min

    Merci beaucoup pour les
    Merci beaucoup pour les journalistes ( animateurs) de ce site, la censure est très modérée et je reconnais que je suis content de ne pas voir certains mots écrits par publié. On ne doit même pas parler de censure mais … d’éducation, on en manque tous un peu merci pour votre professionnalisme.
    Pour une fois qu’on ralle pas quand on est « censuré » !




    0



    0
    PICARD
    12 novembre 2012 - 21 h 29 min

    Quel taré celui-là ! Il
    Quel taré celui-là ! Il mériterait d’être enfermé (à défaut de mieux)en asile psychiatrique, lui et tout le reste de sa progéniture malfaisante !




    0



    0
    Times
    12 novembre 2012 - 19 h 11 min

    Une affaire
    Une affaire « franco-française » le langage du « moudjahid » de pacotille ! ce tpe de propos ne vient comme ça, ne sort pas comme ça de ,certaines bouches qui paraissent naïves. Elles sont dues aux réactions irresponsables et lâches du régime d’Alger.
    Oui, Mohamed Merah était un assassin sans honneur beaucoup de personnes algériennes comme moi le méprisent mais en aucun cas, j’irai jusqu’à dire qu’il n’est pas Algérien comme ce fut le cas du régime du FLN qui a lâchement refusé à ce qu’il soit enterré en Algérie comme l’avait souhaité ses parents. Oui c’est ce régime pourrie qui invite et reçoit Zidane au plus haut niveau pour le décorer comme Athir qui a refusé à ce que Mohamed Merah soit enterré en Algérie. Zidane est beau sait parler en plus il joue au ballon devant des millions de gens comme personne ne peut le faire, sauf que tous les algériens ne peuvent pas être  » des réussites » parmi eux on doit accepter qu’il ait comme partout des « Brebis galeuses ». Moi c’est ce père (…) qui me dégoute son fils Mohamed est arrivé là ou on arrivera tous un jour.




    0



    0
    Ibn Khaldoun
    12 novembre 2012 - 15 h 40 min

    Ce Papa dit vrai, seulement
    Ce Papa dit vrai, seulement c’est que son fils était manipulé par le Mossad et non la DCRI. Pour la DCRI il se trouve que le  »Hassen » qui était en contact avec lui.
    2) Les intégristes islamistes ou la Qaida n’agit pas par une seule personne, jamais, et n’opérait jamais dans leur lieu de repli, leur ville. Cependant le coup est à 100 pour cent du Mossad qui a préparé et manipulé le tueur pour bien sûr faire peur aux français et les inciter à revoter Sarko!

    Quant aux tués juifs, ils ont été bien sélectionnés par le Mossad, ils font parti d’une famille banni par Israël, à cause de sa modération et respect des Palestiniens.




    0



    0
    Hassan
    12 novembre 2012 - 12 h 29 min

    M Merah,
    quand on a divorcé 2

    M Merah,
    quand on a divorcé 2 fois et mal elevé 15 gamins, on est mal placé pour demander à ses fils de venir s’occuper de leur vieux père.
    Certains de vos enfants sont des voyous.
    Et vous osez parler de respect ??




    0



    0
    Anonyme
    12 novembre 2012 - 12 h 12 min

    interview débile
    interview débile




    0



    0
    Anonyme
    12 novembre 2012 - 10 h 14 min

    C’est une affaire franco
    C’est une affaire franco française, laissez l’Algerie en dehors de tout cela.




    0



    0
    LE PATRIOTE
    11 novembre 2012 - 19 h 54 min

    une bonne partie de la classe
    une bonne partie de la classe politique que ce soit de gauche
    ou de droite n arrive pas a se défaire du complexe de la perte du paradis perdu ( L ALGÉRIE)de ce fait chaque algérien qui ne reniera son algerianite sera sujet a des problèmes crées de
    toutes sortes par les différentes institutions françaises
    sur le territoire français ou en Algérie ou existent des
    lobbys intras et extras




    0



    0
    chark
    11 novembre 2012 - 19 h 21 min

    Trop tard Mr Merah ! votre
    Trop tard Mr Merah ! votre fils à été manipulé , utilisé à des fins pré-électorale française puis tué comme un vulgaire « lapin  » au profit exclusif de sarko-nazi , Hélas votre fils ne reviendra plus jamais mais les basses besognes des franco-sionistes risquent fort de se répété tant qu’il y aura en france des maghebins facilement manipulable par la dcri !




    0



    0
    love and peace
    11 novembre 2012 - 15 h 52 min

    Que dire alors de cette

    Que dire alors de cette histoire d’école juive ?

    D’abord, que les juifs ont trop menti, que plus personne ne les croit, ils ne doivent s’en prendre qu’à eux-mêmes. Ensuite, nous dirons qu’un attentat juif est assez simple à reconnaître, ils sont de deux types :

    – TYPE 1 : il n’y a que des victimes non juives, et aucune, ou un nombre ridicule de victimes juives, comme pour le 11 septembre, et comme pour la rue Copernic qui avait fait dire à juste titre à Raymond Barre « le lobby juif est capable de monter des opérations indignes ».

    – TYPE 2 : ce sont des bobards, des coup-montés, des escroqueries, comme l’affirment les révisionnistes à propos de la shoahnanas. Pour preuve, ils sont soit invérifiables par des lois mémorielles, soit invérifiables par les faits, en l’occurence, témoins uniquement juifs, autopsie uniquement juive, enterrement uniquement juif.

