L’ex-wali d’El-Tarf condamné à 3 années de prison ferme

La cour de Constantine a confirmé, aujourd'hui jeudi, la peine prononcée en première instance, en juin 2012, par le tribunal de Ziadia, contre l’ex-wali d’El-Tarf, Djilali Arar, à savoir 3 ans de prison ferme, une amende de 100 000 DA et la privation d’occuper un poste dans la fonction publique durant 10 ans. Neuf autres accusés, poursuivis dans la même affaire, ont écopé de 6 mois à 5 ans de prison ferme, alors que N. A., qui occupait au moment des faits le poste de magasinier de la commune d’El-Tarf, a été acquitté. Le ministère public avait requis, le 31 janvier dernier, lors du procès en appel, une peine de dix ans de prison ferme à l’encontre de cet ex-haut fonctionnaire de l’Etat, poursuivi pour «délit d’initié en faveur d’une partie donnée dans la passation de marchés publics» et de «coalition de fonctionnaires» dans l’affaire de l’équipement du lycée de Chbaïta-Mokhtar, dans la wilaya d’El-Tarf. Des peines de 5 à 10 années de prison ont été également requises à l’encontre de 10 autres accusés, dont l’ancien directeur du logement et des équipements publics (DLEP) de la wilaya d’El-Tarf, et deux fournisseurs. L’ex-commis de l’Etat, wali d’El-Tarf de 2003 à 2006, avait également été jugé dans une autre affaire par le tribunal d’Oum El-Bouaghi et condamné en première instance et par contumace à 2 années de prison ferme et à 200 000DA d’amende, puis en appel, en novembre 2011, à 2 années d’emprisonnement avec sursis.
R. N.
 

Comment (9)

    Anonyme
    19 mars 2013 - 22 h 38 min

    trois ans de cachot pour un
    trois ans de cachot pour un wali qui travers la route principale d’eltarf en posant ses pieds sur le tableau de bord c’est peut




    0



    0
    Anonyme
    4 mars 2013 - 20 h 56 min

    la justice devrais
    la justice devrais s’interesse a hamoud abdenacer ancien DUCH A EL TAREF GUELMA PUIS ANNABA




    0



    0
    Fares Braiki
    4 mars 2013 - 20 h 03 min

    Pour publier un commentaire
    Pour publier un commentaire il faut qu’il passe sous le contrôle de monsieur l’administrateur pour son approbation!! quelle liberté d »expression, ça me rappelle a censure pratiquée dans le temps du journal elmoudjahid…




    0



    0
    Fares Braiki
    4 mars 2013 - 20 h 00 min

    Une autre preuve irréfutable
    Une autre preuve irréfutable de l’injustice Algérienne, dire Justice pour de l’injustice, c’est une haute trahison à la mémoire de nos martyrs qui sont tombé aux champs d’honneur pour une Algérie libre, démocratique et populaire, pour une Algérie juste et équitable pour toutes et pour tous!!!
    C’est de la pure mascarade, ils prennent le peuple Algérien pour un peuple dupe et arriéré!! Condamner un escroc sous la casquette de Wali, à trois ans et 100.000 de DA, comparativement à ce qu’il a pu touché comme sommes astronomique grâce à la corruption et les pots de vins, ce n’est nullement une condamnation, c’est le partage des deniers publiques entre lui et les juges aussi corrompus comme lui, ils l’on gâté en lui donnant cette peine de poudre dans les yeux..Pauvre Algérie gérée par des médiocres et incompétents corrompus..




    0



    0
    CHIKHO
    24 février 2013 - 10 h 08 min

    La justice algérienne est
    La justice algérienne est faite rien que pour les pauvres, on connait la musique.




    0



    0
    Anonyme
    22 février 2013 - 14 h 26 min

    TROIS ANS DE PRISON!.LA
    TROIS ANS DE PRISON!.LA JUSTICE ALGÉRIEN ME FAIT RIRE, SOIT ILS {juges} SAVENT PAS COMPTES JUSQU’À VINGT ,TRENTE,QUARANTE?? OU ILS OUBLIENT..QU’IL EXISTE UNE PEINE DU NOM PERPÉTUITÉ,DS LE CODE JUDICIAIRE.DES TERRORISTES SIX MOIS DE PRISON POUR L’ASSASSINAT DE TT UN VILLAGE,DEUX MOIS PAR LÀ..POUR DES PÉDOPHILES,UN AUTRE SURSIS POUR VOLE DE MILLIARDS…ETC




    0



    0
    chark
    22 février 2013 - 12 h 34 min

    Au suivant !!
    Au suivant !!




    0



    0
    Inspektor Tahar
    22 février 2013 - 0 h 33 min

    Trois ans a l ombre pour une
    Trois ans a l ombre pour une petit poisson….Que va t il se passer avec les gros requins du ministère de l’Énergie…Tout le peuple algérien attend avec impatience les verdicts…..Algerie Patriotique devrait faire une petit sondage sur les requins, comme par exemple poser une question avec possibilité de deux réponses aux lecteurs du journal.
    Pensez vous que la justice algérienne va envoyer les requins en prison…?
    A- Oui
    B- Non




    0



    0
    Horizon
    21 février 2013 - 20 h 35 min

    Il n’est pas le seul a devoir
    Il n’est pas le seul a devoir passé a la case prison .
    Trois ans de prison c’est un cadeau , c’est une plaisanterie .
    Cette peine va inciter a d’autres,de faire autant que ce wali voir beaucoup plus que lui .
    Car ce n’est pas chère payer.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.