C’était donc ça !

Le 29 janvier dernier, vu le battage médiatique mené par Echorouk autour des anciens du FIS sortis du congélateur après deux décennies d'hibernation, nous écrivions cet éditorial : «D’accord, on a compris que, dans un bureau capitonné, quelque part à Alger ou ailleurs, il a été décidé que le FIS devait revenir par la petite porte. D’accord, on a compris qu’Ali Benhadj devait continuer à faire le mariole dans son antre fétiche de Kouba, entre deux prières ; qu’il devait, ensuite, se servir des réseaux sociaux pour passer les mêmes messages stupides qu’il rabâche depuis que les Algériens ont découvert ce personnage lugubre ; qu’il devait, enfin, réapparaître tel un fantôme dans les rues de son fief, Kouba, pour manifester pour ou contre n’importe quoi, histoire de nous faire comprendre que son calendrier s’est arrêté en 1991. D’accord, on a compris que le journal arabophone à sensation Echorouk a reçu instruction de déterrer, au cimetière politique, les zombies du FIS pour nous raconter qu’ils sont innocents de tous les drames qu’a vécus l’Algérie depuis l’importation du wahhabisme rétrograde à la fin des années 1970 et que, eux, les extrémistes qui nous promettaient l’enfer si nous ne votions pas pour le parti du binôme burlesque Abassi-Benhadj, croyaient dur comme fer à la démocratie et qu’ils ne comptaient pas – mais alors pas du tout – nous imposer leur régime moyenâgeux. D’accord, on a compris que cette mise en scène, entrecoupée de situations macabres et de berceuses cauchemardesques, vise à recoller ces trois lettres et à les réinjecter dans une scène politique éteinte où les partis apathiques sont tellement nombreux qu’aucun alphabet ne suffirait à les nommer tous. Mais ce qu’on n’a pas compris, par contre, c’est le but final de ceux-là qui sont en train de faire du bouche-à-bouche à ces spectres pour les ramener à la vie et nous promettre à nouveau la mort.» La réponse est venue, aujourd’hui, de la bouche du président du Mouvement de la Sahwa (éveil) libre, Abdelfattah Zouaoui, dans Ennahar : les salafistes soutiennent le président Bouteflika pour un quatrième mandat. Voilà qui est clair.
M. Aït Amara

Comment (15)

    Axelpanzer
    1 mars 2013 - 6 h 51 min

    j’aimerai donner le nom de
    j’aimerai donner le nom de « moussaitir » (tyran)à ces prétendus chefs islamistes et leurs suppots!ils sont vénérés tels de vrais representants de dieux(…ne vaut pas le pied gauche)!dieu(jella jelelouhou)avait interdit à son prophete(qsssl)d’etre un tyran dans le coran(lesta aaleyhim bimoussatirin)!!!

    votre ali belhadj qui fait peur dans les chaumieres n’est qu’un tas de (…) sous une chechia!!!




    0



    0
    Anonyme
    28 février 2013 - 23 h 43 min

    @syriano
    le prince a detruit

    @syriano

    le prince a detruit la syrie en utilisant le regime qu il veut eleminer. Le future president de la Syrie a des video sur utube qui le montre en 2008 dans des emissions katarienne religieuses. Ceci c est produit apres qu il avait quite la mosquee de Damas….




    0



    0
    benyakhou
    28 février 2013 - 22 h 17 min

    tu ne vaut même pas le le
    tu ne vaut même pas le le pied gauche de ali benhadj toi le journaliste de la fitna.




    0



    0
    syriano
    28 février 2013 - 14 h 01 min

    @Anonyme (non vérifié) | 28.
    @Anonyme (non vérifié) | 28. février 2013 – 3:34
    Le Qatar qui est ton pourvoyeur sera prochainement inshalah désintégré par les missiles iraniens et syriens
    Le Qatar,le cheval de troie du monde arabe,n’a plus pour lontemps.
    Ce petit pays de bédoins qui font le « fassade » et qui s’enorgueillit de fierté parce que c’est eux qui se prosterne le mieux face aux americano sionistes est vraiment pathétique.
    L’armée ne laissera pas des terroristes, »les dajjal warriors »prendre ce pays.
    L’armée algerienne peut compter sur son peuple qui a montré sa solidarité lors de l’echouement total des terroristes a In amenas.
    Faut arreter de réver Harki sioniste venerant le dajjal