    Maintenant, la question est de savoir si la DCRI est un amassis d’idiots capables de laisser en liberté un dangereux assassin travaillant pour elle, ou au contraire, un concentré de fins profilers cultivant un vivier d’informateurs jugés relativement inoffensifs mais forts utiles. A votre avis ? Et pourquoi avoir attendu les éléctions pour faire une descente dans les « milieux islamistes » ? Coincidence ?

    Pour en finir l’entuberie juive sur les « minorités »

    Avez-vous noté la paradoxe dans le discours de la juiverie : nous devrions tenir compte des minorités, mais curieusement, ces mêmes juifs sont contre le scrutin proportionnel qui permettrait de faire en sorte que les élus (députés, conseillers municipaux…) reflètent le plus équitablement possible la diversité des opinions des électeurs.

    Merah : pourquoi vous me tuez (…) je suis innocent ?

    L’avocate algérienne mandatée par le père de Mohamed Merah pour porter plainte contre le Raid, a affirmé dimanche à Alger détenir des preuves de «la liquidation» du « tueur » de Toulouse.

    «Nous détenons deux vidéos identiques de 20 minutes chacune dans lesquelles Mohamed Merah dit aux policiers « pourquoi vous me tuez? » (…) « je suis innocent »», a déclaré lors d’une conférence de presse Me Zahia Mokhtari, qui devrait se rendre en France dans les jours à venir pour déposer plainte devant la justice française.

    Manipulé par les services secrets Français

    «Des personnes au coeur de l’événement, et qui voulaient que la vérité éclate, m’ont remis ces vidéos», a ajouté l’avocate. Elle a précisé qu’elle en réservait la «divulgation» à la justice française et insisté sur leur authenticité. Sollicité par l’AFP, le ministère de l’Intérieur français n’a fait aucun commentaire.

    Selon Me Mokhtari, «Merah (Mohamed) a été manipulé et utilisé dans ces opérations par les services français et a ensuite été liquidé pour que la vérité ne voie pas le jour».

    Mohamed Merah avait demandé à parler avec la presse

    Elle a indiqué qu’elle remettrait à la justice française «une première liste de trois noms, ceux d’un responsable des services français et de deux autres personnes de nationalités différentes qui «travaillaient» avec Mohamed Merah pour qu’elles soient entendues dans cette affaire».

    Selon l’avocate, les vidéos circulant sur la mort de Merah sont des montages.

    Selon elle, Mohamed Merah «avait demandé à parler avec la presse mais cela lui avait été refusé».

    Des avocats français «veulent nous aider», a ajouté Me Mokhtari, sans citer de nom. Elle a ajouté avoir «confiance en la probité et l’impartialité de la justice française».

    Source : fr.news.yahoo.com

    RTBF : Merah indicateur de la DCRI et bobard de Sarkozy

    Dans la vidéo de la RTBF , Merah, indicateur de la DCRI, suivi de Sarkozy porte-parole des juifs, juif lui-même, qui nous « rappelle » que « le tueur » aurait envoyé à Al Jazeera une vidéo ou il se serait filmé en train de tuer…

    Ah bon ?
    Et on peut la voir cette vidéo d’Al Jazeera accablante ?
    Et Non !

    Al-Jazeera, la chaine de TV crypto-juive, a « décidé de ne pas diffuser la vidéo », mais on vous assure qu’elle existe et que ce n’est pas un trucage grossier, et vous devez croire les menteurs sur parole.
    tous mes respects au pere qui doit vivre un calvaire et esperant que la veritee fait surface un jour malheuresement j en doute fort vu les tenons du pouvoir en france et la grandeur du sionism




    0



    0
    Times
    11 novembre 2012 - 15 h 23 min

    Nous voilà avec un père qui a
    Nous voilà avec un père qui a abandonné lâchement une femme avec des enfants en bas âge qui ont grandi livré aux bandes des narco-islamistes, pour aller prendre une plus jeune, sans honte, il vient présenter sa face de ….
    Le plus grave, c’est que dans l’atmosphère entretenue par le régime du FLN, dès qu’il s’agit d’une affaire liée à la France, les choses s’emballent et les nationalistes à deux sous et moudjahidines de pacotille montent au créneau sauf que de ce côté ci de la méditéranée, on commence à ne plus répondre par la diplomatie, à des propos souvent insultants, par des … bras d’honneur beaucoup moins fins mais très efficaces pour clouer le bec à ceux, de l’autre côté ne cessent de mettre sur le tapis, l’éternel conflit  » colonisé – colonisateur ».

    Votre fils, monsieur est une honte pour l’Algérie et l’Afrique du nord. Comment défendre un monstre qui a assassiné 6 personnes en quelques heures dont 2 enfants à l’interieur même de leur école. En France, la justice est réellement indépendante, vous n’avez qu’à la saisir sérieusement avec de vrais avocats et non des inconnues qui viennent nous faire leur cirque avec des tenues islamique dans un tribunal d’un état laïque. Vous pouvez vociférer comme ça sur le sort de votre assassin de fils, et trouver quelques personnes qui appuieraient, pour une raison ou une autre, vos « thèses » mais ce que vous ignorez c’est ce que pensent la « communauté » nord Africaine de vous et de votre fils assassin.
    Heureusement que Abdelghani est là pour nous rappeler que si dans la famille il a des terroristes assassins aussi, et c’est rassurant, des hommes et sans doute des femmes ( même réduites au silence par l’ambiance ) qui méritent le respect.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.