Enrico Macias appelle à voter pour l’extrême droite en Israël

A la veille des élections législatives en Israël, le chanteur franco-israélien Enrico Macias appelle à voter pour la coalition de droite et de l’extrême droite incarnée par l’actuel Premier ministre, Benyamin Netanyahou. Intervenant dimanche sur la chaîne israélienne Guysen TV, cet enfant de Constantine vante les qualités politiques de Benyamin qu’il qualifie de véritable chef qu’il faut pour son pays Israël. «Tous les Israéliens sont des frères, que ce soit les élus politiques ou le peuple. Mais comme dans notre histoire, il faut toujours un chef et qu’Israël a démontré que la démocratie est toujours présente dans notre pays, je considère que Netanyahou est vraiment le chef qu’il faut pour Israël, il a l’étoffe pour cela, sans manquer de respect à ses concurrents», a-t-il martelé. Enrico Macias fait partie des soutiens indéfectibles à l’Etat israélien. Il approuve sa politique qu’il n’a d’ailleurs jamais critiquée même lorsque son armée massacrait des enfants palestiniens à Ghaza. Même avec un tel engagement pour Israël, Enrico Macias espère toujours revenir dans son pays natal, l’Algérie. Il affirmait en novembre 2012 dans un entretien accordé à l’AFP qu’il vivait «très mal» cet éloignement de l’Algérie.
S. B.
Voir vidéo dans galerie vidéo
 

Comment (37)

    Anonyme
    20 janvier 2014 - 17 h 44 min

    La prise de position d’Enrico
    La prise de position d’Enrico Macias en tant que Franco-Israélien a pour unique objet les élections législatives en Israël.
    Certes ces élections sont éventuellement susceptibles de remettre en cause ou pas la politique israélienne concernant les relations d’Israël avec ses voisins Palestiniens.

    Mais en quoi cela concerne-t-il les algériens ?

    Pourquoi l’engagement d’Enrico Macias pour le Premier ministre Benyamin Netanyahou devrait-il constituer un obstacle à son retour pour une visite dans son pays natal?

    Quand est-ce que les algériens, ou les arabo-musulmans d’une manière plus générale, seront-ils enfin capables de se sentir solidaires d’une cause autrement que lorsqu’il s’agit de se mobiliser contre les juifs et/ou Israël ?

    Houari Boumédiène déclarait en son temps :
    « Nous ne pouvons être plus Egyptiens que les Egyptiens, plus Syriens que les Syriens et plus palestiniens que les Palestiniens ».

    Ouardi
    16 janvier 2014 - 9 h 59 min

    On oublie de mentionner que
    On oublie de mentionner que quand les nostalgiques colons du Maghreb (juifs ou autres) parlent de ces pays (Maroc, Algérie, Tunisie), c’est pour les pays (beauté, richesse, …)et non pour les maghrébins, ils aimeraient bien y retourner sans croiser les autochtones et si c’était possible, ils aimeraient bien virer tous les maghrébins en les envoyant je ne sais où et profiter de leur belles et généreuses terres.

    Laetizia
    16 janvier 2014 - 0 h 11 min

    Je lui conseille de faire un
    Je lui conseille de faire un tour au parc des buttes-chaumont (paris 19e ardt): les falaises, les ponts, le pavillon du belvédère, l’étang (le ruhmel) tout y est,, une copie de Constantine, l’inégalable!

    Anonyme
    15 janvier 2014 - 14 h 36 min

    Par Privateer 33 (non
    Par Privateer 33 (non vérifié) | 14. janvier 2014 – 17:27

    Juif sépharade oui mais pas juifs berbères cela n’existait pas, les amazighes ont embrassé l’islam très difficilement et encore, ils étaient profondément athés, la religion juive n’a jamais pu s’incruster au sein des populations amazighes, elle provient d’ailleurs : Espagne, du Moyen Orient, puisque les juifs du Moyen Orient d’origine arabe sémite, sont passés par l’Egypte pour rentrer en Afrique du Nord quand ils ont été chassés par les romains. Les amazighes athés n’étaient pas des fanatiques religieux comme les juifs, les juifs l’ont toujours été.

    djazair
    15 janvier 2014 - 10 h 01 min

    Bonjour;
    Ce personnage c’est

    Bonjour;

    Ce personnage c’est un « povetype »ce n’est qu’un petit larbin lui et sa communauté aux mains de marionnettistes,qui sont les rothschild et ce ci depuis 1830.

