Le Groupe Cevital lance une expérience inédite

L’université Corporate Cevital a été lancée hier par Issad Rebrab, président-directeur général et fondateur du Groupe Cevital, au cours d’une cérémonie qui s’est tenue à la salle de conférences de Hyundai Motors Algérie. C’est une première dans le genre en Algérie. Elle formera les gestionnaires algériens dont Cevital a besoin pour la poursuite de sa stratégie. L’ambition du Groupe est de faire de cet établissement, qui est considéré comme levier de management, «une pépinière à fort potentiel pour les cadres », lit-on dans le communiqué de Cevital dont Algeriepatriotique a obtenu une copie. Lors de son intervention, à l’occasion du lancement de ce projet, M. Rebrab a fait savoir que «l’objectif du Groupe est de mettre les compétences managériales aux standards internationaux et de se doter, partant, de ressources nécessaires pour assurer sa pérennité». Il a tenu à préciser que «cette université est à coup sûr un acquis pour tous les cadres du Groupe». M. Rebrab a fait observer qu’«au sein du Groupe Cevital, nous avons compris dès le départ qu'au-delà des ressources financières qui s'empruntent, de la technologie qui s'achète, l'humain est et sera toujours le capital précieux et primordial qui se projette dans la durée». Pour concrétiser ce projet d’envergure, le Groupe Cevital a choisi comme partenaire la firme canadienne R3D, une firme de consultation intégrée conjuguant conseils stratégiques, gouvernance, gestion de projets et transformation d'entreprise. Cette initiative qui entre dans le cadre de la politique des ressources humaines adoptée par le Groupe Cevital est basée sur trois axes : l'acquisition des meilleurs talents, le développement permanent des compétences, la reconnaissance et la rétribution des meilleurs contributeurs.
R. E.
 

Comment (6)

    Anonyme
    22 avril 2013 - 22 h 46 min

    oui cest bien d’avoir des
    oui cest bien d’avoir des genie dans lentreprise mais sans des maçon des plombier ou des electrecien tu batiras rien

    kim
    15 janvier 2013 - 19 h 58 min

    merci mr REBRAB vous au
    merci mr REBRAB vous au moins vous pensez a l’avenir

    Mansour
    15 janvier 2013 - 18 h 59 min

    Au moins vous votre argent
    Au moins vous votre argent est « hallal » au sens positif du terme et il ne se perd pas dans les méandres de la « rachoua »,du laisser-aller et du travail mal fait même s’il est refait 10 fois.

    Anonyme
    15 janvier 2013 - 16 h 49 min

    voila lexemple a suivre en
    voila lexemple a suivre en algerie.

    Farid_As10
    15 janvier 2013 - 16 h 34 min

    une façon comme une autre
    une façon comme une autre pour blanchir son argent pfffffff srâk enta et le regime qui te protège.

    Anonyme
    15 janvier 2013 - 14 h 26 min

    Bravo Monsieur Rebrab,
    Trés

    Bravo Monsieur Rebrab,
    Trés belle initiative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.