Un neveu de Mohamed Bedjaoui au centre d’un scandale de malversations lié à Saipem

L’enquête menée par le procureur de Milan sur les contrats douteux de Saipem, groupe italien de services parapétroliers appartenant à 42% au géant pétrolier ENI, obtenus ces dernières années en Algérie, connaît de nouveaux rebondissements. Selon le prestigieux journal italien Il Solo 24 Oro, dans sa livraison d’aujourd’hui, un lien a été désormais établi par les enquêteurs entre un des dirigeants de Saipem, Pietro Varone, suspendu depuis l’éclatement de cette affaire de pots-de-vin de 200 millions d’euros, et le neveu de Mohamed Bedjaoui, ancien ministre algérien des Affaires étrangères. Il s’agit de Farid Bedjaoui, un nom clairement cité dans le rapport de l’enquête, a indiqué ce journal qui a consacré un long article à cette affaire qui s’étend de plus en plus à la maison mère ENI. Sous le titre évocateur «Here’s How the Algerians Were Paid» (voici comment les Algériens étaient payés), ce journal revient dans le détail sur cette enquête qui touche de plus en plus de personnalités connues sur la scène algérienne. Les enquêteurs ont, en effet, constaté que Debora Somaschini, petite-fille de l’épouse de Pietro Varone, Regina Picone, a travaillé au sein de l’entreprise OGEC, appartenant à Farid Bedjaoui et son frère. «OGEC a obtenu plusieurs marchés de sous-traitance de Saipem», a souligné le journal italien.
Verona-Bedjaoui connexion
«Lors de la perquisition du domicile de Pietro Varone, le 1er décembre 2012, Debora Somaschini a été surprise tenant un sac contenant des documents sur Saipem et Varone, ainsi qu’une somme d'argent. Nous apprenons également que Somaschini a dit qu'elle venait de recevoir la valise de la part de sa tante Regina Picano. Parmi les documents trouvés dans la valise, il y avait des formulaires pour l’ouverture d’un compte détenu conjointement dans une banque à Beyrouth. Les détenteurs auraient été Mme Picano et Farid Bedjaoui», a souligné Il Solo 24 Oro. Une affaire qu’il juge «pas tout à fait claire». Le journal évoque ainsi un intérêt commun entre Farid Bedjaoui et la famille Varone qui concerne l'Azienda Agricola Ager Falernus Srl, dont Pietro Varone est formellement administrateur. Une grande société de production de vin traditionnel, fondée en 2008 dans la province de Caserte. La société compte 40 hectares dont une douzaine a été consacrée à la vigne au pied du mont Massico. D’après les éléments de l’enquête fournis par le journal italien, l'actionnaire majoritaire, avec une participation de 64% dans la société, est un certain Riva Reno. Farid Bedjaoui, quant à lui, détient 20%. Et Vincenzo Varone, le frère de Pietro, possède 8% des parts. Les enquêteurs ont découvert deux lettres parmi les documents de l'entreprise, l'une datant de 2009 et l'autre de 2012, dans laquelle l'actionnaire algérien a pris des engagements pour injecter des capitaux dans l'entreprise. Une sorte de subvention pour un total de 1,5 millions d'euros. Ce journal s’interroge sur ce qui aurait pu pousser Farid Bedjaoui à cofinancer cette société dont il ne détient que 20%. Il se demande également qu’est-ce qui aurait pu justifier la détention d’un compte bancaire avec la femme de Verona au Liban.
Sociétés écrans
«Ce que nous avons pu vérifier est que le 17 octobre 2007, Pietro Varone a signé un contrat de courtage avec ses partenaires de Pearl Ltd, une entreprise appartenant à Farid Bedjaoui». Ce contrat prévoyait, précise le journal, des commissions sur tous les contrats que signeraient Saipem avec l’Algérie. Des commissions allant de 2,5% à 3% quand la valeur du marché dépasse 1 milliard d’euros. «Depuis, Saipem a signé des contrats multiples en Algérie. En juillet 2008, pour 2,8 milliards d'euros, un autre en mars 2009 pour 1,85 milliard de dollars, en mai de la même année, un autre de 200 millions d'euros et un autre en juin pour 580 millions de dollars», écrit le journal italien. «Ce déluge de contrats en Algérie a été régulièrement suivi par le paiement de frais de commission que Saipem versait à Pearl sur des comptes bancaires aux Emirats arabes unis. En plus de la société mère italienne, Pearl a été payée par les filiales françaises et portugaises de Saipem. On estime que le Groupe Saipem a transféré environ 200 millions d'euros», rapporte encore le journal. L’enquête du procureur de Milan s’étend à la maison mère de Saipem, à savoir ENI. Elle touche également certains pays comme la Suisse et la France. Cette grave affaire de malversations risque de provoquer de graves conséquences économiques pour ce groupe italien. Affaire à suivre.
Sonia B.
 

