Sellal : «Pas de soldats algériens au Mali»

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, vient de mettre fin aux rumeurs selon lesquelles l’Algérie pourrait envoyer des troupes au Nord-Mali pour traquer les groupes terroristes qui constituent une menace pour notre pays. «L’Algérie n’enverra aucun soldat au Mali», a-t-il souligné lors de la conférence de presse qu’il vient d’animer à la résidence El-Mithak, à Alger. Le Premier ministre a indiqué que l’Algérie «va déployer tous ses moyens» pour sécuriser ses vastes frontières. «L'Algérie travaille à protéger ses frontières et son territoire», a-t-il précisé. L’attaque d’In Amenas ne va pas, d’après lui, provoquer un changement dans les positions de l’Algérie par rapport à la crise au Mali. Il a assuré que l’Algérie poursuivrait ses efforts pour une solution politique négociée à ce conflit et encouragerait le dialogue entre les différentes parties pour trouver une solution à cette crise qui perdure depuis mars 2012. Sellal a souligné que, parallèlement à la résolution de la crise malienne, l’Algérie «va continuer son action visant à éradiquer le terrorisme et le crime sous toutes ses formes» dans la région du Sahel.
S. B.
 

Commentaires

    Times
    23 janvier 2013 - 11 h 02 min

    Oui nous ne voulons pas que
    Oui nous ne voulons pas que nos soldats aillent au Mali ou en Palestine, mais on aimerait voir les dirigeants Algériens ne pas inviter ou recevoir les terroristes islamistes à Alger.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.