La CPI enquête sur les exactions des islamistes au Mali

La Cour pénale internationale (CPI) enquête sur les crimes de guerre commis par des islamistes depuis le début de la crise malienne. Selon la presse malienne, une délégation de haut niveau, conduite par Amady Ba, chef de la section de la coopération internationale, se trouve depuis mercredi à Bamako. Cette délégation a été envoyée par l’institution de La Haye à la demande des autorités maliennes qui ont signé le jour même de son arrivée une convention de coopération judiciaire. Le travail sur le terrain est désormais engagé. Selon le chef de la délégation, le bureau du procureur de la CPI a été saisi par les autorités maliennes en vue d’enquêter sur les crimes de guerre et crimes contre l’humanité sur l’ensemble du territoire. L’équipe aurait donc à se déplacer notamment au Nord-Mali où beaucoup d’abus et d’exactions ont été signalés ces derniers temps. Des crimes commis à la fois par des islamistes terroristes et des soldats maliens eux-mêmes. La CPI a mis six mois pour examiner le dossier qui lui a été soumis par les autorités maliennes en procédant à des recoupements et vérifications auprès d’ONG présentes dans ce pays à l’instar de la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH). Le procureur en charge du dossier au sein de la CPI, cité par la presse malienne, a assuré que désormais le travail va commencer à travers le déploiement d’agents sur le terrain. Le procureur a précisé que les enquêteurs vont axer le travail tout d’abord sur les trois régions du Nord figurant dans le dossier déposé à la CPI. Il s’agit de Gao, Tombouctou et de Kidal, trois grandes villes qui ont été occupées pendant des mois par les groupes terroristes d’Aqmi et du Mujao, actuellement en repli pour éviter un affrontement direct avec l’armée française présente sur place.
S. B.
 

Comment (2)

    salim
    14 février 2013 - 15 h 28 min

    La CPI et le TPI sont là pour
    La CPI et le TPI sont là pour les pays africains et musulmans ou arabes.

    La preuve, quand l’Otan bombardait en Libye la CPI, était aux abonnés absents.

    Quand Bush massacrait les civils irakiens, ou était la CPI.

    Quand des armées occidentales faisaient des bavures volontaires en Afghanistan ou étaient ces juges de la CPI.

    Et là subitement ils se montrent, pour Soudan, pour la Côte d’Ivoire, pour le Mali.

    Allez vous faire voir ailleurs avec votre droit et votre justice à deux vitesses.
    Vous êtes des larbins qui exécutent des ordres venus d’ailleurs et ne suivent pas la légalité et le droit, et en tant que tel vous êtes des gens à abattre à combattre.




    0



    0
    Kaddour El Jiâne
    14 février 2013 - 12 h 05 min

    TIENS TIENS L’ONU ENQUËTE
    TIENS TIENS L’ONU ENQUËTE DEJA AU NORD DU MALI ET POURQUOI DEPUIS 61 ANS L’ONU N’A JAMAIS ENQUËTEE SUR LE COMPORTEMENT DES ISRAËLIENS ENVERS LES PALESTINIENS ET SURTOUIT LES DETENUS QUI MEURE?NT SANS SOIN.
    Les pouvoirs arabes et musulmans et leurs amis devront se retirer de l’ONU et de la Ligue arabe. Voilà la bonne réponse si ces pouyvoirs et régimes sont vraiment des patriotes nationalistes.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.