Comment (11)

    Anonyme
    13 février 2013 - 8 h 19 min

    la photos n’est pas pour
    la photos n’est pas pour Pietro Varone,
    cette photo est celle de Franco Pietro Talli.
    il faut la changer




    0



    0
    Anonyme
    9 février 2013 - 18 h 06 min

    L’ALGÉRIE DES CHOUHADA NOUS
    L’ALGÉRIE DES CHOUHADA NOUS INTERPELLE TOUS POUR BARRER LA ROUTE A TOUS CES CORROMPUS ,QUE L’ETAT PRENNE SEES RESPONSABILITES




    0



    0
    Moh
    9 février 2013 - 16 h 35 min

    mon francais est vraiment nul
    mon francais est vraiment nul .et j en m en exuse car n ayant pas etudier dans cette langue ce est pas toujours facile .j espers que mes freres et soeurs me pardonneront mon language …..chez nous la situation concernant la corruption est generaliser a tout les secteurs de la societee qui ne se regalent pas de la mafeuse …tchipa…c est a se poser milles questions quand on regarde autour de soi je vois dans mon entourage quand je suis au bled un homme qui habite dans une villa de 2 ou 3 milliards et ce n est pas une minoritee il a un vehicule qui coute 150 millions de dinars anciens ,il se marie et pourquoi pas avec les depenses du mariage qui frisse les 100 batons pour la frime cela va de soi… chouf fia…j existe , et le comble c est que ce meme monsieur travaille et ne percoit qu une maudite somme de 25000 dinars de son salaire mensuel ..le hiccccccccccc comment cette personne a put battir sa ville et acheter sa voiture et se marier et en plus vivre de son salaire ou a t il trouver tout cette argent …SOMETHING IS WRONG MAN ….. When are we finally going to admit that we have a very serious problem ….je ne suis pas ici pour disculper le neveu de machin chouette mais la corruption a gangrener notre environnement elle est partout ..alors croyez moi pourquoi la nomenklatura se priverais de ces privileges car meme le peuple est corrompu hacha li meystehlouhache ..j espers que je n ofense personne en toute sinceritee




    0



    0
    dagdaga
    9 février 2013 - 11 h 41 min

    il ne faut pas rever tant que
    il ne faut pas rever tant que boutesrika est son clan est au commande aucune enquete ne sera diligenté et gars a celui qui tentera de devoiler quoi que ce soit un jour je l’espere des enquetes seront ouvertes sur les magouilles de boutesrika et ses sbires et la surprise-surprise mes amis il a acheter tout le monde gaspiller sans compter bomber le torse et fanfaronner avec l’argent public




    0



    0
    Anonyme
    9 février 2013 - 11 h 07 min

    surtout que personne ne dis
    surtout que personne ne dis que le monarque d’el-mouradia n’était pas au courant un jour l’étau finira par se serrer sur cet importateur et instaurateur de la corruption dans notre pays ( depuis 1999)




    0



    0
    Anonyme
    8 février 2013 - 22 h 55 min

    LA JUSTICE ALGÉRIEN DOIT
    LA JUSTICE ALGÉRIEN DOIT FAIRE COMME LEURS COLLÈGUES ITALIENS ,CONFISCATIONS..DE TOUT LES BIENS {mal acquis}DE CES ASSASSINS DE L’ÉCONOMIE ALGÉRIENNE,AINSI QUE TOUTES LEUR FAMILLES,BIEN IMMOBILIERS,COMPTES,MEUBLES ,VOITURES ,BIJOUX ,PASSEPORTS,IMMÉDIATÉMEUT,ET LE PREMIERE AVOCAT QUI OSE LES DÉFENDRE ? DIRECTION LA PRISON {pour complicité }Y’EN A MARRE À LA FIN .ET CETTE DSR ,ELLE FAIT QUOI??CHAQUE FOIS QUE JE LIS DES TRUCS PAREIL JE DEVIENT MALADE VRAIMENT .ICI !EN EUROPE ..SI UN MINISTRE ,PARLEMENTAIRE ,JUGE,AVOCAT ,DG,DR ,ETC..AVEC DES SOMMES PAREILLE ,IL AURA MINIMUM TRENTE ANS DE PRISON PLUS CONFISCATION DE SES BIENS ,ET MÊME LE ROI DE BELGES ?LE MÊME TRAITEMENT {question d’argent }BREF; J’ESPÈRE QUE LES MÉDIAS {nationalistes} ALGERIENS VONT LES TRAQUER PARTOUT .