    0



    0
    Amina
    28 février 2013 - 2 h 54 min

    @Maleh
    Je ne suis pas là pour

    @Maleh
    Je ne suis pas là pour dire qui était mon père. Mais je veux bien vous décrire un fragment de son parcours. Si ce n’était lui, l’ouest serait marocain, l’oranie serait peut être encore entre les mains de l’OAS. D’ailleus l’OAS nous offrit 2 cadeaux d’adieu dans les murs de la maison de ma grand mère. 2 bombes commd’adieu. Mon père regagna le Djebel très tôt, en 1954 et fut arrêté en 1956 pour association de malfaiteurs. Il fut chef de la zone6(Saïda) quand Boutef se la coulait douce à Oujda, dans certaines maisons. Mon pere fut condamné à mort puis amnistié. Les avocats ont ruiné mes grand parents…
    Pourtant ce ne sont pas les hommes comme mon père qui profiterent des fruits de la révolution, ni leurs enfants. Sa faute était d’être un authentique moudjahid et de ne pas avoir épousé l’une de leur fille comme le fit ould Kablia.
    Mon pere fut incarcéré en 1956 à la prison de Mostaganem. Il organisa une fuite avec Boudebza après avoir incendié la prison(c’est sur l’écho d’Oran)
    C’était juste une fenêtre sur ce que fut la vie de mon pére…
    Des homme comme mon père, il y en a eu. Ils furent ou assassiné ou bien exilé ou réduit en comparse…




    0



    0
    Anonyme
    28 février 2013 - 2 h 41 min

    @Djelloul el fehaimi: VOUS
    @Djelloul el fehaimi: VOUS SAVEZ COMMENT ON SURNOMME LE FEU CHADLI BENDJEDI EN EUROPE, BEN LE «GORBATCHEV ALGÉRIEN» DE SON VIVANT IL VENAIT SOUVENT SE FAIRE HOSPITALISÉ À L’HOSPITAL ERASME D’ANDERLECHT,ICI EN BELGIQUE, IL AVAIT MÊME ACHÈTE UNE VILLA??? TOUT PRÉ DE L’HOSTO. & JE PENSE QUE TOUT LES PROBLÈMES DE L’ALGÉRIE VIENNE DE LUI. & ACTUELLEMENT BOUTEFLIKA & LA MEILLEUR GARANT POUR LA PAIX & LA SOUVERAINETÉ DE L’ALGÉRIE . BEN!.À TITRE D’INFORMATION JE SUIS D’ORIGINE KABYLE & JE CONNAIS PAS.BIEN L’ALGÉRIE,& LE PEUT QUE JE CONNAIS DE LA BAS! C’EST VIA LES MÉDIAS DZ ,VOUS VOYEZ CE QUE JE VEUT DIRE PAR LÀ ~~JE NE DÉFEND AUCUN HOMME POLITIQUE S’IL EST NÉGATIF, MAIS! L’ALGÉRIE OUI À TORT OU À RAISON




    0



    0
    Anonyme
    28 février 2013 - 2 h 34 min

    Hey sacre Amara,
    je crois on

    Hey sacre Amara,

    je crois on a fait du chemin depuis la creation de ce journal…Ah oui ce journal dont nous connaissons les origines et le fonds….

    Mais tout de meme, nous sommes tres heureux que vous permettez maintenant les commentaires contre votre clan. C est ca la democratie.

    Mais c est trop tard Mr. Amara. Vous le savez. La vague du prince de Katar est haute et forte $$$. Quand elle se fracassera sur la tete de nos vieux patrons et la mafiocratie algerienne au niveau primaire, il ne restera qu un gout amere d un temp ou les plus ignards ont eu un reigne. Sacre Histoire….

    Ca c est aussi de la democratie. On dira dans le future, quand nous on fera partie de l histoire, que il y a eu un temp (1962-201X), ou les plus imbeciles de la population avaient le pouvoir absolue.




