Plusieurs arrestations pour commercialisation de stupéfiants

Plusieurs arrestations ont été opérées par les brigades de la Gendarmerie nationale la semaine écoulée, à travers certaines wilayas du pays pour, notamment, commercialisation de stupéfiants et contrefaçon de monnaie, ont indiqué samedi les services du commandement de la Gendarmerie nationale dans un communiqué. Dans le sud du pays, à Ouargla, les gendarmes ont découvert, lors de la constatation d'un accident matériel de la circulation, 1 013,7 kg de kif traité à bord d'une camionnette, indique la même source qui précise que le conducteur avait pris la fuite. A Maghnia, dans la wilaya de Tlemcen (ouest du pays), après enquête, les services de la gendarmerie ont procédé à l'interpellation de 4 individus, dont une femme, qui ont été présentés, par la suite, devant le procureur de la République près le tribunal local. Parmi ces quatre personnes, trois ont été placées sous mandat de dépôt et la quatrième sous contrôle judicaire, précise la même source. A Sétif (est du pays), les gendarmes ont interpellé, mardi, à hauteur de la cité universitaire Mohamed-Debaghine, trois étudiants africains en possession d'un appareil et de produits chimiques servant à confectionner de faux billets de banque. Ils ont été, par la suite, présentés devant le procureur de la République près le tribunal local, pour faux et usage de faux en attendant de les faire comparaître devant la justice, indique le communiqué. A Aïn Témouchent (ouest), les gendarmes de la section de sécurité et d'intervention du groupement territorial, en patrouille dans la forêt Nedjma, commune de Ouled-Boudjamaâ, ont récupéré un sac contenant 30 kg de kif traité. Une enquête a été ouverte par les gendarmes de la brigade de Ouled-Boudjamaâ, ajoute le communiqué.
R. N.
 

Comment (2)

    icosium
    10 décembre 2012 - 23 h 32 min

    la kabylie est un territoire
    la kabylie est un territoire qui se trouve en algerie que je sache donc acccesible a toute algerien, commencer pas ceux qui font du proselytisme evangeliste et apprener la tolerence envers les autres.




    0



    0
    Times
    9 décembre 2012 - 7 h 55 min

    ça serait bien si on arrêtait
    ça serait bien si on arrêtait aussi ceux qui font du prosélytisme islamiste, ceux par exemple qui viennent de toute l’Algérie et sillonnent la Kabylie avec des cartes délivrées par les préfets, accrochées au cou et que ces mercenaires du spirituel présentent constamment aux gens qui leur reprochent de venir en Kabylie les saouler (…) ! avec leur religion de violence.
    Quelle différence y a t-il entre cette catégorie d’individus que dénonce l’auteur de cet article et ces individus qui sévissent en Kabylie depuis une dizaine d’années maintenant ?

    Heureusement que la Kabylie est vaccinée contre ce stupéfiant le pire de tous ! C’est une levure qui ne monte pas elle ne prend pas mais elle sent mauvais et sa phase de pourrissement est longue avant de disparaître.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.