    0



    0
    Inspektor Tahar
    8 février 2013 - 21 h 29 min

    L Affaire Khalifa….? Aux
    L Affaire Khalifa….? Aux oubliettes…!!!Tous ceux qui sont au courant de l Affaire Khalifa savent que Farid Bedjaoui et son équipe n ont aucunement a s’inquiéter sur leur sécurité ou même du système de justice Italien. Les enchères et les milliards de dollars ( On parle ici de 200 milliards payes en commissions aux algériens…) en jeu sont très importants pour penser une seconde que ces gens iront en prison un jour. Ni le Premier Ministre Sella. ni le President Boutefika ne leveront jamais la main sur ces individus. Le vrai danger est que toute cette corruption, ne fait que donner des arguments et des munitions aux groupes terroristes qui recrutent en Algerie des jeunes écoeurés et désespérés. Bientot cette affaire passera aux oubliettes et l Algerie continuera son  » Business as usual…. »




    0



    0
    Chaâbi
    8 février 2013 - 19 h 50 min

    Il ya aussi l’affaire du
    Il ya aussi l’affaire du groupe allemand KNAUF et les dirigeants de l’ERCO (ORAN) entre les mains de la justice d’Oran sur commission rogatoire de l’Allemagne, le représentant de KNAUF Algérie a été incarceré l’été dernier, mais jusqu’a présent ON NE SAIT RIEN DU TOUT AUCUNE NOUVELLE RIEN N’A FILTR5E ET POURTANT CE GROUPE ALLEMAND A DEMONTRE LE MANQUE DU SEIREUX EN COMPLICITE AVEC LES QUATRE CADRES DE L’ERCO; dES TRAVAILLEURS SONT PRËTS A TEMOIGNER MAIS PERSONNE NE LES A CONVOQUES;
    156 travailleurs beneficiaires de 10 % du prix de la vente du complexe des platres de fleurus Oran, ont vu leur droit DETOURNE? ils accusent la SGP, l’ERCO, KNAUF et Temmar pour le moment, car en plus ils ont( perdus leur emploi pour le plaisir des étrangers. Une affaire que le DRS devrait enquêter




    0



    0
    Horizon
    8 février 2013 - 19 h 48 min

    Toutes les entreprises privé
    Toutes les entreprises privé et publics doivent êtres passé au peigne fin.
    Et comprendre comment les biens de chacun d’entre ces dirigeants ainsi que toutes les voies hiérarchiques en amont et en aval ont pus amassés cumulés acquérir autant de bien d’argent…..
    Il faut aussi offrir 2O% de la somme totale détenus par les algériens résidents en Algérie aux directeurs des banques qui dénonceraient les comptes d’algériens résident en Algérie ainsi que de leurs descendances et ceux qui ont des liens familiaux.
    Cela permettrait de récupérer des sommes colossal volé a l’état et aux peuple algériens.




    0



    0
    Rachid Casa
    8 février 2013 - 19 h 41 min

    LA CORRUPTION EST UN
    LA CORRUPTION EST UN TERRORISME FINANCIER

    Tiens tiens, un autre fils de la nomanklatura est impliqué dans la corruption. Alors que justice soit faite, il faut pendre ces corrompus, pas de pitié pour les terroristes de l’argent. Il faut que la jutice soit une vraie justice dans un Etat de droit. On a marre de voir( ces corrumpus condamnés à de lègères peines, et en plus, ils ne remboursent rien! Ce qui encourage à la corruption à tous les niveau. Aussi pourquoi en tarde à instruire l’affaire de l’Assassinat de Ali Tounsi ? pourquoi l’affaire Khalifa traine toujoures ? Pourquoi l’affaire Hcakib Khalil traine toujours ? Pourquoi l’affaire des D15 a été étouffée ? pourquoi pourquoi et tant de pourquoi? Il nous semblaient que nous vivons à Haiti pas en Algérie




    0



    0
    Anonyme
    8 février 2013 - 18 h 58 min

    La mise en avant sous les
    La mise en avant sous les feux des projecteurs du neveu de Mohamed Bedjaoui est révélatrice d’un crétinisme atavique profond.
    En effet si un jour une telle alternative m’échoie c’est mon fils ou ma fille qui profiteraient des largesses et de cette corruption du niveau de dilettante.

    On est en droit de se poser la question des réelles capacités d’industrialisation de nos élites, de leur volonté, de leur créativité, de leurs capacités de déprédation et de nuisance.
    Nos élites, nos cadres, nos dirigeants, nos imams, nos mollah, nos religieux, nos fonctionnaires ne sont que de piètres humains qui concourent à la déchéance de l’humanité.

    Cela me fait songer a ce prédicateur saoudien qui on content d’avoir sodomisé sa fille de 05 années l’a tuée sans qu’elle ait eu la chance de demande le divorce.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.