    0



    0
    syriano
    28 février 2013 - 1 h 35 min

    @Amina
    Voici un texte écrit

    @Amina
    Voici un texte écrit par le hero chahid Ben Bella,qui etait alors 1er président de l’Algerie indépendante pour te montrer les relations que l’Algerie a eu des le départ de son indépendance,ce texte dépeint sa relation avec le Cheguevara et sa premiere tournée officiel de l’Algerie depuis l’indépendance,c’est un texte tres important qui te montre la cap que « le clan de tlemcen »a pris,il se nomme »ainsi etait le che »:
    http://cubasifranceprovence.over-blog.com/article-ahmed-ben-bella-ainsi-etait-le-che-103262255.html




    0



    0
    syriano
    28 février 2013 - 1 h 21 min

    @Amina
    Pourquoi vous dénigrez

    @Amina
    Pourquoi vous dénigrez tant le »clan de tlemcen »
    Je te signale que s’ils sont au pouvoir,c’est avant tout par légitimité historique.Notre Hero Ben Bella,originaire de tlemcen,c’est lui qui a organisé le FLN puis a eu l’idée de braquer la case d’Oran pour financer la guerre d’indépendance.Les colons francais ont mis plusieurs années pour comprendre la ruse de cet intervention.A ce moment la Bouteflika etait recruteur au FLN.C’est d’ailleurs,une fois l’indépendance gagné,c’est eux,en locurence Ben Bella qui est parti a washinghton puis de washinghton a Cuba (en regnant l’interdiction des americains de se rendre a Cuba) aupres du Che Guevara et de fidel castro.C’est Ben Bella qui a fixé ce cap de la résistance.C’est ce meme clan que vous dénigrez qui a fait la bravoure de l’Algerie qu’on surnommait autrefois »la mecque des révolutionnaires ».C’est ce « clan » qui a décidé de prendre une position antisioniste officiel,a soutenu le panarabisme pour un monde arabo musulman fort et uni contre l’impérialisme américain.Au niveau geopolitique,je suis fiere de mon pays,ils ne sont jamais prosterné devant le dajjal.Donc moi je dis merci le « clan de tlemcen »et le « clan chaoui »qui dirige l’armée.Ces 2clans sont soudés et c’est tres bien comme sa.
    De plus c’est faux de penser que les alliances se font par clan,certes cela a peu etre des petites influences mais la réalité du terrain est autres,chacun a ses alliances plus ou moins etroites.En réalité il n’y a plus de clan.




    0



    0
    Antisioniste
    27 février 2013 - 20 h 51 min

    Je ne suis pas un Fan de
    Je ne suis pas un Fan de bouteflika, et je n’ai meme pas voté pour lui ou pour aucun autre depuis bien avant les années 90. Donc j’estime qu’en tant que citoyen Algérien j’ai le droit de m’exprimer sur le sujet

    Mr Aït Amara comme il la bien préciser s’est déjà exprimer sur se sujet avant et je lui ai donner mon point de vu.

    Alors pour completer mon ancien point de vu je m’adresse à lui même en lui disant, Mr Ait Amara; je comprend votre sagacité et votre inquiétude, mais dite moi est, ce que bouteflika est l’Algérie ou les algérien dont vous faites partie comme moi?

    Va t’il mourir ? Oui sans aucun doute! Qui va t’en élire après est la question importante. C’est à se genre de question que des journaliste comme vous doivent trouver une réponse en utilisant leur flair, et non pas à des supposition du genre ali belhadj et Cie vont être réinjecter dans la scène politique, car quelque part vous leur préparer le terrain par votre article, sans vouloir vous accuser.

    Mr Ait Amara, j’ai lu et répondu a votre précédant article sur le sujet, mai je me dois de vous répondre encore sur celui ci, avec tous le respect que je vous dois. Ne jouer pas le jeu de ses illuminer qui se disent être des musulmans, alors que personnellement ils ne pourrait me tenir tête sur la question de l’islam ainsi que son application dans un pays, modestie mise à part.

    Soyer plus subtil, et plus intelligents que ses gens la, qui se servent d’un verbe qu’ils ne connaissent pas et ne maitrise pas.

    Amicalement.




    0



    0
    Maleh
    27 février 2013 - 20 h 47 min

    @Amina
    Sans indiscrétion, qui

    @Amina

    Sans indiscrétion, qui est votre père?




