Attaque de Bouira : les terroristes ont utilisé des fusils mitrailleurs et des mortiers

L’attaque perpétrée contre le gazoduc au niveau de la commune de Djebahia, dans la wilaya de Bouira, s’est soldée par deux morts et huit blessés parmi les chargés de la sécurité de cette infrastructure de transport du gaz naturel. Selon notre source, les terroristes ont employé des fusils mitrailleurs et des mortiers. L’arrivée rapide des renforts d’un détachement de l’ANP a permis de repousser cette attaque et limiter les dégâts humains et matériels. Les blessés subissent actuellement les soins appropriés à l’hôpital de Bouira. Le gazoduc en question a déjà subi des attaques terroristes similaires dont deux en 2011. Mais cette attaque, qui intervient dix jours après la prise d’otages spectaculaire d’In Amenas, risque d’avoir un impact médiatique important et aggraver la crainte des travailleurs étrangers quant à leur sécurité. Il faut souligner que la zone entre Djebahia et Aomar à l’ouest Bouira est depuis plusieurs années un foyer terroriste. Plusieurs opérations militaires ont été menées dans les reliefs accidentés et difficiles d’accès de cette zone sans cependant parvenir à enrayer totalement la menace terroriste. Le gazoduc de Hassil R'mel alimente tout le nord du pays en gaz naturel. Lors d’une attaque en décembre 2011, des dizaines de communes de Bouira avaient été privées de cette énergie indispensable pour les ménages.
S. B.
 

Comment (3)

    Mansour
    31 janvier 2013 - 8 h 13 min

    Les terroristes et leurs
    Les terroristes et leurs commanditaires ont décidé d’asphyxier l’Algérie par des attaques ciblées sur les installations de production et de transport d’hydrocarbures.Nos ennemis cherchent la faille dans le dispositif sécuritaire pour perpétrer des attaques spectaculaires.Leur but asphyxier et surtout isoler l’Algérie.A qui profite le crime?




    0



    0
    Khaled Ibn Walid
    30 janvier 2013 - 12 h 22 min

    Et les pauvres gardes
    Et les pauvres gardes communaux avec des vielles Kalachnicov et fusils de l’Emir Abdelkader. Même après leur victoire sur les terros, ont leur donne pas d’armes sophistiquées.




    0



    0
    axelpanzer
    28 janvier 2013 - 20 h 57 min

    donc la passoire est
    donc la passoire est confirmée. il y a urgence,il faut changer rapidement tout les responsables qui ne correspondent plus aux criteres de competences superieures,treve de benaamisme c’est le pays qui est en jeu si on ne se ressaisi pas rapidement on va connaitre le sort de la syrie!!!fini la rahma et reconciliation nationale car il n ya aucune réconciliation avec les teroristes!!!pendant que les agresseurs de in amenas activaient par diversion ,leurs accolytes transportaient les armes vers le nord!!vue l’importance de l’agression les armes doivent etre importantes et nombreuses!!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.