Les véhicules immatriculés en 2011 doivent subir le contrôle technique

Les véhicules de particuliers immatriculés en 2011 doivent subir le contrôle technique périodique au niveau des agences de l'Etablissement de contrôle technique automobile (Enacta) à compter du 2 janvier 2013, indique aujourd'hui lundi le ministère dans un communiqué. La prise en charge de cette catégorie de véhicules qui s'étalera sur toute l'année permettra leur inspection de manière régulière, selon les dates de leur immatriculation portées sur leurs cartes grises respectives. Ainsi, les véhicules immatriculés en février 2011 sont concernés par l'opération au courant du mois de février 2013, ceux immatriculés en mars 2011 seront concernés par l'opération en mars 2013, etc. Le ministère souligne, par ailleurs, que 303 agences opérationnelles sur les 402 agréées disposent de 473 lignes pour le traitement des véhicules légers sur un total de 690 lignes installées et implantées à travers l'ensemble des wilayas du pays. Il rappelle que les contrevenants aux présentes dispositions s’exposeront à des amendes allant de 20 000 à 50 000 DA, à une peine d’emprisonnement d’une durée de deux à six mois, à la suspension du permis de conduire pour une durée d’une année et son annulation en cas de récidive.
R. N.
 

Comment (2)

    Anonymosse
    12 juillet 2013 - 1 h 39 min

    ben disant ke pour une
    ben disant ke pour une voitures de 73 millions tu donne a l’état
    assurance : 6OOOO,00 DA
    contrôle technique : 6000,00 da
    vignette : 1500,00 DA
    chaque deux mois une vidange 5000,00 da
    sans oublie ke pour les route mal fait tu est aussi supposer maitre prêt de 18000,00 DA pour le bonne fonctionnement des pneus et la direction
    et tous sa sans oubliée cas d’un accident non remboursés par nos chères agences d’assurance
    résultat
    donc ont est obliger de contribuer a une aide vis- vis LA CAISSE NATIONALE de 120000,00 DA CHAQUE ANNEE, soit un équivalant de quatre paye par an
    donc le mieux est de vendre sa voiture, ou encore bénéficier d’une voiture dans le cadre professionnelle si et si vous été un directeur




    0



    0
    Chaâbi
    11 février 2013 - 17 h 43 min

    D’abord qu’ils contrôlent
    D’abord qu’ils contrôlent leurs propres voitures, A Oran Les véhicules d’Algérie Telecom sont des épaves surtout ceux de Misserghne à très haut risque et ni les gendarmes ni les policiers n’ont faient leurs boulot. Si c’est des citoyens içls seront vite verbaluisés et amendés. L’Algérie des deux poids deux mesures




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.