Autoroute Est-Ouest : 9 stations-service opérationnelles

Neuf stations-service sur les 42 programmées pour l'autoroute Est-Ouest sont déjà opérationnelles, alors que les 33 stations restantes doivent être réceptionnées avant fin 2013, a-t-on appris lundi auprès de Naftal. Ces stations-service sont implantées dans les wilayas de Relizane, Sidi Bel-Abbès, Sétif et Bordj Bou-Arréridj avec deux stations chacune ainsi qu'une station dans la wilaya de Chlef, a précisé à l'APS le directeur de la communication de Naftal, Djamel Cherdoud. Les stations réceptionnées «disposent de toutes les commodités nécessaires pour le confort de leurs utilisateurs, notamment les distributeurs automatiques de billets (DAB), les boutiques, les aires de repos et les cafétérias», outre les distributeurs de carburants. Ces stations-service sont par ailleurs alimentées par l'énergie solaire produite à partir de panneaux photovoltaïques, tandis que les distributeurs de carburants sont équipés de kits de récupération de vapeur afin d'éviter sa propagation dans l'air «par souci de préserver l'environnement», a-t-il précisé. Les stations restantes du programme destiné à couvrir toute l'autoroute Est-Ouest, qui s'étend sur plus de 1 200 km, doivent être réceptionnées avant fin 2013, a affirmé M. Cherdoud. L'entreprise Naftal, chargée de la distribution de carburants et pneumatiques, s'est vu attribuer en 2010 la réalisation et l'exploitation des 42 stations-service programmées pour l'autoroute. Le choix d'un opérateur algérien public pour réaliser ces stations est une décision «stratégique» qui vise à «sauvegarder la souveraineté nationale», avait souligné en novembre dernier le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul. «Nous avions décidé de recourir au gré à gré, car un appel d'offres aurait pris au moins 3 ans, et les travaux ne seront ainsi lancés qu'en 2014. En outre, les opérateurs algériens n'avaient aucune chance devant les grandes firmes mondiales dans ce domaine. Il était hors de question de confier la gestion d'un axe routier majeur et stratégique à des étrangers», expliquait le ministre. La Société nationale de génie civil et bâtiment (GCB), filiale de Sonatrach, a été chargée d'assurer pour le compte de Naftal la réalisation des travaux de terrassement et de viabilisation de ces stations services.
R. N.
 

Commentaires

    Anonyme
    7 janvier 2013 - 10 h 57 min

    42 stations au meme désign ce
    42 stations au meme désign ce n’est qu’en algerie que l’on peut voir cela




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.