Mali : près de 150 000 réfugiés et 230 000 déplacés

Le nombre de réfugiés chassés par le conflit au Mali approche les 150 000 personnes dans les pays voisins, a indiqué mardi le Haut-Commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR), et le nombre de personnes déplacées dans le pays est proche de 230 000, a précisé le bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha).

Le nombre de réfugiés chassés par le conflit au Mali approche les 150 000 personnes dans les pays voisins, a indiqué mardi le Haut-Commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR), et le nombre de personnes déplacées dans le pays est proche de 230 000, a précisé le bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha).
Le HCR a enregistré 144 500 réfugiés en provenance du Mali, dont 54 100 en Mauritanie, 50 000 au Niger, 38 800 au Burkina Faso et 1 500 en Algérie, a indiqué un porte-parole à Genève.
Il a enregistré l'arrivée au Niger de 450 personnes déclarant fuir les opérations militaires les 11 et 12 janvier. Au Burkina Faso, 309 réfugiés sont arrivés ces derniers jours et en Mauritanie 471, en majorité des femmes et des enfants. Pour l'Ocha, le nombre estimé de déplacés au 14 janvier était de 229 000 personnes, soit 30 000 personnes de plus depuis la reprise des combats. A Konna, 5 000 personnes (la moitié de la population) ont fui la ville en traversant le fleuve Niger, selon la Commission sur les mouvements de population au Mali, qui admet avoir des difficultés à avoir des sources absolument fiables.
Par ailleurs, le Programme alimentaire mondial (PAM), qui distribue de la nourriture au Mali via neuf ONG, a souligné qu'il lui manque un financement de 129 millions de dollars (97 millions d'euros) pour répondre aux besoins, soit 94% des financements requis pour 2013, a indiqué une porte-parole de l'organisation. En 2012, le PAM a fourni une aide à 1 200 000 personnes affectées par le conflit malien, dans le pays et les pays voisins.
Dans ses prévisions de budget pour 2013, l'ONU a dit en décembre avoir besoin de 370 millions de dollars, soit 73% de plus qu'en 2012, pour aider 4,29 millions de personnes.
R. I.
 

Commentaires

    Ghorab zouaoui
    15 janvier 2013 - 15 h 43 min

    les français sont des hommes
    les français sont des hommes car ce qu’ils font au mali c’est le travail de l’Algérie et comme on as des nénettes qui nous gouvernent voila le résultat parce que ils ont peur de perdre leur poste on as des moyens militaires efficaces mieux que la France on connais très bien le terrain mais malgré ça on attend que le sahel devient un 2eme Afghanistan on préfère le dialogue mais avec qui dialoguer? je suis vraiment déçu de cette politique des peureux nous avons besoins des hommes en Algérie pas de vieillards de l’ancienne époque




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.