Sit-in des travailleurs du chantier du métro d’Alger

Plusieurs dizaines de travailleurs du chantier de l’extension de la ligne 1 du métro d’Alger se sont rassemblés ce matin devant la place des Martyrs à Alger. Ces travailleurs se sont mobilisés pour dénoncer leurs conditions de travail de plus en plus difficiles. Parmi les points évoqués lors de ce rassemblement, les heures supplémentaires de plus en plus importantes à cause de la nécessité de faire avancer le projet et le terminer dans les délais fixés. « Nous travaillons presque régulièrement 12 heures par jour. Au fil des mois, ce rythme est devenu infernal et insupportable. Le comble est que nous ne sommes pas rémunérés en conséquence et les moyens de compensations mis à notre disposition restent insuffisants. Nous voulons ainsi alerter les autorités sur nos conditions de travail », explique l’un des manifestants. Ce dernier assure que ce rassemblement n’aurait pas été tenu si les responsables de l’entreprise en charge de la réalisation de cette extension s'étaient montrés réceptifs quant à leurs revendications et nombreuses réclamations. Ces travailleurs «invisibles» souffrent de ces conditions de travail dans le tunnel du métro d’Alger. Les travaux de la deuxième extension du métro d’Alger d’une longueur de 1,6 km, allant de la Grande-Poste à la place des Martyrs ont été lancés en 2010 pour une durée de 44 mois. Les travaux sont menés par un groupement brésilo-portugais.
Sonia B.

Comment (2)

    anonymos
    10 décembre 2012 - 8 h 34 min

    Il n’y a pas que les
    Il n’y a pas que les travailleurs de l’entreprise du métro qui souffre pratiquement toutes les entreprises étrangères exploite nos ressources humaines sans payé ce qu’il leur aient dû personnellement j’ai travaillé dans une entreprise italienne, on travaillé 66 heures au minimum par semaine et la rémunération ne suivait pas le volume horaire, sans parler du fait que si tu réclame tes droits tu es licencié, alors franchement faire un sit in ne va aboutir à rien.




    0



    0
    Babar
    10 décembre 2012 - 5 h 33 min

    Shenzhen, Chine du Sud, un
    Shenzhen, Chine du Sud, un modeste village de pauvres pecheurs en 1980…pres de 30 millions d’habitants, une des ville les plus prosperes de Chine, grace au reve de Dong Xia Ping (chaque jeunes ingenieurs/managers le remercient de les avoir guide vers la prosperite, entre apartments de luxes, grosses cylindres Allemandes ou Japonaises, iPhone4s ou Macbookpro, vacances a Paris ou etudes universitaires a Pekin ou Sydney/Australie).
    Le metro de Shenzhen, etait en construction en 2000…depuis, plus de 5 lignes longues de 20km, et + de 25 stations, portes vitres pour plus de securite avant d’acceder au rames de metro de+150m de long X 3m de largeMade in Australia (qualite toute Protestante, bien superieur au bas de gamme Francais/Renault/Peugeot/RATP/Airport Paris, cher aux meters1/2 d’Oujdha via le fameux Bac+shisha)…proprete assure par une equipe toujours presente, ainsi qu’une securite/modernite via des agents de securities formes a un acceuil moderne!
    Les bonnes manieres sont enseignees via des ecrans video…tout ceci sans bruit, en moins de 10 ans!!!
    Un exemple de plus en plus critique par les decideurs franco-algerois de la RATP-Algerie!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.