    SALUTATIONS

    souad
    15 janvier 2014 - 8 h 15 min

    Contrairement à nos patriotes
    Contrairement à nos patriotes à 2 centimes,Enrico macias est un véritable patriote qui aime son pays israel,lui ne participe pas à la dilapidation des richesses de son pays,au contraire il donne à son pays,de son temps et de son argent,même si on le deteste,n’empêche qu’il est respectable.

    Privateer 33
    14 janvier 2014 - 16 h 27 min

    Ghenassia n’a jamais été ni
    Ghenassia n’a jamais été ni pied-noir ni membre de l’OAS et n’a jamais assassiné personne si ce n’est la société française aujourd’hui, c’est un « Français Crémieux » du nom de ce ministre du XIXe siècle (de son vrai nom JAKOB) qui attribuait la nationalité française à tous les juifs, berbères, séfarades d’Algérie, première injustice par rapport à la population musulmane !
    Sa vraie patrie, c’est Israël, qu’il y parte et qu’il y reste !

    algerienmeskine
    14 janvier 2014 - 14 h 02 min

    le probleme, c’est comme l’a
    le probleme, c’est comme l’a dit macias lui meme,les politiques israéliens sont tous freres,leur rapports avec les palestiniens seront toujours les memes(assassinats,emprisonnements,oppression, colonisation)
    donc pour macias son choix repose sur d’autres criteres,peut etre familliaux meme!!!!

    tonnerre
    14 janvier 2014 - 12 h 11 min

    @elkhayam plutôt el khaein:De
    @elkhayam plutôt el khaein:De quelle démocratie tu parles dans l’héxagone?Tout est verrouillé ,les sionistes type Ghenassia sont entrain de rendre le pays des droits de l’homme et de la liberté en un hexagone de sélection où les juifteaux dirigent tous les systèmes stratégiques:cas de M’bala M’bala ,de l’insulte aux muzz par les caricatures de charlie hebdo……Quant aux traîtres qui sont entrain d’enfoncer l’Algérie ,ils rendront des comptes un jour avant les compte dans la tombe et dans l’au delà.Mais Macias est un proscrit et ne devra jamais mettre ses pattes à Constantine.Et que les sous-fifres de Fafa se tirent une balle dans le tête.

    ILAAM
    14 janvier 2014 - 10 h 42 min

    Les masques sont encore une
    Les masques sont encore une fois tombés pour mettre à nu au grand jour encore une n’ieme fois la véritable identité et personnalité de ce sinistre personnage,ce sioniste pur et dur,ce fidèle des assassins des enfants palestiniens tel que le criminel sharon…gnard.
    Que ceux,qui comme lui, chantent jour et nuit pour son éventuel retour en ALGÉRIE sachent qu’elle n’accepteras jamais celui qui là trahi et ce malgré les chants de sirènes de ses partisans félons d’ici ou d’ailleurs.

    Jughurta
    14 janvier 2014 - 10 h 29 min

    Devise: « si les juifs te
    Devise: « si les juifs te détestent ça prouvent que tu es honnête »

    raselkhit
    14 janvier 2014 - 9 h 35 min

    Peut être avant de parler de
    Peut être avant de parler de ce triste sir devrions nous le remettre à sa place Gaston Ghenassia n’a jamais été algérien Dans les années 50 il était un des membres les plus important de l’OAS et a combattu le peuple algérien et en participant aux assassinats des algériens .En 1962 il a choisi sa nationalité française alors qu’il aurait pu choisir la nationalité algérienne Son attachement à Israël est un choix délibéré. Personne ne le lui a imposé .Il applaudissait à chaque massacre des palestiniens par l’armée israélienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.