Ce qu’il faut savoir sur le nouveau programme AADL

Beaucoup de lecteurs nous ont écrit pour demander plus d’informations sur la procédure à suivre pour l’actualisation des dossiers de souscription au nouveau programme location-vente, lancé en septembre dernier par le gouvernement Sellal. A chacun, bien sûr, sa position et sa situation. Pour répondre aux interrogations de nos nombreux lecteurs, nous avons jugé utile de revenir sur le contenu de ce nouveau programme qui suscite beaucoup d’intérêt tant la question du logement occupe une place capitale dans la vie des Algériens. Ainsi, selon les informations recueillies auprès de responsables en charge du «nouveau plan de logement», le nouveau programme de 150 000 logements sera officiellement et physiquement lancé dès le 2e trimestre 2013. C’est un programme national. Les quotas de chaque wilaya seront fixés prochainement en fonction de la demande. Les nouvelles souscriptions à ce programme seront ouvertes au public avant la fin du premier trimestre 2013. Ceux qui ont souscrit à ces programmes location-vente dès 2001 et n'ont pas procédé au paiement de l'apport initial de 10% doivent actualiser leurs dossiers d’ici la fin de l’année. Pour ce faire, le concerné doit se présenter au niveau de l’agence muni de quelques documents obligatoires à savoir la dernière fiche de paie, un certificat de résidence et un engagement sur l’honneur prouvant que l’intéressé n’a bénéficié, depuis, d’aucune autre aide de l’Etat. Ces pièces doivent être datées de moins d’un mois. Si le concerné n’est pas en Algérie et n’est pas en mesure de se présenter lui-même à l’agence, il peut se faire représenter par un proche. Les Algériens résidant à l’étranger sont soumis aux mêmes conditions de souscription et doivent fournir les mêmes documents. Sauf que la priorité est accordée aux citoyens installés en Algérie. Les personnes ayant souscrit au programme de 2002 sont également concernées. Cette catégorie de souscripteurs fait aussi partie des prioritaires. A travers l’actualisation des dossiers, l’AADL s’attelle, en effet, à l’assainissement du fichier des souscripteurs et à l’élimination de ceux qui ont déjà bénéficié de l’aide de l’Etat. Des vérifications sont automatiquement opérées pour détecter d’éventuels fraudeurs. Cette opération d’assainissement et de vérification devra être close le 31 décembre courant. Ceux qui ne se manifesteront pas durant cette période pour actualiser leurs dossiers risquent d’être déclassés. Autrement dit, leurs dossiers ne feront plus partie des prioritaires. Le respect des délais est donc important. Dès 2013, l’AADL accueillera de nouveaux dossiers. En cas de besoin, le gouvernement pourra augmenter la capacité de réalisation, pour peu qu’il y ait des terrains appropriés à la construction des logements AADL, qui sont souvent bâtis sous forme de tours d’une dizaine d’étages. Révisé à la hausse, le prix de ce type de logement sera de 3,5 millions de DA.
Sonia B. 

Comment (196)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.