RND : Guidoum présidera le prochain conseil national

Le coordinateur national du mouvement des redresseurs du RND, Yahia Guidoum, présidera la prochaine session du conseil national dont la date sera déterminée dans les jours à venir. Les redresseurs le font savoir dans un communiqué rendu public ce matin et signé par Guidoum lui-même. Dans ce communiqué, qui a sanctionné la réunion d’urgence tenue jeudi dernier à Aïn Benian, les redresseurs se félicitent tout d’abord de la démission d’Ahmed Ouyahia de son poste de secrétaire général. Une démission qu’ils considèrent comme une victoire des militants qui se sont battus depuis des mois pour remettre sur les rails le RND. Ils précisent dans ce sillage que la démission d’Ouyahia est, pour eux, effective le jour où elle a été annoncée, soit jeudi 3 janvier. Cela alors que Ahmed Ouyahia avait précisé dans sa lettre de démission – qui est également un message fort aux militants – qu’il restera au poste de SG jusqu’au 15 janvier. Pas question donc pour les redresseurs de laisser à Ouyahia le soin d’organiser le prochain conseil national prévu pour les 17 et 18 janvier. Pour le coordinateur national de ce mouvement, la tenue du conseil national «dépendra des préparatifs». Autrement dit, les redresseurs qui œuvrent à prendre le contrôle du parti n’iront pas à cette session s’ils ne sont pas les chefs d’orchestre. Il est donc très fort probable de voir cette session reportée à une date ultérieure. La session du conseil national permettra, selon le communiqué, d’élire une instance nationale dirigeante du parti jusqu’à la tenue du congrès extraordinaire. Le mouvement de redressement appelle les militants à la sagesse, au calme et à la discipline partisane pour permettre au RND de mieux franchir cette période transitoire. Affirmant qu’ils ne ménageront aucun effort pour réunifier les rangs du parti et combattre les injustices et l’exclusion, les redresseurs soulignent que le RND est à un tournant historique, qui «nécessite la participation et l’implication de tous ses militants et ses cadres ». Les redresseurs assurent dans ce contexte que le changement de direction ne va pas remettre les grands choix politiques du parti comme son soutien au programme du président de la République. Non seulement ils vont continuer à le soutenir, mais ils œuvreront par tous les moyens afin de le concrétiser dans les délais, précisent-ils dans ce communiqué attendu depuis 24 heures.
Sonia B.
 

Comment (4)

    Maysar
    5 janvier 2013 - 19 h 48 min

    Guidoum est le bâton par
    Guidoum est le bâton par lequel Boutef a sonné Ouyahia avec l’aval du DRS !




    0



    0
    TARIK -BAB EL OUED-
    5 janvier 2013 - 18 h 50 min

    ON A CENSURER MON COMMENTAIRE
    ON A CENSURER MON COMMENTAIRE ? POURTANT IL EST OBJECTIF.




    0



    0
    Docteur Farouk HAMZA
    5 janvier 2013 - 18 h 37 min

    Toujours fidèle à la
    Toujours fidèle à la classique manière de procéder aux changements, celle « des coups d’états », mûrement concoctée dans les cercles occultes, dans l’ombre. C’est ainsi, chassez le naturel, il revient au galop! Ni légitimité, ni de légalité à ces redresseurs de tenir une réunion, ils le feront pourtant sans respecter les institutions qu’ils ont mêmes mises sur pied. Au diable les convenances, le protocole, les règles et les règlements, l’éthique, la correction, la politesse même, les apparences, quand il s’agit de pouvoir, « crève donc mon frère », écrivait J.P. Sartre dans « les mains sales ». Tous est permis pour assouvir les basses prétentions et les vils desseins des médiocres. « NORMAL », disent nos jeunes par dépit.




    0



    0
    TARIK -BAB EL OUED-
    5 janvier 2013 - 13 h 31 min

    IL FAUT NOTER QUE YAHIA
    IL FAUT NOTER QUE YAHIA GUIDOUM AVAIT DISPARU DE LA CIRCULATION DEPUIS BIEN LONGTEMPS.MAIS ÉTANT DONNER QUE LA MAISON ALGÉRIE FONCTIONNE COMME UN « AQUARIUM »,ET LORSQUE LE GÉNÉRATEUR D’OXYGÈNE EST EN PANNE ,ON RAMASSE UN CAILLOU DU FIN FOND DE CE MÊME « AQUARIUM » ET ON LE REPLONGE A NOUVEAU POUR CRÉER DES BULLES D’OXYGÈNE POUR LA SURVIE DU SYSTÈME.
    VIVE LA REPUBLIQUE




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.