    0



    0
    Amina
    27 février 2013 - 17 h 45 min

    Mais Boutef est trop vieux.
    Mais Boutef est trop vieux. S’il ne veut pas avoir une fin politique à la Moubarak, dans une cage, lui et ses freres, ses accolytes, alors qu’il s’éloigne de ce senario, car le clan d’Oujda et sa belle famille, ses alliances comme Ould Kablia marié à la cousine proche de Boutef qu’il avait connu à Tlemcen alors qu’il etait prefet de cette ville et que le clan était d’Oujda était à son apogée, si Boutef et ses alliances ne veulent pas finir dans une cage dans un tribunal avec un peuple qui demande des comptes depuis 1962 à nos jours, alors qu’il oublie ce scenario sordide. Boutef ne tient meme pas debout, comment voulez-vous qu’il fasse un 4 mandat. D’ailleurs le pouvoir n’est qu’un clan de cousin et de beau freres du clan d’Oujda lié par le sang ou par les alliance telle une monarchie. Gare à l’un d’eux d’aller epouser plus loins que Tlemcen, il sera alors bannie et eloigné du pouvoir. Il vivra alors avec sa dulcinée d’amour et d’eau fraiche. Tel fut le cas de mon père.




    0



    0
    djelloul el fehaimi
    27 février 2013 - 13 h 49 min

    Le nain n’a t-il pas dit à
    Le nain n’a t-il pas dit à « Monsieur » Hattab que s’il était jeune il serait monté au maquis avec les islamistes? N’a t-il pas dit notre NABOT-LEON en 2000 que la 1ère violence a été l’arrêt du processus suicidaire de 91? Tout le monde sait que sa fanfaronnade « de monter au maquis avec les SALAFOUS » n’est qu’une fanfaronnade car il était jeune en 58 et il a été sommé de monter au maquis pour la noble cause de libération du pays et comme un poltron il s’était caché durant 2 mois à Tanger à faire la bringue, n’eut été l’intervention de sa mère tenancière « officielle » de bain maure à Oujda auprès des puissants chefs de l’ALN pour que son rejeton soit épargné de la potence on n’aurait jamais eu si Azziz pour nous gonfler l’air de ABDAKA EL MALI alors que dans les faits c’était la punition légère de l’exiler dans le désert pour ne pas le flinguer. Mais si Nabot-Léon est un danger pour la patrie vu son passé de déserteur durant le noble combat libérateur, vu son immoralité à détourner les fonds publics pour se construire un matelas de quelques dizaines de millions de $ en devises étrangères à l’époque de l’effort national d’édification du pays; enfin de compte la faute mortelle incombe à ceux qui l’ont ramené et imposé par 3 fois dans des élections à la NAEGUELEN et aujourd’hui il ne faut s’étonner de rien qu’il réveille lui et son conseiller voleur de frère la nébuleuse intégriste dans un dernier chantage « MOI OU LE CHAOS » pour qu’enfin la tribu des KÉPIS le laisse mourir sur son fauteuil royal car NABOT-LÉON est hanté par l’idée de quitter le pouvoir vivant et entendre et voire son successeur déballer en public les scandales de son catastrophique règne de truand, voyou, voleur et qui a l’outrecuidance de traiter ses prédécesseurs de « présidents stagiaires » alors qu’il ne leur arrive même pas à la cheville, il est tellement indécent qu’il aurait dû avoir un brin de respect pour Bendjedid qui l’avait sauvé de l’emprisonnement en 83 contre l’avis des chefs militaires, il aurait dû avaler ses paroles blessantes à l’égard du brave Zéroual homme de rectitude et de haute moralité




    0



    0
    axelpanzer
    27 février 2013 - 10 h 58 min

    Apres la disparition
    Apres la disparition politique de belkhadem ,voila que les islamistes se reportent sur boutef,s’ils l’annoncent c’est que boutef est d’accord,c’estpour cela qu’il a réagit tres lentement tel un koala feneant d’australie, aux évenements de tiguentourine,maintenant, au lieu de s’attaquer à tout ces salafistes,il faut simplement supprimer leur point de focalisation actuel!!!!!




    0



    0
    syriano
    27 février 2013 - 9 h 43 min

    Voici un journaliste qui a
    Voici un journaliste qui a été je crois membre de l’AFP,editorialiste de RFI,et qui a recu le droit d’avoir un interview avec Bachar Al Assad,il dénonce l’afp et les sionistes qui sont derrieres tout ceci et tout ce qui concerne le monde arabe.Il dénonce la non liberté des journalistes sur les médias européens
    Une interview rare d’un journaliste qui a retrouvé toute sa dignité
    http://www.youtube.com/watch?v=LSuq1mYaTDM




    0



    0

Les commentaires sont fermés.